checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Comment prévenir les infections respiratoires virales

6 février 2020

Par Dr Eric Madrid

Dans cet article :


Le « rhume » est l'infection la plus courante que l'on puisse contracter. On dénombre plus de 220 souches virales susceptibles de déclencher les symptômes du rhume. Le rhinovirus est le plus fréquent, responsable de 50 % des infections. Le coronavirus arrive en deuxième position, causant 15 à 30 % de tous les rhumes selon une étude publiée en 2012 dans le Journal of Virology.

Le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et le MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) sont tous deux des souches virulentes du coronavirus. Le virus COVID-19 est redouté pour son caractère tout aussi infectieux et dangereux.

Les symptômes du rhume ordinaire sont la toux, l'écoulement nasal, la fièvre, le mal de gorge, l'essoufflement et la fatigue. La souche COVID-19 peut conduire à une pneumonie, à une insuffisance respiratoire, voire à la mort. Les antibiotiques tuent les bactéries, mais pas les virus. C'est pourquoi la prévention de l'infection et les soins symptomatiques en cas de maladie sont essentiels. 

Des milliers de personnes ont été infectées par la souche COVID-19 dans le monde. Et plus d'une centaine d'autres sont mortes. Les voyages internationaux par voie aérienne et ferroviaire rendent la transmission du virus effrayante.

Des stratégies simples qui aident Renforcer le système immunitaire et prévenir la transmission virale :

  • Lavez-vous fréquemment les mains avec du savon  antimicrobien et de l'eau chaude
  • Si vous toussez, faites-le dans votre manche et pas dans vos mains 
  • Utilisez les articulations de vos mains plutôt que le bout de vos doigts pour ouvrir les portes ou appuyer sur les boutons de l'ascenseur
  • Portez un masque lorsque vous prenez les transports publics
  • Hydratez-vous bien
  • Adoptez un régime alimentaire riche en antioxydants  (fruits, légumes)
  • Réduisez au minimum votre consommation de sucre et d'aliments transformés

Les compléments suivants peuvent également contribuer à prévenir les infections virales et à combattre les symptômes du rhume. Remarque : nous ne prétendons pas éviter toute infection par le virus COVID-19 en particulier, uniquement les infections virales en général.

Vitamine D

Dans mon cabinet de Californie du Sud, 80 % des patients présentent une carence en vitamine D. L'incidence est plus élevée dans les régions moins ensoleillées. Je recommande systématiquement à mes patients de prendre des compléments en vitamine D.

Une étude publiée en 2019 dans l'International Journal of Environmental Research and Public Health a conclu que les personnes dont le taux sanguin de vitamine D est plus élevé sont moins exposées aux infections des voies respiratoires supérieures que celles dont le taux sanguin de vitamine D est plus faible. 

Dans une étude publiée en 2017 dans le British Medical Journal, les chercheurs ont évalué 25 essais contrôlés randomisés portant sur 11 321 participants, dont l'âge variait du nourrisson à 95 ans. 

Au total, la supplémentation en vitamine D a permis de réduire de 12 % le risque d'infection des voies respiratoires supérieures. Les personnes dont le taux sanguin de vitamine D était inférieur à 25 nmol/L (10 ng/dL) ont enregistré les plus grands bienfaits, et on a constaté une diminution de 70 % du taux d'infection lorsqu'elles ont reçu la supplémentation. Chez les patients dont le taux de vitamine D était supérieur à 25 nmol/L (10 ng/dL), on a constaté une réduction de 25 % des infections respiratoires.

Dose suggérée : 1 000 à 2 000 UI pour les enfants et 2 000 à 5 000 UI par jour pour les adultes.

Zinc

Avec l'âge, l'absorption de minéraux importants comme le zinc peut être altérée. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que près d'un tiers de la population mondiale présente une carence en zinc. En outre, une mauvaise alimentation à base d'aliments contenant du zinc ou la consommation régulière d'alcool peuvent également entraîner des niveaux de zinc chroniquement faibles. La carence en zinc est associée, entre autres, à un risque accru d'infection.

Une étude de 2016 dans le British Journal of Clinical Pharmacology a conclu que « les patients enrhumés peuvent avoir intérêt à essayer les pastilles de zinc pour traiter leur rhume », tandis qu'une étude de 2017 a indiqué que « les patients enrhumés peuvent être invités à essayer les pastilles  de zinc dans les 24 heures suivant l'apparition des symptômes ». 

Une autre étude de 2017 a démontré que les pastilles de gluconate de zinc et les pastilles d'acétate de zinc sont toutes deux aussi efficaces. 

