beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Top 9 des herbes médicinales traditionnelles chinoises

Par Eric Madrid, docteur en médecine 

Dans cet article :


La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un art de guérison ancestral qui aurait plus de 3 500 ans. Les adeptes de la MTC utilisent des techniques mentales et corporelles dans le but de rétablir l'équilibre énergétique du Qi (également appelé « force vitale ») dans l'esprit, le corps et l'âme afin d'améliorer la santé et le bien-être général. En MTC, on considère que le déséquilibre et les états pathologiques qui surviennent au cours de notre vie résultent d'une perturbation de l'énergie du yin et du yang ; les forces complémentaires de la nature.

Les méthodes de guérison utilisées par les praticiens de MTC englobent l'acupuncture, les ventouses, le massage, le gua sha et le tai-chi. La phytothérapie, autre élément fondamental de la MTC, fera l'objet de cet article.

Les herbes médicinales peuvent être consommées sous forme d'additifs alimentaires, d'infusion ou en poudre. Aujourd'hui, pour choisir un complément alimentaire ou une infusion à base de plantes, la qualité est primordiale, tout comme la garantie qu'ils sont fournis par une société réputée qui procède à des tests de qualité adéquats.

Voici les neuf principales herbes de la médecine traditionnelle chinoise.

L'astragale (Huang Qi) et ses effets de soutien immunitaire, entre autres

L'astragale est une herbe médicinale très appréciée ; on lui attribue des propriétés qui prolongent l'espérance de vie. Ses principaux composants sont les flavonoïdes, les saponines et les polysaccharides, qui lui confèrent ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. Certains pensent1 qu'elle peut également réduire le cholestérol, diminuer la glycémie et avoir des effets favorables pour la protection du foie.

En outre, on estime que l'astragale apporte les bienfaits suivants pour la santé :

  • Protection du cerveau2
  • Protection antioxydante
  • Soutien immunitaire
  • Effets anti-âge
  • Soutien à la santé vasculaire3

Disponible sous forme de complément, d'extrait, d'infusion ou en poudre. Posologie suggérée : comme indiqué sur l'étiquette.

La cannelle et ses effets sur la glycémie

La cannelle est une épice culinaire courante utilisée dans le monde entier, mais elle est également populaire dans la MTC. Cette dernière décennie a suscité un regain d'intérêt pour la cannelle et sa capacité à aider à réguler le taux de sucre dans le sang, tant chez les personnes prédiabétiques que chez les personnes diabétiques. En outre, elle possède des propriétés antibactériennes.

Une étude de 20134 a conclu que « la consommation de cannelle est associée à une diminution statistiquement significative des taux de glucose plasmatique à jeun, de cholestérol total, de LDL (mauvais cholestérol) et de triglycérides, ainsi qu'à une élévation du taux de HDL (bon cholestérol) ; en revanche, aucun effet notable sur l'hémoglobine A1c n'a été constaté... »

Une étude de méta-analyse de 20165 a également présenté des effets bénéfiques. Dans cette dernière, les patients ont poursuivi leur traitement contre le diabète, tout en intégrant des compléments alimentaires à base de cannelle. Les chercheurs ont conclu que ces compléments, en association aux médicaments antidiabétiques standards et à d'autres thérapies liées au mode de vie, avaient des effets limités sur la baisse de la glycémie à jeun et de l'hémoglobine A1c.

Enfin, une étude de 20206 a montré que la cannelle avait également une action antibactérienne contre les germes buccaux nocifs et pouvait donc être utile à la santé dentaire.

Disponible sous forme de complément, d'extrait, d'infusion ou en poudre. Posologie suggérée : comme indiqué sur l'étiquette ou à ajouter à votre nourriture à votre convenance.

