beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Le colostrum - Ce super-aliment n'est pas seulement réservé aux bébés

Par Eric Madrid, docteur en médecine

Dans cet article :


Certaines personnes affirment que le lait maternel n'est pas la source d'alimentation préférées des nouveau-nés. Toutes les mammifères femelles produisent du lait, et c'est exactement ce dont ont besoin leurs bébés pendant cette phase la plus critique de la vie. L'un des éléments fondamentaux de la valeur nutritive du lait maternel est cette substance que l'on appelle colostrum. Toutes les mammifères femelles sécrètent cette substance dans les 48 heures suivant la naissance. Certains surnomment le colostrum « élixir de vie ».

Le colostrum se compose de 3 substances principales :

  • Des anticorps : qui apportent un soutien au système immunitaire et aident à se protéger contre les infections d'origine bactérienne, virale et mycologique. Ils peuvent aussi aider à réduire les symptômes des allergies.
  • La lactoferrine : protéine fixant le fer qui facilite son absorption dans les intestins. De plus, la lactoferrine possède des propriétés antimicrobiennes qui peuvent aider l'intestin à se réparer en cas d'inflammation.
  • Des polypeptides riches en proline : ils jouent un rôle dans la régulation du système immunitaire et peuvent être bénéfiques chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Les effets antimicrobiens et antibactériens du colostrum

En plus des anticorps et des facteurs de croissance, le colostrum contient également des peptides antimicrobiens, en particulier la bêta-défensine-2 humaine (hBD-2). Ces protéines antibactériennes protègent le nouveau-né contre les infections nocives comme la salmonelle et E. coli, qui peuvent mettre sa vie en danger s'il les contracte tôt dans la vie. Bien que le lait maternel ait également des propriétés antimicrobiennes, le colostrum présente une concentration relativement plus élevée de hBD-2.

Les scientifiques ont compris que le colostrum est un élément clé pour aider à renforcer le système immunitaire en bonne santé, en particulier en améliorant l'efficacité des cellules luttant contre les maladies, que l'on appelle à juste titre « cellules tueuses naturelles » ou « lymphocytes NK ». Une étude réalisée en 2014 et parue dans Nutrition Research a montré que le colostrum peut aider les cellules NK à combattre le virus de la grippe, en plus d'autres virus provoquant des infections des voies respiratoires supérieures.

Des études ont montré que la lactoferrine peut lier les toxines sécrétées par des bactéries nocives comme E. coli. C'est une faculté importante, car ces toxines sécrétées par les bactéries peuvent provoquer une septicémie, une infection du sang, principale cause de décès chez les patients admis en soins intensifs.

Heureusement, les scientifiques ont réussi à isoler le colostrum du lait de vache pour le proposer comme complément alimentaire. Cela permet à ceux qui n'ont plus la chance de boire de lait maternel de bénéficier de ses bienfaits pour la santé.

REMARQUE : Les personnes souffrant d'une allergie avérée aux produits laitiers doivent consulter leur médecin avant de prendre du colostrum. La plupart des personnes sensibles au lactose n'ont pas de problèmes lorsqu'elles consomment du colostrum.

Le colostrum peut être bénéfique dans les cas suivants :

La santé intestinale

Il y a plus de 2 200 ans, Hippocrate, le père de la médecine moderne, a réalisé que « toute maladie trouve son origine dans les intestins ». Nous réalisons enfin aujourd'hui l'importance de la santé intestinale et le rôle qu'elle joue dans la santé systémique. Ce n'est qu'à l'âge de trois ans que notre biodiversité intestinale devient enfin optimale. Lorsque notre biodiversité est perturbée, nous faisons face à un risque de maladies auto-immunes comme l'arthrite rhumatoïde, le lupus, la sclérose en plaques et autres.