Enfin, une étude publiée en 2018 dans le Journal of Immunology Research a montré qu'une carence en zinc pouvait affaiblir le système immunitaire et que les protéines dépendantes du zinc sont nécessaires pour assurer une réponse immunitaire optimale contre les agents pathogènes invasifs.

Dose suggérée : pastilles de zinc de 30 mg comme indiqué sur l'étiquette. Également disponible en gélules et en multivitamines.

Sureau

Attention : bien que le sureau semble utile pour prévenir la grippe, certaines données suggèrent qu'il ne doit PAS être pris pour prévenir ou traiter le COVID-19.

Le sureau (Sambucus sp.) est une plante à fleurs utilisée depuis des centaines d'années à des fins médicinales par les populations indigènes du monde entier. Ces dernières années, la popularité du sureau s'est accrue. Les Amérindiens auraient utilisé le sureau comme traitement contre diverses infections et la fièvre. 

Une étude de 2016 a montré que le sureau pouvait réduire la durée des symptômes du rhume chez les voyageurs aériens. 

Une étude de 2019 dans Complementary Therapies in Medicine a évalué 180 participants.

Ils ont découvert que le sureau pouvait réduire considérablement les symptômes d'infection des voies respiratoires supérieures. Ils ont conclu que « ces résultats présentent une alternative à l'utilisation abusive d'antibiotiques pour les symptômes des voies respiratoires supérieures dus aux infections virales, et une alternative potentiellement moins nocive que les médicaments sur ordonnance pour les cas courants de rhume et de grippe ».

Enfin, des études de 2001 et 2002 ont toutes deux souligné l'intérêt du sureau dans le renforcement de la réponse du système immunitaire. C'est un élément déterminant pour prévenir et combattre toute infection. En outre, une étude de 2012 a conclu que le jus concentré de sureau avait un effet bénéfique en stimulant la réponse du système immunitaire et en prévenant ainsi les infections virales. 

Le sureau est disponible sous forme de complément, de sirop, de gomme à mâcher et de pastille.

Compléments additionnels

Parmi les autres compléments potentiellement utiles figurent la vitamine C et les probiotiques , tandis que les huiles essentielles de romarin, de menthe poivrée et d'eucalyptus peuvent atténuer les symptômes d'un rhume.

Références :

  1. A Human Coronavirus Responsible for the Common Cold Massively Kills Dendritic Cells but Not Monocytes, Journal of Virology juin 2012, 86 (14) 7577 7587; DOI: 10.1128/JVI.00269-12
  2.  Pham H, Rahman A, Majidi A, Waterhouse M, Neale RE. Acute Respiratory Tract Infection and 25-Hydroxyvitamin D Concentration: A Systematic Review and Meta-Analysis. Int J Environ Res Public Health. 2019;16(17):3020. Publié le 21 août 2019. doi:10.3390/ijerph16173020
  3. Martineau Adrian R, Jolliffe David A, Hooper Richard L, Greenberg Lauren, Aloia John F, Bergman Peter et al. Vitamin D supplementation to prevent acute respiratory tract infections: systematic review and meta-analysis of individual participant data BMJ 2017; 356 :i6583
  4.  https://www.who.int/whr/2002/chapter4/en/index3.html
  5. Hemilä, H., Petrus, E. J., Fitzgerald, J. T. et Prasad, A. (2016) Zinc acetate lozenges for treating the common cold: an individual patient data meta-analysis. Br J Clin Pharmacol, 82: 1393–1398. doi: 10.1111/bcp.13057.
  6. Hemilä H, Fitzgerald JT, Petrus EJ, Prasad A. Zinc Acetate Lozenges May Improve the Recovery Rate of Common Cold Patients: An Individual Patient Data Meta-Analysis. Open Forum Infectious Diseases. 2017;4(2):ofx059. doi:10.1093/ofid/ofx059.
  7. J Immunol Res. 17 oct. 2018;2018:4315140. doi: 10.1155/2018/4315140. eCollection 2018.
  8. Nutrients. 24 mars 2016;8(4):182. doi: 10.3390/nu8040182.
  9. Eur Cytokine Netw. avril-juin 2001;12(2):290-6.
  10. Isr Med Assoc J. nov. 2002;4(11 Suppl):919-22.
  11. Biosci Biotechnol Biochem. 2012;76(9):1633-8. Epub 7 sept. 2012.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Mal de gorge ? Essayez ces remèdes naturels scientifiquement prouvés

Bien-être

Zinc : le gardien de la fonction immunitaire

Bien-être

6 approches naturelles fondées sur des données factuelles pour réduire le stress