Le ginkgo biloba et ses effets sur la santé du cerveau

Le ginkgo biloba est l'une des plantes médicinales les plus étudiées. On lui attribue des vertus de stimulation cérébrale. Depuis 2008, plus de 2 000 études scientifiques ont été publiées sur ce dernier, et certaines confirment que le ginkgo biloba est un puissant antioxydant doté de vertus vasculaires. De plus, il permet d'empêcher les plaquettes de se coller les unes aux autres.

Le ginkgo est considéré par beaucoup comme un « fossile vivant », car on l'a retrouvé dans des strates rocheuses datant de plus de 270 millions d'années. Originaire de Chine, c'est un remède prisé de la médecine traditionnelle chinoise qui est couramment administré aux personnes souffrant de troubles de la mémoire, notamment de la maladie d'Alzheimer, pour améliorer leur acuité mentale.

Une étude parue en 2014 dans Phytomedicine a conclu que le ginkgo biloba pourrait être utile pour améliorer la mémoire des personnes qui suivent un traitement conventionnel de la maladie d'Alzheimer. Une étude ultérieure de 2016 publiée dans Current Topics in Medicinal Chemistry7 a conclu que « le ginkgo biloba est potentiellement bénéfique pour l'amélioration des fonctions cognitives, des activités de la vie quotidienne et de l'évaluation clinique globale chez les patients souffrant de troubles cognitifs légers ou de la maladie d'Alzheimer ».

Une étude réalisée en 20208 a également souligné que le ginkgo pourrait aider à lutter contre la stéatose hépatique, une affection de plus en plus fréquente à mesure que l'indice de masse corporelle de la population mondiale augmente.

Certains professionnels de la santé craignent que le ginkgo biloba n'augmente les risques de saignement. Toutefois, un article de 2011 paru dans Pharmacothérapie9, qui a évalué 18 études portant sur près de 1 900 adultes, a établi l'absence de risque accru d'hémorragie. Le ginkgo est donc généralement considéré comme sûr.

Posologie suggérée : comme indiqué sur l'étiquette.

Les propriétés bioactives du gingembre

Le nom scientifique du gingembre est Zingiber officinale, tandis que ses racines sont connues sous le nom de rhyzomus zingiberus. Originaire d'Asie du Sud-Est et proche du curcuma et de la cardamome, le gingembre est une plante à fleurs aux propriétés bioactives.

Les ingrédients actifs du gingembre sont le gingérol et le shogaol.10 Ces molécules sont présentes en plus grande concentration dans le gingembre brut, mais la plupart des gens trouvent son goût désagréable lorsqu'il n'est pas cuit. Voilà pourquoi les compléments et les infusions sont des alternatives populaires.

Le gingembre peut être intéressant dans les cas suivants :

  • Nausées et vomissements
  • Nausées matinales
  • Gastro-entérites et diarrhée du voyageur
  • Infections des voies respiratoires supérieures
  • Arthrite
  • Diabète

Le gingembre est fréquemment consommé comme aliment, complément, huile essentielle ou infusion. Il joue un rôle important dans la santé globale de millions de personnes dans le monde. Posologie suggérée : 2 500 à 4 000 mg par jour.

Le ginseng (Ren Shen) et ses effets sur le système immunitaire, entre autres

Le Panax ginseng est consommé pour de nombreuses pathologies. Cette plante est originaire de Corée et est utilisée depuis plus de 2 000 ans. Également cultivé dans certaines régions de Chine et de Sibérie, le Panax ginseng est unique en son genre ; il ne faut pas le confondre avec d'autres ginsengs connus, comme le ginseng américain (Panax quinquefolius) ou le ginseng sibérien (Eleutherococcus senticosus). Le Panax ginseng est également connu sous le nom de ginseng coréen, de ginseng chinois ou de ginseng asiatique.

Les ingrédients actifs du Panax ginseng sont appelés ginsénosides. Au total, plus de 40 types de ginsénosides ont été répertoriés. Selon une étude réalisée en 201511, le Panax ginseng présente globalement un très bon profil d'innocuité.

