beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Troubles

Moyens naturels de traiter une thyroïde lente

25 décembre 2017

Par le docteur Taz Bhatia

Excès de poids ? Fatiguée ? Déprimée ? Vous avez peut-être une thyroïde trop lente. Pour parler d'hypothyroïdie et des troubles de la thyroïde, il est important de comprendre vos surrénales. Lorsque l'un est déséquilibré, il arrive souvent que l'autre le soit aussi.

Vos glandes thyroïdiennes et surrénales sont des organes responsables de la production et de la libération d'hormones, qui interviennent dans la régulation du poids, du métabolisme, des niveaux d’énergie et même de la fertilité. Ils indiquent à votre corps ce qu'il faut faire, comment fonctionner et comment grandir.

Votre thyroïde, qui se trouve à la base de votre cou, produit les hormones triiodothyronines (T3) et thyroxines (T4). En plus des fonctions que nous venons de mentionner, ces hormones affectent aussi vos cheveux, votre humeur et bien d'autres paramètres (surtout celles de vos surrénales). Le fait d'avoir une thyroïde lente ou déficiente contribue à l'infertilité, à l'endométriose, aux kystes ovariens, au syndrome des ovaires polykystiques, à la dépression et l’anxiété.

Vos glandes surrénales - vous en avez deux, une sur chacun de vos reins - produisent l'adrénaline (également appelée épinéphrine et noradrénaline) et le cortisol. En plus d'agir pour réguler et contrôler les déséquilibres de poids et les problèmes de fertilité, ces hormones affectent également vos niveaux de stress chronique, de fatigue, d'anxiété et d'infertilité.

Une danse subtile a lieu dans le monde hormonal entre les glandes surrénales, qui sécrètent du cortisol en réponse au stress, et les hormones thyroïdiennes. Plus les demandes d'une glande sont fortes, plus l'autre glande est mise à l’épreuve. Lorsque vos surrénales et votre thyroïde ne fonctionnent pas correctement, cela affecte également les autres hormones de votre corps. Je vois souvent des problèmes avec les niveaux d'œstrogènes et de progestérone chez les femmes qui ont de l'hypothyroïdie, et le stress à long terme sur l'intestin déclenche l'inflammation, qui peut également perturber de nombreuses hormones, mais avant tout gêner la thyroïde. Lorsque l'intestin est atteint par les surrénales en raison d'un excès de stress, du manque de sommeil, d'une mauvaise alimentation, etc., la thyroïde est touchée. Tout est lié. Heureusement, il existe de nombreuses mesures que vous pouvez prendre pour aider votre corps à retrouver son équilibre.

Les nutriments qui aident la fonction thyroïdienne

Alors, comment commencer ? Heureusement, plusieurs des remèdes qui aideront votre thyroïde ont un effet ruisselant qui aidera le reste de votre corps à retrouver son équilibre. Lisez ce qui suit pour connaître les quatre nutriments clés dont votre corps a besoin pour assurer un fonctionnement optimal de la thyroïde.

1. Apport en fer

Au moins deux fois par semaine, mangez des aliments riches en fer comme du bœuf ou de l'agneau nourris à l'herbe. Cent vingt grammes, ou à peu près la taille d'un jeu de cartes, deux fois par semaine, suffisent pour obtenir votre quota de fer. Si vous ne souhaitez pas privilégier la viande rouge, ou si vous constatez que vous êtes en manque, ajoutez 15 milligrammes de fer élémentaire par jour. Sous forme chélatée, le fer semblent fonctionner au mieux et il est plus faciles à digéré. Je vois que cela fait une différence marquée chez les patients atteints de thyroïde trop lente !

2. Boost de sélénium

Les noix du brésil sont un délicieux moyen d'obtenir votre sélénium. Essayez d'en manger environ 10 au moins trois fois par semaine. Le sélénium protège la glande thyroïdienne des dommages oxydatifs.

3. Ajout d’iode

Tant de patients oublient que l'iode est nécessaire. Utilisez du sel de l'Himalaya iodé ou rose dans vos recettes, ou ajoutez des algues comme le nori ou le varech trois fois par semaine. L'iode est un élément nécessaire à la production des hormones thyroïdiennes.

4. Supplément de magnésium

Je ne parlerai jamais assez de l'importance de ce super micronutriment. Le magnésium est un cofacteur clé de la régulation hormonale et des neurotransmetteurs. Il favorise également le sommeil et soulage l'anxiété et si vous avez une thyroïde lente, vous devez absolument vous assurer d'obtenir la bonne quantité de cet élément nutritif. Les aliments riches en magnésium sont les légumes verts à feuilles foncées ; vous pouvez prendre un supplément de 200 à 400 milligrammes de magnésium chaque soir.

Articles Associés

Tout afficher

Troubles

La DHEA, la testostérone - le déclin cognitif lié à l'âge et la démence

Troubles

Approches naturelles pour inverser la chute des cheveux

Troubles

Les herbes naturelles et la démence vasculaire