beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Bienfaits de la lumière naturelle

19 juin 2017

Une étude révolutionnaire a démontré que les employés bénéficiant d'une meilleure exposition à la lumière au bureau avaient une plus longue durée de sommeil, une meilleure qualité du sommeil, davantage d’activité physique et une meilleure qualité de vie par rapport à ceux ayant une exposition moindre sur leur lieu de travail.

L’étude souligne l’importance de l’exposition à la lumière naturelle pour la santé et la nécessité de calquer l’éclairage du lieu de travail sur celui d'une exposition à la lumière naturelle pour les travailleurs.

Données de base : 

Le trouble affectif saisonnier (TAS) est associé à la dépression hivernale à l’opposé de la sensation de plénitude ou de bonheur ressentie en été. En règle générale, les individus atteints de TAS se sentent déprimés et vivent au ralenti, dorment trop longtemps, mangent trop et ont des envies d’hydrates de carbone en hiver. En été, ces mêmes personnes se sentent exaltées, actives et énergiques. 

De nombreuses variables peuvent être responsables du TAS, mais le manque d’exposition à la lumière naturelle semble être l’explication la plus logique. La luminothérapie à spectre complet, conçue pour reproduire la lumière naturelle, a été utilisée pour traiter à la fois le trouble affectif saisonnier et la dépression clinique. 

Ces bienfaits peuvent ne pas se limiter au TAS et à la dépression. Un nombre croissant de données montre que l’exposition à la lumière naturelle peut aider quiconque à se sentir mieux. L’explication fournie est qu'en l'absence d'exposition à la lumière naturelle, on constate une réduction de la sécrétion de mélatonine par la glande pinéale et une augmentation de la sécrétion de cortisol par les glandes surrénales. Ces changements hormonaux sont associés à une mauvaise qualité du sommeil, à l'apparition de stress et à une hausse de l’appétit.

Nouvelles données :

Une étude menée par des chercheurs de l’University of Illinois et de la Northwestern University a examiné l’incidence de l’exposition à la lumière du jour sur la santé des employés de bureau sur le plan de la qualité du bien-être subjectif et du sommeil, ainsi que l’activité nocturne et les cycles veille-sommeil.

 Les participants comprenaient 27 travailleurs opérant dans des environnements sans fenêtres et 22 travailleurs comparables exerçant dans un milieu de travail avec beaucoup plus de lumière naturelle. Un environnement sans fenêtre est défini comme un lieu ne disposant d'aucune fenêtre ou un poste de travail éloigné de toute fenêtre et sans aucune exposition à la lumière du jour. Les employés ayant un lieu de travail avec fenêtres ont reçu 173 pour cent de plus d'exposition à la lumière naturelle pendant les heures de travail. 

Les travailleurs dans des environnements sans fenêtre ont enregistré de plus faibles résultats que leurs homologues sur le plan de l’activité physique et de la vitalité, ainsi qu'une moins bonne qualité globale du sommeil. Au contraire, les travailleurs ayant des fenêtres sur leur lieu de travail ont eu davantage d’activité physique et une meilleure qualité de sommeil. Les employés avec des fenêtres sur leur lieu de travail ont dormi en moyenne 46 minutes de plus par nuit que les employés sans exposition à la lumière naturelle sur leur lieu de travail.

Les chercheurs ont conclu que la conception architecturale des environnements de bureau devrait mettre davantage l’accent sur une exposition suffisante à la lumière du jour pour les travailleurs, afin de promouvoir leur santé et leur bien-être. 

Commentaire :

 Une autre solution pour le lieu de travail (et la maison) est de remplacer l’éclairage classique par une alternative à spectre complet. Elles sont un peu plus chères, mais les bienfaits pour la santé semblent en valoir la peine, notamment pour la santé mentale et l’énergie physique.

Référence :
Boubekri M, Cheung IN, Reid KJ, Wang CH, Zee PC. Impact of Windows and Daylight Exposure on Overall Health and Sleep Quality of Office Workers: A Case-Control Pilot Study. Journal of Clinical Sleep Medicine, 2014; DOI: 10.5664/jcsm.3780

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

L-sérine : une approche radicale à la SLA, à la maladie de Parkinson et à la maladie d'Alzheimer

Bien-être

Améliorez votre santé en rechargeant vos mitochondries

Bien-être

La L-théanine, ses bienfaits sur la santé et la fonction cognitive