La période pendant laquelle il convient de le prendre dépend de plusieurs facteurs. La consommation de Panax ginseng offre de nombreux bienfaits, notamment ceux étayés par de nombreuses recherches :

  • Soutien du système immunitaire
  • Diminution des douleurs et irrégularités menstruelles12
  • Réduction du refroidissement des extrémités (doigts et orteils)13
  • Santé cardiovasculaire
  • Santé neurologique et amélioration des fonctions cognitives14
  • Gestion du poids
  • Amélioration de la fatigue15
  • Amélioration de la solidité des os16

Le Panax ginseng est disponible sous forme de comprimés, d'infusion, en liquide ou en poudre. Posologie suggérée : comme indiqué sur l’étiquette.

Le gotu kola est riche en antioxydants

Le gotu kola, également appelé Centella Asiatica ou pennywort asiatique, est un légume-feuille herbacé vert couramment consommé dans toute l’Asie. Proche de la carotte, du persil et du céleri, cette herbe est riche en antioxydants et en vitamines B et C. Cette plante est utilisée en médecine traditionnelle pour soigner les blessures et stimuler la lactation. On l'appelle parfois « l'herbe de l'illumination »17 et son usage a été décrit il y a des milliers d'années dans les anciens textes médicaux ayurvédiques et taoïstes.

Selon une étude publiée en 2014 dans le Journal of Alzheimer's Disease18, les acides caféoylquiniques (les principaux ingrédients du gotu kola) peuvent aider à protéger le cerveau contre les dépôts amyloïdes, qui seraient à l'origine de la maladie d'Alzheimer.

Par ailleurs, une étude de 2017 parue dans Neuroscience Letter19 a également souligné que le principe actif du gotu kola renforçait les nerfs du cerveau et contribuait à préserver la mémoire. Plus récemment, une étude de 2020 en double aveugle avec contrôle randomisé20 a aussi mis en évidence que le gotu kola pouvait aider à soulager les symptômes liés à l'anxiété.

Disponible sous forme de complément, d'infusion, d'extrait ou en poudre. Posologie suggérée : comme indiqué sur l'étiquette.

La réglisse (Gan Cao) et ses bienfaits sur les ulcères d'estomac

La plupart des gens qui pensent à la réglisse ont en tête le bonbon noir, et non la plante médicinale. Cependant, la racine de réglisse est une plante qui a joué un rôle important dans la médecine traditionnelle chinoise. Connue en Chine sous le nom de « gancao » (littéralement « herbe sucrée »), son utilisation remonte à 2100 av. J.-C. ; elle a été décrite pour la première fois dans le Classique de la matière médicale du Laboureur Céleste de Shennong21.

La réglisse est fréquemment utilisée par les personnes souffrant de fatigue surrénale. Ses ingrédients actifs sont notamment la glycyrrhizine et la génistéine. Compte tenu de la tendance potentielle de la glycyrrhizine à augmenter la pression sanguine et à diminuer le taux de potassium, la plupart des compléments utilisent la forme déglycyrrhizinée (DGL) de la réglisse. En effet, celle-ci ne présente PAS les effets secondaires mentionnés ci-dessus et est jugée meilleure pour la consommation, car elle élimine une quantité importante de glycyrrhizine.

Une étude de 196822 a montré la capacité de ce remède naturel à aider à guérir les ulcères gastriques et intestinaux. Une autre étude de 197823 publiée dans le British Medical Journal a souligné qu'elle pouvait également aider à prévenir les ulcères gastriques, tandis qu'une étude de 201224 a conclu qu'elle pouvait soulager les maux d'estomac.

Enfin, une étude de 201325 a démontré que la réglisse pouvait participer à l'équilibre hormonal chez les femmes ayant des symptômes liés aux changements de la ménopause.

Disponible sous forme de complément, d'infusion ou en poudre. Posologie suggérée : racine de réglisse comme indiqué sur l'étiquette.