Les personnes souffrant d'anxiété, de dépression, de fibromyalgie et du syndrome de fatigue chronique sont plus susceptibles de souffrir de problèmes digestifs. L'optimisation de la santé intestinale est primordiale pour s'assurer d'une santé optimale et d'un bien-être général. Idéalement, la santé intestinale est assurée par une alimentation équilibrée, riche en légumes et autres aliments aux propriétés prébiotiques et probiotiques. Mais souvent, les compléments sont aussi nécessaires. En plus des compléments en probiotiques et en L-glutamine, le colostrum semble également bénéfique pour la santé intestinale.

Le syndrome de l'intestin perméable est un problème courant auquel de nombreuses personnes sont confrontées, en particulier celles atteintes du syndrome de l'intestin irritable (SII). Une étude réalisée en 2017 et parue dans Nutrients a montré que le colostrum pourrait aider à réparer cette importante barrière intestinale et à guérir ce problème de paroi intestinale perméable. De plus, le colostrum peut aider à réduire l'inflammation des intestins en inhibant la voie NF-kappa B, une cause principale d'inflammation intestinale.

Les diarrhées infectieuses

Une étude réalisée en 1995 a montré que le colostrum peut être bénéfique pour protéger les enfants contre le rotavirus, une cause fréquente de diarrhée chez les enfants dans le monde.

De plus, une étude réalisée en 2008 a montré que le colostrum pourrait être utile dans le traitement de la diarrhée induite par clostridium difficile chez l'adulte, une affection qui entraîne souvent l'hospitalisation. Une autre étude publiée en 2015 dans Journal of Infectious Disease a également démontré l'avantage du colostrum dans le traitement d'une infection à C. difficile.

L'inflammation de l'estomac et du côlon

Plus de 60 millions de personnes dans le monde souffrent d'un ulcère de l'estomac. L'une des causes fréquentes est la consommation régulière d'aspirine et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (les AINS comme l'ibuprofène, le naproxène, le méloxicam, le diclofénac, etc.). Bien que ces médicaments soient utiles pour de nombreuses personnes souffrant de douleurs chroniques et de symptômes arthritiques, ils augmentent également le risque d'ulcères hémorragiques. Les réducteurs d'acide sur ordonnance sont également bénéfiques, mais ils ne sont pas sans effets secondaires. La recherche a montré que le colostrum, en cas de prise quotidienne, peut être bénéfique dans la prévention des ulcères d'estomac.

Les personnes suivant une chimiothérapie pour le traitement du cancer souffrent aussi fréquemment d'inflammation du côlon, ce qui provoque de la diarrhée. Le colostrum peut être une bonne solution et s'est avéré bénéfique dans des études animales.

Enfin, une étude publiée en 2000 dans l'American Journal of Clinical Nutrition a porté sur les bienfaits du colostrum dans le traitement des maladies inflammatoires de l'intestin (MII) comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Encore une fois, le mécanisme probable est la réparation de l'intestin perméable enflammé.

Plus important encore, le colostrum bovin possède des propriétés nutritionnelles aidant à optimiser la santé intestinale et favorisant la diversité microbienne intestinale.

La santé des ligaments et des muscles

Les ligaments sont les tissus qui relient nos os, alors que les muscles sont les organes qui les font bouger. Cependant, nous prêtons rarement attention aux nutriments nécessaires pour assurer leur bon fonctionnement. Avec l'âge, la capacité de l'organisme à absorber les nutriments diminue. Combinée à la pauvreté générale en nutriments de notre alimentation actuelle, le risque de maladies et de blessures augmente. Les sportifs sont particulièrement exposés au risque de blessure en raison des grandes exigences physiques qu'ils imposent à leur corps.

Le colostrum contient des facteurs de croissance qui peuvent aider à stimuler la réparation cellulaire et aider les muscles et les tendons à optimiser leur réparation.

