beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

La relation entre le ginseng et la résistance au stress

26 avril 2017

La nature met à notre disposition plusieurs plantes qui peuvent aider notre corps à lutter contre les effets du stress. Ces plantes bénéfiques sont souvent appelées « adaptogènes » parce qu'elles nous aident à nous adapter au stress ou à y faire face. Depuis de nombreuses années, ces plantes sont utilisées pour :

  • Restaurer la vitalité des personnes affaiblies et peu dynamiques.
  • Accroître la sensation de vigueur ;
  • Améliorer les performances physiques et mentales ; et
  • Prévenir les effets négatifs du stress et améliorer la réponse du corps à ce dernier.

Parmi les adaptogènes les plus efficaces nous citons le ginseng, la rhodiola, la lavande et l'ashwagandha. Cet article met l'accent sur le ginseng. 

Le ginseng sibérien et le ginseng chinois ont démontré leurs capacités à améliorer notre aptitude à faire face aux divers facteurs de stress, à la fois physique et mental. On peut supposer que les mécanismes qui contrôlent les glandes surrénales sont responsables de cette action anti-stress. Le ginseng retarde l'apparition et réduit la gravité de la phase « Alarme » de la réponse à court et à long terme de notre corps au stress (aussi connu sous le nom de syndrome général d'adaptation).

Les gens qui prennent l'un ou l'autre des ginsengs éprouvent généralement un sentiment accru de bien-être. Les études cliniques ont confirmé que les ginsengs, sibérien et chinois, réduisent significativement les sentiments de stress et d'anxiété. Par exemple, dans une étude clinique en double aveugle, les infirmières qui sont passées du service de jour au service de nuit se sont évaluées elles-mêmes pour la compétence, l'humeur et le bien-être général et ont subi un test de performance mentale et physique, ainsi qu'un décompte des globules rouges et blanc et une analyse biochimique sanguine. Le groupe qui était sous ginseng chinois a obtenu de meilleurs scores pour la compétence, les paramètres d'humeur, ainsi que la performance mentale et physique, en comparaison avec le groupe sous placebo. Les infirmières qui prenaient le ginseng se sentaient plus alertes, tout en étant plus calmes et avaient un meilleur rendement que les infirmières qui ne prenaient pas le ginseng.

En plus de ces études sur l'homme, des études sur les animaux ont démontré que les ginsengs avaient une grande capacité à réduire la sensation d'anxiété. Dans plusieurs de ces études, les effets relaxant étaient comparables à ceux du diazépam (Valium). Cependant, le diazépam a des effets secondaires qui incluent les changements de comportement, les effets sédatifs et l'altération de l'activité motrice, tandis que le ginseng n'en a aucun.

En se basant sur ces études cliniques et animales, le ginseng semble être grandement bénéfique aux personnes souffrant de stress et d'anxiété. En règle générale, le ginseng chinois est considéré comme étant plus puissant que le ginseng sibérien et est probablement meilleur pour toutes les personnes qui ont subi beaucoup de stress, qui se remettent d'une maladie de longue durée ou qui ont pris des corticostéroïdes comme la prednisone pendant une longue période. Par contre, le ginseng sibérien peut être le meilleur choix pour les personnes qui éprouvent un stress léger à modéré et souffre d'un trouble moins évident de la fonction surrénalienne.

 Les doses sont les suivantes :

Ginseng chinois ou coréen (ginseng Panax) :

Racine de ginseng brut de haute qualité : 1,5 à 2 g, 1 à 3 fois par jour
Extrait fluide : 2 à 4 ml (½ à 1 c. à café), 1 à 3 fois par jour
Extrait sec en poudre standardisé pour contenir 5 % de ginsénosides : 250 à 500 mg, 1 à 3 fois par jour

Ginseng sibérien (Eleutherococcus senticosus) :

Racines séchées : 2 à 4 g, 1 à 3 fois par jour
Extrait fluide (1:1) : 2 à 4 ml (½ à 1 c. à café), 1 à 3 fois par jour
Extrait solide (poudre sèche) (20:1 ou standardisé pour contenir plus de 1 % d'éleuthérosides E) : 100 à 200 mg, 1 à 3 fois par jour

Si vous souffrez de symptômes liés au stress, il serait judicieux d'essayer un remède naturel comme le ginseng, que notre corps tolère bien mieux que les médicaments et qui n'a pas d'effets secondaires nocifs.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Un guide rapide sur le CLA (acide linoléique conjugué)

Bien-être

Les bienfaits sur la santé de la racine de pissenlit

Bien-être

7 approches naturelles pour améliorer la santé du foie