Levure de riz rouge et ses effets sur le cholestérol

La levure de riz rouge (LRR) est utilisée depuis près de 2 300 ans.  Originaire de Chine, elle a été utilisée à la fois comme colorant alimentaire et remède médicinal. Vers 800 apr. J.-C. en Chine, elle était consommée pour « revigorer le corps, aider à la digestion et dynamiser le sang »26. La LRR a également été utilisée en médecine traditionnelle chinoise (MTC) pour aider la rate, éliminer les mucosités et améliorer la circulation sanguine27.

Elle est obtenue par la fermentation du riz avec une espèce de levure appelée Monascus purpeus et contient des monacolines. Ces substances chimiques inhibent la production d'une enzyme appelée « HMG-CoA réductase », qui, une fois neutralisée, empêche l'organisme de produire du cholestérol. Cette action est similaire à celle des statines.

Cependant, tout le monde ne peut pas se procurer de statines sur ordonnance en raison de leurs effets secondaires. Une étude publiée en 2009 dans Annals of Internal Medicine28 a examiné des patients ne tolérant pas les traitements de statines en raison de douleurs musculaires, un effet secondaire fréquent. Les résultats ont montré que la levure de riz rouge pouvait réduire efficacement le taux de LDL (mauvais cholestérol). La même année, une autre étude parue dans l'American Journal of Cardiology29 a fait apparaître que 92 % des patients qui ne toléraient pas les statines en raison d'effets secondaires ont non seulement obtenu de bons résultats avec la LRR, mais ont aussi abaissé leur taux de cholestérol.

Une étude de 200830 a révélé que la LRR, associée à des changements de mode de vie et à des compléments d'huile de poisson oméga-3, pouvait réduire le LDL (mauvais cholestérol) de 42 % ; un résultat comparable à celui de médicaments comme Lipitor.

Autrement dit, les personnes susceptibles de mieux profiter des effets hypocholestérolémiants de la LRR sont celles qui courent un faible risque cardiaque (non-fumeurs, non-diabétiques) et celles sans antécédents de crise cardiaque, d'endoprothèse coronaire ou d'accident vasculaire cérébral.

Consultez votre médecin avant d'essayer toute alternative si une prescription de statine vous a été conseillée. Plusieurs études ont clairement démontré les avantages des statines pour les personnes présentant un risque modéré à élevé de maladies vasculaires.

Les vertus anti-inflammatoires du curcuma

Le curcuma, également appelé Curcuma longa et safran indien, est une plante à racines de la famille du gingembre. Il est souvent ingéré pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, et ses vertus pour la santé digestive. On attribue à la curcumine (principal ingrédient actif du curcuma) de nombreux bienfaits pour la santé.

Ces dernières années, j'ai préconisé le curcuma à mes patients comme traitement de première intention contre l'arthrite. Et les résultats ont été excellents. De nombreux patients m'ont confié être parvenus à réduire leurs besoins en médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, naproxène) et, dans certains cas, en opioïdes.

La médecine traditionnelle chinoise a recours au curcuma ou « jiang huang » pour son effet perçu sur le déplacement du « Qi » d'une personne, c'est-à-dire de son énergie vitale. Le curcuma est également indiqué dans les cas suivants :

  • L'arthrite
  • L'athérosclérose et les maladies cardiaques
  • La démence, y compris la maladie d'Alzheimer
  • Le diabète
  • L'hypertension
  • Les ulcères d'estomac causés par la bactérie H. pylori31
  • La prévention de calculs biliaires32
  • Aider à éliminer le mercure de l'organisme33

Disponible sous forme de gélule, d'infusion et en poudre. Posologie suggérée : 500 à 2 000 mg par jour.

