beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Nutrition

Le chocolat noir et la perte de poids

26 avril 2017

Une nouvelle étude publiée dans le magazine International Archives of Medicine vient contribuer au nombre croissant de données en faveur des avantages du chocolat noir dans la promotion de la perte de poids. Parmi tous les aliments disponibles sur la planète, le plus magique (et le plus intéressant) est sans doute le chocolat. Cet aliment, délicieux et en apparence créateur de dépendance, est fabriqué à partir des fèves du cacaoyer dont le nom officiel, Theobroma cacao, reflète l’attrait de longue date du chocolat (« theobroma » signifiant « nourriture des dieux » en grec).

Historique :

Une étude de 2012 publiée dans le magazine Archives of Internal Medicine a démontré qu’une consommation fréquente de chocolat était liée à une baisse de l’indice de masse corporelle (IMC), rapport entre la taille et le poids que l’on utilise pour mesurer l’obésité. Il est important de souligner, cependant, que ces effets bénéfiques du chocolat n’ont été visibles qu’avec une consommation modérée, et que le fait de consommer du chocolat en grandes quantités aurait, évidemment, un effet contre-productif sur la perte de poids. La « dose » recommandée de chocolat noir est d’environ 30 à 60 g par jour (approximativement 1 à 2 oz.) d’une tablette contenant plus de 70 % de cacao.

Parmi les autres avantages de la consommation de chocolat sur lesquels portent les recherches actuelles, on compte son effet sur les maladies cardiovasculaires et la santé du cerveau. Des données en nombre croissant, tirées de recherches récentes, tendent à démontrer que :

  • le chocolat peut être une source riche en antioxydants flavonoïdes qui jouent un rôle particulièrement important dans la protection contre les dommages au cholestérol et à la paroi interne des artères ;
  • les flavonoïdes du chocolat empêchent l’agglutination excessive des plaquettes sanguines qui peut provoquer des caillots ;
  • contrairement aux graisses saturées que l’on trouve dans la viande et dans les produits laitiers, les graisses saturées contenues dans le chocolat n’augmentent pas le taux de cholestérol ;
  • une consommation fréquente de chocolat est liée à une baisse de presque 40 % du risque de maladie cardiaque et de 30 % du risque d’accident vasculaire cérébral ;
  • le chocolat peut apporter des quantités importantes d’arginine, un acide aminé nécessaire à la fabrication de monoxyde d’azote. Le monoxyde d’azote aide à réguler la circulation sanguine, les inflammations et la tension artérielle ;
  • il est possible que le chocolat aide à améliorer la fonction cognitive et la mémoire à mesure que nous vieillissons.

Données nouvelles :

Dans une nouvelle étude de l’Institut de l’alimentation et de la santé en Allemagne, des hommes et des femmes âgés entre 19 et 67 ans ont été répartis en trois groupes. Un premier groupe a reçu la consigne de suivre un régime faible en glucides et de consommer une ration quotidienne de 42,5 grammes (1,5 oz.) de chocolat à 81 pourcent de cacao (le groupe « chocolat »). Un second groupe devait suivre le même régime faible en glucides que le groupe chocolat, mais sans l’intervention du chocolat (le groupe « faible en glucides »). Enfin, un troisième groupe pouvait manger à sa convenance sans aucune restriction sur ses choix alimentaires.

Au début et à la fin de cette étude d’un mois, tous les participants ont fourni un échantillon de sang et leur poids, leur IMC et leur rapport taille/hanches ont été établis et notés. Au cours de l’étude, les participants ont été encouragés à se peser tous les jours et à évaluer la qualité de leur sommeil ainsi que leur état d’esprit.

Les résultats ont démontré que les patients du groupe avec intervention du chocolat ont connu la perte de poids la plus facile et la plus réussie. Cet effet est devenu statistiquement significatif après la 3e semaine, la perte de poids étant alors de 10 % supérieure dans le groupe chocolat. De plus, dans la dernière semaine de l’étude, le groupe faible en glucides a commencé à révéler un effet de rebond en présentant un gain de poids. Le groupe chocolat, au contraire, a vu une réduction continue de son poids corporel. Ceci a été confirmé par l’évaluation de la baisse de la cétone. Au départ, la baisse de la cétone était beaucoup plus faible dans le groupe chocolat que dans le groupe faible en glucides correspondant, mais après quelques semaines, cette situation a changé.

Les améliorations des taux de cholestérol, de triglycérides et de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL) ont été semblables dans le groupe chocolat et dans le groupe faible en glucides.

D’après un questionnaire détaillé pour l’évaluation des symptômes physiques et mentaux, le groupe chocolat a connu des améliorations bien plus nettes de son bien-être en comparaison au groupe faible en glucides. Le groupe chocolat a présenté beaucoup moins de symptômes de fatigue et de sensation de lourdeur dans les jambes.

Les chercheurs en ont conclu que la consommation de chocolat à haute teneur en cacao permettait d’accélérer de manière significative la perte de poids et d’augmenter le taux de réussite des régimes amincissants.

Commentaire :

Le résultat le plus important de cette étude a été la prévention du gain de poids comme effet de rebond. De très nombreuses données indiquent qu’il est très difficile pour la plupart des gens de suivre en continu un régime faible en glucides et, en conséquence, de continuer à perdre du poids. Le fait de consommer une quantité modérée de chocolat, dans ce cas 42,5 grammes (1,5 oz.) d’une tablette de chocolat contenant 81 % de cacao, pourrait donner aux gens la récompense dont ils ont besoin pour adhérer à leur régime de perte de poids.

Référence :

  1. Bohannon J, Koch D, Homm P, Driehaus A. Chocolate with high cocoa content as a weight-loss accelerator ["Le chocolat à forte teneur en cacao comme accélérateur de la perte de poids"]. International Archives of Medicine 2015;8(55). doi: 10.3823/1654

Articles Associés

Tout afficher

Nutrition

Faites des réserves de ces ingrédients de base dans votre garde-manger

Nutrition

6 recettes véganes de boules saveur fromage pour le plateau apéritif parfait

Nutrition

Essayez ce tonique à la griotte qui élimine le stress