checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

L'exercice contribue à une vie plus longue

Il existe plein de crèmes et capsules qui peuvent vous aider à avoir l’air plus jeune à l’extérieur. Mais pour devenir plus jeune à l’intérieur, la recherche indique qu’il va falloir suer !

Plusieurs études ont montré que les personnes qui s’exercent à haut niveau et de façon régulière sont capables de ralentir leur processus de vieillissement au niveau cellulaire. Comment ? En produisant des télomères plus longs.

Les télomères sont les capuchons des chromosomes. Leur rôle est de protéger notre ADN, tout comme les capuchons en plastique au bout de vos lacets empêchent ces derniers de s’effilocher. Mais à chaque fois qu’une cellule se réplique, elle perd un peu de ses télomères. Plus le temps passe, plus nos cellules se répliquent, et plus nous perdons de nos télomères : c’est pourquoi la longueur des télomères est directement corrélée au vieillissement.

On pense que les inflammations et le stress oxydant contribuent également à raccourcir les télomères. Les chercheurs pensent que c’est pour cela que les régimes anti-inflammatoires, la gestion du stress et l’exercice peuvent ralentir l’érosion des télomères. Mais pas n’importe quel type d’exercice. Trois études ont découvert que l’important est l’exercice à haute intensité, comme courir au moins trois heures par semaine.

Une nouvelle étude réalisée à l’université Brigham Young (Utah) sur environ 6000 adultes a révélé que les femmes qui courent 30 minutes par jour cinq fois par semaine et les hommes qui courent 40 min par jour, cinq fois par semaine protégeaient leurs télomères tellement bien que leur âge biologique moyen était de neuf ans inférieurs à celui des personnes qui ne font aucun exercice. Les personnes qui s’entrainent de façon moins intensive présentent aussi des avantages au niveau de leurs télomères, mais bien en-deçà. Leur âge biologique est en moyenne à peine 2 ans inférieur à celui des accros du canapé.

Lors d’une étude réalisée en 2012, les chercheurs du Centre médical de l’université Chung-Ang de Séoul ont analysé les habitudes de 44 femmes ménopausées en matière d’exercice. Celles qui pratiquaient les exercices de résistance et d’aérobic pendant au moins une heure trois fois par semaine ou plus avaient des télomères significativement plus longs que les femmes sédentaires.

Enfin, une étude du Collège royal de Londres réalisée en 2008 sur 2400 jumeaux a découvert que l’exercice peut représenter un facteur plus important que la génétique en ce qui concerne la longueur des télomères. Les chercheurs ont découvert que le jumeau le plus actif était aussi celui qui avait les plus longs télomères.

Pour un meilleur soutien, pensez à ajouter des produits de nutrition sportive à votre routine d’exercice (après avoir consulté votre médecin ou votre coach personnel). Les produits que vous pourriez considérer incluent les formules pré-exercice et récupération, les produits protéinés pour renforcer vos exercices et d’autres compléments populaires tels que la créatine et la L-carnitine. On peut même trouver des produits de sport pour femmes.

Conclusion : pour rajeunir à l’intérieur comme à l’extérieur, rendez-vous régulièrement à la salle de gym ou sur la piste de course.  

Articles Associés

Tout afficher

Forme Physique

6 conseils pratiques de remise en forme pour les jeunes mamans

Forme Physique

Des douleurs aux genoux ? Essayez ces 5 mesures pour les soulager

Forme Physique

Brûleurs de graisse naturels : le guide complet d'un médecin