beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Guide rapide sur le sélénium

7 septembre 2018

Le sélénium, un oligoélément, agit principalement comme composant du glutathion peroxydase, une enzyme antioxydante qui agit avec la vitamine E pour empêcher les dégâts provoqués par les radicaux libres de provoquer des dégâts sur les membranes des cellules. Une quantité trop faible de sélénium a été liée à un risque accru de cancers, de maladies cardiovasculaires et inflammatoires et d’autres troubles associés à l’augmentation des dégâts des radicaux libres y compris le vieillissement prématuré et la formation de cataracte.

Le sélénium apporte un soutien antioxydant

La conservation d’une quantité adéquate de sélénium semble importante dans la protection contre de nombreux troubles de la santé en raison de ses effets antioxydants. Certaines des études montrent des avantages apportés par la levure riche en sélénium dans cette activité. Par exemple, dans une étude en double aveugle avec placebo, 69 hommes en bonne santé ont reçu du sélénium issu de levure riche en sélénium connu sous l’appellation SelenoExcell (200 ou 285 μg/jour) ou de la sélénométhionine (200 μg/jour) pendant 9 mois. Alors que la quantité de sélénium dans le sang a augmenté de 93 %, 54 % et 86 % dans les groupes ayant pis la sélénométhionine et les doses faibles et élevées de SelenoExcell, respectivement, seuls les hommes ayant pris du SelenoExcell ont présenté une diminution des marqueurs standard des dégâts oxydatifs.

Le sélénium aide à empêcher le cancer

Une très grande quantité de preuves scientifiques indique que le taux de mortalité due aux cancers augmente lorsque l’apport en sélénium est faible. Les effets anti-cancer du sélénium semblent être plus significatifs chez les hommes que chez les femmes et moins importants dans la prévention des cancers de la peau, des voies respiratoires et de l’appareil gastro-intestinal.

Les études ciblant le sélénium dans la prévention du cancer de la prostate ont présenté des résultats contradictoires. Cela peut être dû à la forme de sélénium utilisée et à la faculté du sélénium à pénétrer les cellules de la prostate. Dans l’étude du Nutritional Prevention of Cancer (NPC), la supplémentation en SelenoExcell, une levure enrichie en sélénium, a été associée avec une diminution de 52 % de l’incidence sur le cancer de la prostate. En revanche, dans l’étude SELECT, la sélénométhionine n’a pas réussi à montrer des effets protecteurs lorsqu’elle est prise seule ou conjointement à de la vitamine E de synthèse. La différence dans les résultats peut être entièrement liée à la forme de sélénium utilisée (voir ci-dessus ce qui concerne l’activité antioxydante).

En plus d’agir comme un antioxydant, la levure riche en sélénium peut aussi apporter une protection contre le cancer grâce à ses effets sur le système immunitaire, la détoxification des métaux antagonistes, l’inactivation de facteurs qui stimulent la croissance du cancer et plusieurs effets sur l’ADN et la réplication cellulaire.

Le sélénium empêche la formation de la cataracte

La conservation d’une quantité adéquate de sélénium semble être un facteur important dans la protection contre la formation de la cataracte. Des études ont montré que la quantité de sélénium dans le cristallin de l’œil humain atteint de cataracte n’est que de 15 % de celle d’un œil en bonne santé. De plus, la quantité de radicaux libres dans le liquide aqueux de l’œil est jusqu’à 25 fois supérieure chez les patients atteints de cataracte.

Le sélénium combat les maladies cardiaques

Le sélénium semble apporter une protection contre les maladies cardiaques et les AVC car le taux de maladies cardiaques est plus élevé chez les personnes absorbant le moins de sélénium. Le lien de cause à effet n’est cependant pas aussi solide qu’avec le cancer. Il a été montré que la supplémentation en sélénium produit des effets positifs dans la prévention des attaques cardiaques. Dans une étude en double aveugle, on a prescrit au hasard à 81 patients ayant eu une attaque cardiaque soit 100 µg de sélénium (issu de levure riche en sélénium), soit un placebo. Après 6 mois, on a dénombré 4 attaques cardiaques fatales et 2 non fatales dans le groupe ayant pris le placebo, alors qu’il n’y a eu qu’une attaque cardiaque non fatale et aucun décès signalé dans le groupe ayant pris le sélénium.

Le sélénium améliore la fonction immunitaire

Le sélénium a un impact sur tous les composants du système immunitaire y compris le développement et l’expression de tous les globules blancs. La déficience en sélénium a pour conséquence un système immunitaire déprimé, alors que la supplémentation en sélénium résulte en une augmentation et/ou une restauration des fonctions immunitaires. Il a été démontré que la déficience en sélénium inhibe la résistance aux infections en cas d’altération du fonctionnement des globules blancs et du thymus alors que la supplémentation en sélénium (200 µg/jour) a montré une stimulation des globules blancs et du thymus.

La faculté de la supplémentation en sélénium à améliorer la fonction immunitaire va bien au-delà de la simple restauration de la quantité de sélénium chez les personnes déficientes en sélénium. Par exemple, dans une étude, la supplémentation en sélénium (200 µg/jour) auprès d’individus présentant une concentration normale en sélénium dans le sang a résulté en une augmentation de 118 % de la faculté des globules blancs à tuer des cellules tumorales et une augmentation de 82,3 % dans l’activité d’un type de globules blancs connus sous l’appellation de « cellules tueuses naturelles » en raison de sa puissante faculté à tuer les cellules cancéreuses et les microorganismes.

Le sélénium est important durant la grossesse

Il existe des preuves substantielles que le sélénium est essentiel à la croissance et au développement corrects du fœtus. Les besoins en sélénium semblent augmenter durant la grossesse car la quantité de sélénium dans le sang a tendance à être inférieure durant la grossesse, en particulier vers la fin. La quantité de sélénium a tendance à être très faible chez les bébés ayant un poids de naissance inférieur à la normale.

Parmi les formes populaires sur le marché, on trouve le sélénite de sodium, la sélénométhionine et le sélénium issu de levures. Plusieurs études ont montré que les sels non bio tels que le sélénite de sodium sont moins efficacement absorbés et ne sont pas aussi biologiquement actifs que les formes bio de sélénium telles que la sélénométhionine et la levure riche en sélénium. De plus, plusieurs autres études ont montré les avantages de la levure riche en sélénium (comme le SelenoExcel), ce qui en fait la forme préférée de complément en sélénium.

Le recommandation ordinaire est de 50 à 200 µg par jour. En cas de quantité trop importante (un apport quotidien supérieur à 900 µg pendant plusieurs mois), le sélénium peut produire de la toxicité (se référer aux effets indésirables).

Effets indésirables

Le corps humain n’a besoin que d’une faible quantité de sélénium. Un dosage aussi faible que 900 µg par jour sur une période prolongée peut produire des signes de toxicité chez certaines personnes. Parmi les signes et les symptômes liés à la toxicité chronique, il y a la dépression, la nervosité, l’instabilité émotionnelle, la nausée et les vomissements, une odeur d’ail dans l’haleine et la transpiration. Dans des cas extrêmes, on peut constater la chute des cheveux et des ongles.

Interactions médicamenteuses

Aucune interaction médicamenteuse n’est connue. Le sélénium peut augmenter l’efficacité de la cisplatine (Platinol-AQ®), un médicament utilisé pour la chimiothérapie.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

La spiruline et la chlorelle : Les algues bénéfiques à la santé

Bien-être

Les bienfaits sur la santé d'Arnica montana

Bien-être

9 bienfaits sur la santé de la coenzyme Q10