Les sportifs prennent souvent du colostrum dans l'espoir d'obtenir un avantage compétitif. Une étude montre que des sportifs ont vu leur taux d'IGF-1 augmenter pendant l'entraînement de force et de vitesse. L'IGF-1 aide le corps à se réparer et se reconstituer. En fait, la NCAA (National Collegiate Athletic Association) interdit la consommation de colostrum aux sportifs de niveau universitaire alors que l'Agence mondiale antidopage le déconseille dans les compétitions de haut niveau.

Une étude menée en 2002 chez des sportifs n'a pas montré d'augmentation du taux d'IGF-1, mais a finalement noté une augmentation de 5,2 % de la capacité à l'effort après huit semaines de supplémentation. Une étude réalisée en 2001 parue dans Nutrition a montré que les hommes et les femmes prenant une dose élevée de colostrum (20 grammes/jour), en combinaison avec un entraînement physique, présentent une augmentation de leur masse corporelle maigre.

Il renforce la santé du système immunitaire

Un système immunitaire sain est important pour la santé et le bien-être en général. Le système immunitaire est non seulement responsable de la protection contre les infections bactériennes, virales et fongiques, mais il détecte et détruit également les cellules anormales potentiellement cancéreuses.

Notre système immunitaire peut être affaibli en raison d'une mauvaise alimentation et/ou de toxines et de facteurs de stress environnementaux. Avec une carence en zinc, en vitamines B, en vitamine D, en vitamine C et en d'autres nutriments, l'immunité peut être affaiblie et notre vulnérabilité aux infections aiguës et aux maladies chroniques peut augmenter.

Étant donné que le stress chronique peut également supprimer la capacité de combattre les infections, il est essentiel de trouver des moyens sains de gérer les défis de la vie. La pratique régulière d'exercices physiques est utile pour vous aider à atteindre cet objectif.

Une étude réalisée en 2007 a comparé deux groupes d'adultes. Ces deux groupes ont reçu un vaccin contre la grippe. Ensuite, la moitié des sujets ont reçu un complément en colostrum et l'autre moitié un placebo. Les chercheurs ont conclu que le colostrum combiné au vaccin est trois fois plus efficace pour prévenir la grippe que le vaccin seul.

Diverses études ont également démontré que le colostrum réduit l'incidence des infections des voies respiratoires supérieures. Une étude portant sur des sportifs réalisée en 2016 a également montré des avantages similaires.

Son profil métabolique

Un taux élevé de cholestérol et la stéatose hépatique sont des affections courantes qui augmentent le risque de maladie coronarienne et d'AVC. Une étude de 2012 utilisant un modèle animal a montré que la prise de colostrum par voie orale peut réduire l'inflammation constatée en cas de stéatose hépatique et peut aussi abaisser le taux de triglycérides. Ces deux problèmes sont des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Mais il n'y a pas encore d'études portant sur des sujets humains.

La fatigue chronique

La fatigue chronique est un problème courant qui limite la capacité de vivre pleinement sa vie. Il est essentiel de trouver et d'atténuer la cause sous-jacente. Pour obtenir de l'énergie supplémentaire, de nombreuses personnes comptent sur les compléments comme la vitamine B12, la co-enzyme Q10, la D-ribose et d'autres. On peut aussi ajouter le colostrum sur cette liste, car une étude de cas menée en 2015 a montré que le colostrum peut être bénéfique chez les personnes présentant les symptômes de la fatigue chronique. De plus amples études sont cependant nécessaires.

Il combat les allergies

Depuis des décennies, les scientifiques observent que les enfants qui grandissent dans des fermes sont moins susceptibles de souffrir d'asthme et de symptômes allergiques que ceux qui habitent ailleurs. On pense maintenant que l'une des raisons est l'exposition au lait non pasteurisé et à ce qu'il contient.

Une étude randomisée en double aveugle et à répartition aléatoire, contrôlée par placebo, menée en 2016, a évalué 38 enfants souffrant d'asthme et d'allergies. 19 d'entre eux ont reçu du colostrum bovin, tandis que les 19 autres ont reçu un placebo. Après trois mois, les chercheurs ont constaté une réduction significative des symptômes d'allergie nasale et une amélioration de la fonction pulmonaire.

