checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Les probiotiques et le microbiome humain

30 août 2017

Qu'est-ce que le microbiome humain ?

Aujourd'hui, le microbiome est l'un des sujets les plus populaires de la recherche médicale et parmi les amateurs de la santé. Ce terme fait référence au matériel génétique des microbes que nous hébergeons dans notre corps. Le nombre de microbiote - bactéries, virus et champignons - qui vivent sur ou dans le corps humain est énorme. Selon les estimations, environ 100 trillions de cellules microbiennes provenant de 1000 espèces de microorganismes différents vivent dans ou sur nous dans une relation vraiment symbiotique.

Le microbiome humain joue un rôle essentiel dans notre santé globale. Ainsi, dans le but d'améliorer leur microbiome et donc d'améliorer leur santé, de nombreuses personnes se tournent aujourd'hui vers des suppléments probiotiques.

Qu'est-ce que les probiotiques ?

Le terme probiotique est dérivé du grec et signifie littéralement « pour la vie ». Il est utilisé pour décrire les bactéries bénéfiques qui habitent le tractus intestinal humain. Les probiotiques incluent non seulement les bactéries lyophilisées proposées en comprimés que vous pouvez trouver dans votre magasin d'aliments naturels, mais aussi les aliments fermentés tels que le yaourt, la choucroute et le kéfir, ainsi que des suppléments spécifiques contenant des bactéries lyophilisées. Les microorganismes spécifiques présents dans ces produits sont généralement des lactobacilles et des bifidobactéries. Ces bactéries sont les principaux probiotiques trouvés dans le tractus intestinal humain.

Le rôle du microbiome sur la santé

La recherche sur le microbiome se concentre sur quatre domaines clés qui ont un impact sur notre santé : la nutrition, l'immunité, le comportement et la maladie.

  • Nutrition : Les bactéries intestinales jouent un rôle important dans la digestion et l'absorption des nutriments.
  • Immunité : Le développement et le maintien d'une excellente fonction du système immunitaire nécessitent des bactéries intestinales. Non seulement en ce qui concerne la prévention des infections, mais aussi contre les allergies et les maladies auto-immunes.
  • Comportement : Le microbiome affecte également le cerveau et le comportement. Certains chercheurs commencent à se référer au microbiome intestinal comme notre « deuxième cerveau ». Il existe de fortes connexions entre le microbiome intestinal et les troubles du cerveau tels que la dépression et les troubles du spectre autistique (TSA).
  • Maladie : Il existe un nombre croissant de troubles qui ont été fortement reliés à un microbiome altéré, y compris les maladies inflammatoires de l'intestin, le syndrome du côlon irritable, l'obésité et le diabète de type 2.

Le Projet microbiote humain

Plusieurs grands projets de recherche visent à mieux comprendre le rôle du microbiome sur la santé et les maladies. En 2007, les National Institutes of Health (NIH, en français les « Instituts américains de la santé ») ont lancé le Human Microbiome Project (en français le « Projet microbiote humain »). Des chercheurs en Europe et en Chine ont collaboré pour lancer un programme similaire, le projet Metagenomics of the Human Intestinal Tract (MetaHIT, en français « Métagénomique du tractus intestinal humain »). Et, en 2013, un autre projet européen a été lancé, baptisé MyNewGut (« Mes nouveaux intestins »). Voici ce que nous savons à l'heure actuelle :

  • Le microbiome humain joue un rôle clé, non seulement dans la santé du système gastro-intestinal mais également sur pratiquement tous les organes du corps.
  • Les avantages de certains régimes favorisant la santé, comme le régime méditerranéen, sont liés à leurs effets sur le microbiome.
  • Les régimes dont la composition est diversifiée offrent les plus grands bénéfices au microbiome.
  • Les antibiotiques sont associés à des dommages importants au microbiome et leur utilisation excessive doit être réduite.
  • La supplémentation probiotique peut aider à promouvoir un microbiome plus favorable.

Ce qu'il faut rechercher dans un supplément probiotique

La qualité des suppléments probiotiques dépend de deux facteurs principaux : (1) les caractéristiques des souches contenues dans le supplément et (2) une viabilité adéquate, de sorte qu'un nombre suffisant de bactéries sont viables au moment de la consommation. La viabilité à la consommation dépend d'un certain nombre de facteurs, comme une fabrication appropriée et la « robustesse » de la souche, ainsi que l'emballage et le stockage du produit dans des conditions fournissant une bonne quantité d'humidité et une température correcte.

Les souches de bactéries peuvent être assimilées à différentes races de chiens. Tous les chiens appartiennent au genre « Canis » et à l'espèce « Lupus familiaris ». Dans cette espèce, il existe une grande diversité de tailles, de formes, de forces et d'autres caractéristiques physiques, allant du Saint-Bernard au Chihuahua. Une division similaire se produit au sein des espèces de bactéries. Pour chaque espèce de bactéries, il existe une multitude de souches différentes. Certaines souches de probiotiques sont résistantes et fortes, capables de survivre au passage à travers le tractus gastro-intestinal supérieur et d'inhiber les bactéries pathogènes, alors que d'autres sont faibles et ne peuvent ni survivre ni tuer des bactéries pathogènes.

Cela signifie que les consommateurs doivent utiliser des produits développés et fabriqués par des entreprises qui ont effectué les recherches nécessaires pour assurer la viabilité de leur produit.

Quelle est la bonne dose pour un probiotique ?

Le dosage des suppléments probiotiques est basé uniquement sur le nombre d'organismes vivants présents dans le produit. C'est pourquoi je recommande d'utiliser des produits qui indiquent le nombre de bactéries vivantes à l'expiration plutôt qu'au moment de la fabrication. Des résultats positifs sont le plus souvent obtenus en prenant entre 10 milliards et 20 milliards de bactéries viables par jour.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Les meilleures sources véganes d'oméga-3

Bien-être

Le colostrum - Ce super-aliment n'est pas seulement réservé aux bébés

Bien-être

Que dit la recherche au sujet de la N-acétylcystéine (NAC) et la santé mentale ?