Références :

  1. Liu P, Zhao H, Luo Y. Anti-Aging Implications of Astragalus Membranaceus (Huangqi): A Well-Known Chinese Tonic. Aging Dis. 2017;8(6):868-886. Published 2017 Dec 1. doi:10.14336/AD.2017.0816
  2. Li WZ, Wu WY, Huang DK, Yin YY, Kan HW, Wang X, et al. (2012). Protective effects of astragalosides on dexamethasone and Abeta25-35 induced learning and memory impairments due to decrease amyloid precursor protein expression in 12-month male rats. Food Chem Toxicol, 50: 1883-1890.
  3. Astragalosides promote angiogenesis via vascular endothelial growth factor and basic fibroblast growth factor in a rat model of myocardial infarction. Yu JM, Zhang XB, Jiang W, Wang HD, Zhang YN
  4. Mol Med Rep. 2015 Nov; 12(5):6718-26.
  5. Allen RW, Schwartzman E, Baker WL, Coleman CI, Phung OJ. Cinnamon use in type 2 diabetes: an updated systematic review and meta-analysis. Ann Fam Med. 2013;11(5):452-9.
  6. Costello RB, Dwyer JT, Saldanha L, Bailey RL, Merkel J, Wambogo E. Do Cinnamon Supplements Have a Role in Glycemic Control in Type 2 Diabetes? A Narrative Review. J Acad Nutr Diet. 2016;116(11):1794-1802.
  7. Yanakiev S. Effects of Cinnamon (Cinnamomum spp.) in Dentistry: A Review. Molecules. 2020 Sep 12;25(18):E4184. doi: 10.3390/molecules25184184. PMID: 32932678.
  8. Curr Top Med Chem. 2016;16(5):520-8. 
  9. Yang Y, Chen J, Gao Q, Shan X, Wang J, Lv Z. Study on the attenuated effect of Ginkgolide B on ferroptosis in high fat diet induced nonalcoholic fatty liver disease. Toxicology. 2020 Sep 22:152599. doi: 10.1016/j.tox.2020.152599. Epub ahead of print. PMID: 32976958.
  10. Pharmacotherapy. 2011 May;31(5):490-502. doi: 10.1592/phco.31.5.490. 
  11. Semwal, Ruchi Badoni, et al. “Gingerols and Shogaols: Important Nutraceutical Principles from Ginger.” Phytochemistry, vol. 117, 2015, pp. 554–568., doi:10.1016/j.phytochem.2015.07.012.
  12. Kim Y-S, Woo J-Y, Han C-K, Chang I-M. Safety Analysis of Panax Ginseng in Randomized Clinical Trials: A Systematic Review. Adams JD, ed. Medicines. 2015;2(2):106-126. doi:10.3390/medicines2020106.
  13. Yang M, Lee H-S, Hwang M-W, Jin M. Effects of Korean red ginseng (Panax Ginseng Meyer) on bisphenol A exposure and gynecologic complaints: single blind, randomized clinical trial of efficacy and safety. BMC Complementary and Alternative Medicine. 2014;14:265. doi:10.1186/1472-6882-14-265.
  14. J Ethnopharmacol. 2014 Dec 2;158 Pt A:25-32. doi: 10.1016/j.jep.2014.09.028.  Epub 2014 Oct 8.
  15. Lho SK, Kim TH, Kwak KP, et al. Effects of lifetime cumulative ginseng intake on cognitive function in late life. Alzheimer’s Research & Therapy. 2018;10:50. doi:10.1186/s13195-018-0380-0.
  16. Tode T, Kikuchi Y, Hirata J, Kita T, Nakata H, Nagata I. Effect of Korean red ginseng on psychological functions in patients with severe climacteric syndromes. International Journal of Gynaecology Obstetrics. 1999;67:169–74
  17. Siddiqi MH, Siddiqi MZ, Ahn S, et al. Ginseng saponins and the treatment of osteoporosis: mini literature review. Journal of Ginseng Research. 2013;37(3):261-268. doi:10.5142/jgr.2013.37.261.
  18.   Herb of Enlightenment , accessed March 31, 2018 http://herbscoop.com/herbs-for-health/amazing-benefits-gotu-kola-enlightenment-herb/