Du colostrum pour les animaux de compagnie

Les propriétaires d'animaux de compagnie donnent souvent à leur chien du colostrum et d'autres vitamines pour favoriser une santé optimale. Les principales raisons pour lesquelles on utilise le colostrum pour les animaux de compagnie sont la lutte contre les allergies, les signes de l'âge et les maladies auto-immunes et l'amélioration de la santé digestive, de la santé bucco-dentaire et de la santé articulaire. Nombreux sont ceux qui font état d'une amélioration de la santé de leur chien.

Références :

  1. Health Benefits of Bovine Colostrum in Children and Adults, Dairy in Human Health and Disease Across the Lifespan, Academic Press, 2017, Pages 3-20,
  2. Bactericidal activity of human lactoferrin: sensitivity of a variety of microorganisms. Infect Immunol 1980; 28:893–8.
  3. A proline-rich polypeptide complex (PRP) isolated from ovine colostrum. Modulation of H2O2 and cytokine induction in human leukocytes, International Immunopharmacology, Volume 7, Issue 7, 2007, Pages 981-988,
  4. Protective effects of human milk antimicrobial peptides against bacterial infection, Jornal de Pediatria, Volume 91, Issue 1, 2015, Pages 4-5
  5. Nutr Res. 2014 Apr;34(4):318-25. doi: 10.1016/j.nutres.2014.02.007. Epub 2014 Mar 6.
  6. The protective effects of lactoferrin feeding against endotoxin lethal shock in germfree piglets. Infect Immun. 1998;66(4):1421–1426.
  7. Oral Supplementation with Bovine Colostrum Decreases Intestinal Permeability and Stool Concentrations of Zonulin in Athletes. Nutrients. 2017;9(4):370. Published 2017 Apr 8.
  8. Acta Paediatr. 1995 Sep;84(9):996-1001. (Colostrum and Rotavirus)
  9. Scand J Infect Dis. 2008;40(9):702-8. (Colostrum and C. diff)
  10. Hyperimmune bovine colostrum as a novel therapy to combat Clostridium difficile infection. J Infect Dis. 2015;211(8):1334–1341
  11. J Gastroenterol. 1995 Apr;30(2):169-76. (Colostrum chemotherapy colitis)
  12. Colostrum and milk-derived peptide growth factors for the treatment of gastrointestinal disorders, The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 72, Issue 1, July 2000, Pages 5-14,
  13. Front Biosci (Schol Ed). 2016 Jun 1;8:331-51.
  14. Effects of bovine colostrum on serum IGF-I, IgG, hormone, and saliva IgA during training.J Appl Physiol83199711441151
  15. The effects of bovine colostrum supplementation on body composition and exercise performance in active men and women. Nutrition172001243247
  16. Clin Appl Thromb Hemost. 2007 Apr;13(2):130-6. (Flu vaccine and colostrum)
  17. Bovine colostrum supplementation and upper respiratory symptoms during exercise training: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. BMC Sports Sci Med Rehabil. (2016) 8:21.
  18. Anticancer Res. 2015 Aug;35(8):4545-9.
  19. J Allergy Clin Immunol. 2006 Jun;117(6):1374-81.
  20. Allergy. 2013;68(5):644-50. Epub 2013 Mar 27.
  21. O033 Bovine colostrum as an adjunct therapy in the control of allergic respiratory disease in children Wong, C. Annals of Allergy, Asthma & Immunology, Volume 117, Issue 5, S

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

7 compléments de gestion du stress pour aider à retrouver une nouvelle normalité

Bien-être

Comment concevoir une routine quotidienne de compléments

Bien-être

Un guide de 5 minutes sur le glutathion : son importance pour la fonction immunitaire