  19.  Gray, N. E., Morré, J., Kelley, J., Maier, C. S., Stevens, J. F., Quinn, J. F., & Soumyanath, A. (2014).  Caffeoylquinic acids in Centella asiatica protect against β-amyloid toxicity. Journal of Alzheimer’s Disease : JAD, 40(2), 359–373. http://doi.org/10.3233/JAD-131913
  20. Neuroscience Letter. 2017 Apr 12;646:24-29. doi: 10.1016/j.neulet.2017.02.072.  Epub 2017 Mar 6.
  21. Bradwejn J, Zhou Y, Koszycki D, Shlik J. A double-blind, placebo-controlled study on the effects of Gotu Kola (Centella asiatica) on acoustic startle response in healthy subjects. J Clin Psychopharmacol. 2000 Dec;20(6):680-4. doi: 10.1097/00004714-200012000-00015. PMID: 11106141.
  22. Wang L, Yang R, Yuan B, Liu Y, Liu C. The antiviral and antimicrobial activities of licorice, a widely-used Chinese herb. Acta Pharmaceutica Sinica B. 2015;5(4):310-315. doi:10.1016/j.apsb.2015.05.005.
  23.  Tewari SN, Trembalowicz FC.  Some experience with deglycyrrhizinated liquorice in the treatment of gastric and duodenal ulcers with special reference to its spasmolytic effect. Gut. 1968;9(1):48-51.
  24.  Hollanders D, Green G, Woolf IL, et al.  Prophylaxis with deglycyrrhizinised liquorice in patients with healed gastric ulcer. British Medical Journal. 1978;1(6106):148.
  25.  Raveendra KR, Jayachandra, Srinivasa V, et al.  An Extract of Glycyrrhiza glabra (GutGard) Alleviates Symptoms of Functional Dyspepsia: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Study. Evidence-based Complementary and Alternative Medicine : eCAM. 2012;2012:216970. doi:10.1155/2012/216970.
  26.  Hajirahimkhan A, Simmler C, Yuan Y, et al.  Evaluation of Estrogenic Activity of Licorice Species in Comparison with Hops Used in Botanicals for Menopausal Symptoms. Ahmad A, ed. PLoS ONE. 2013;8(7):e67947. doi:10.1371/journal.pone.0067947.
  27.  https://en.wikipedia.org/wiki/Red_yeast_rice#cite_ref-4
  28. https://www.drugs.com/npp/red-yeast-rice.html
  29.   Ann Intern Med. 2009 Jun 16;150(12):830-9, W147-9. 
  30.  Lipid-Lowering Efficacy of  Red Yeast Rice in a Population Intolerant to Statins Venero, Carmelo V. et al. American Journal of Cardiology , Volume 105 , Issue 5 , 664 - 666
  31.  Simvastatin vs Therapeutic Lifestyle Changes and  Supplements: Randomized Primary Prevention Trial Becker, David J. et al. Mayo Clinic Proceedings , Volume 83 , Issue 7 , 758 - 764
  32. Sarkar A, De R, Mukhopadhyay AK. Curcumin as a potential therapeutic candidate for Helicobacter pylori associated diseases. World Journal of Gastroenterology. 2016;22(9):2736-2748. doi:10.3748/wjg.v22.i9.2736.
  33.  Li Y, Li M, Wu S, Tian Y. Combination of  curcumin and piperine prevents formation of gallstones in C57BL6 mice fed on lithogenic diet: whether NPC1L1/SREBP2 participates in this process? Lipids in Health and Disease. 2015;14:100. doi:10.1186/s12944-015-0106-2.
  34.   J Appl Toxicol. 2010 Jul;30(5):457-68. doi: 10.1002/jat.1517. 

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Trois conseils pour aider à renforcer le système immunitaire en 24 heures

Bien-être

Qu’est-ce que l’acide ascorbique (vitamine C) ? Avantages, compléments et autres

Bien-être

Vous n’aimez pas le goût du vinaigre de cidre de pomme (VCP) ? Voici six raisons d’essayer les compl