checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Troubles

Une approche naturelle des risques communs pour la santé des femmes

25 Novembre 2019

Par Eric Madrid, docteur en médecine

Dans cet article :


Les maladies auto-immunes, l'anxiété, la dépression, les maladies cardiaques, les affections touchant les os et les troubles digestifs sont des maladies courantes auxquelles les femmes du monde entier sont davantage exposées. Certains changements à l'alimentation et au mode de vie peuvent contribuer à réduire considérablement ces risques et les complications à long terme (comme les maladies chroniques) qui peuvent affecter les femmes et nuire à leur qualité de vie en général.

Nous allons discuter de ces affections courantes et je vous donnerai des idées pratiques pour aider les femmes à optimiser leur santé. Les problèmes de santé suivant affectent couramment les femmes.

Les maladies auto-immunes

Au cours du siècle dernier, les maladies auto-immunes sont devenues plus courantes. Nombreux sont ceux qui pensent que l'une des raisons principales serait l'utilisation et la surutilisation des antibiotiques et à leur effet négatif sur les bactéries intestinales bénéfiques, c'est-à-dire le microbiome. Nous avons peut-être ainsi échangé certaines maladies infectieuses contre des maladies auto-immunes. Une maladie auto-immune survient lorsque notre système immunitaire commence à attaquer certaines zones de notre organisme, par erreur.

Parmi les maladies auto-immunes les plus courantes, on peut citer le lupus, la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome de Sjögren, la sclérose en plaques, le diabète de type 1 et d'autres.

De nombreux spécialistes pensent que le problème est dû au fait que le système immunitaire devient « confus ». Lorsque le système immunitaire fonctionne normalement, il s'attaque aux bactéries, champignons, virus ou protéines étrangères nuisibles qu'il détecte. C'est ce qu'on appelle la réponse immunitaire et c'est ce qui protège notre organisme des infections. Cependant, il arrive que notre système immunitaire fasse une erreur et fabrique des anticorps qui finissent par attaquer notre organisme. Nous sommes alors face à une maladie auto-immune.

Beaucoup de personnes atteintes de maladies auto-immunes ont une perméabilité intestinale accrue, une affection communément appelée syndrome de l'intestin perméable. J'en ai parlé en détail dans un article précédent. L'optimisation de la santé intestinale est cruciale, non seulement pour la prévention de ce syndrome, mais aussi pour traiter les affections immunitaires potentiellement causées par la maladie. Il est extrêmement important de modifier son alimentation et d'éviter les aliments déclencheurs.

Compléments pour restaurer l'intégrité des intestins et réduire l'inflammation

L'anxiété

L'anxiété affecte des dizaines de millions de femmes dans le monde. L'anxiété peut se manifester par des symptômes divers et variés qui compliquent la vie quotidienne des personnes affectées. Les symptômes de l'anxiété chronique peuvent inclure l'insomnie, les troubles de la concentration, l'agitation, un état d'inquiétude persistant et la fatigue. Pendant une crise aiguë d'anxiété ou de panique, on peut avoir des palpitations cardiaques, des crampes musculaires, des essoufflements et parfois même des douleurs thoraciques ou une pression sur la poitrine. Il arrive fréquemment que la personne affectée présente aussi les symptômes de la dépression en plus de l'anxiété.

Beaucoup de gens prennent des médicaments sur ordonnance pour les aider à surmonter leurs épisodes d'anxiété. L'alprazolam (Xanax), le lorazépam (Ativan) et le diazépam (Valium) sont des anxiolytiques couramment utilisés. Bien qu'utiles à court terme, ils peuvent être associés à un risque accru de développer de la démence, selon une étude publiée en 2014 dans le British Medical Journal. Par conséquent, leur utilisation devrait être réduite au minimum ou totalement évitée, si possible. Ne décidez jamais de modifier votre traitement sans consulter votre médecin.

Les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS) semblent aussi être des médicaments sur ordonnance bénéfiques en cas d'anxiété chronique. Parmi les ISRS, on peut citer le citalopram, l'escitalopram, la fluoxétine, la paroxétine, la sertraline. Dans la plupart des cas, ces médicaments semblent avoir un bon profil d'innocuité. Cependant, certaines personnes préfèrent les éviter, alors que d'autres les prennent en conjonction avec un complément à base de plantes ou de vitamines.

Les traitements naturels en cas d'anxiété

La dépression

La plupart des gens qui souffrent de dépression demandent rarement à un professionnel de santé de leur prescrire un traitement approprié. Les personnes souffrant de dépression ont souvent des difficultés à dormir, un manque d'intérêt pour toutes sortes d'activités, un sentiment de culpabilité, un manque d'énergie et des difficultés à se focaliser sur les tâches à accomplir. La dépression peut aussi entraîner une lenteur dans l'exécution des tâches et on peut parfois aussi avoir des idées et des pensées suicidaires.

Une alimentation saine et équilibrée est importante pour les femmes qui veulent améliorer leur humeur, selon certaines études. Des études montrent que le fait de faire régulièrement de l'exercice et le temps passé à l'extérieur sont aussi bénéfiques pour améliorer son humeur.

En cas de dépression, il faut consulter son médecin traitant. En cas de prise de médicaments sur ordonnance contre la dépression, la prise conjointe de compléments peut avoir un effet synergique, selon certaines études.

Les médicaments couramment prescrits pour la dépression sont par exemple le citalopram, l'escitalopram, la fluoxétine, la paroxétine, la sertraline, le bupropion et d'autres. Certaines personnes constateront qu'une combinaison de deux ou trois compléments fonctionne mieux, selon leurs besoins personnels.

Les compléments souvent pris en cas de dépression

Les maladies cardiovasculaires

Dans le monde, les maladies cardiaques touchent des centaines de millions de femmes. Dans le monde, une femme sur trois mourra d'une maladie cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral. On pense souvent que les hommes courent un plus grand risque de souffrir d'une maladie cardiaque, mais les données indiquent que les femmes présentent un risque presque équivalent. Cependant, de nombreux médecins n'identifient pas rapidement les symptômes des maladies cardiaques chez les femmes, car elles ne se manifestent pas de la même manière que chez les hommes. Les organisations de santé font tous les efforts possibles pour former les professionnels de santé afin qu'ils sachent reconnaître les symptômes chez les femmes.

Comme pour la plupart des maladies, la prévention est la meilleure approche. Des comportements simples comme le fait de ne pas fumer, d'être actif physiquement, de conserver un poids sain et de manger de façon équilibrée peuvent être utiles. Le contrôle de la tension artérielle et de la glycémie est également primordial.

Les choix alimentaires bons pour le cœur

  • L'huile de coco : idéale pour la cuisson à haute température
  • Les lignanes alimentaires : on en trouve dans les graines de lin, le thé vert et les fraises
  • Le thé vert : bon pour le cœur
  • Le poisson sauvage (pas celui d'élevage), mais pas plus qu'une fois par semaine en raison de la présence possible de mercure (la truite, le poisson blanc, le saumon, les anchois sont des exemples de poissons à faible teneur en mercure)
  • Les fruits frais et bio : 4 portions par jour, au minimum. Essayez de manger les fruits de saison. Différentes baies, les fraises et les avocats sont des choix à faible teneur en sucre
  • Les légumes feuillus verts protègent le système vasculaire
  • Les fruits à coque non salés : les noix du Brésil, les pignons de pin, les amandes, les noix de cajou et les noix. Les fruits à coque sont riches en acide linoléique, un acide oméga-6 unique, bon pour la santé et anti-inflammatoire
  • L'huile d'olive : riche en acide oméga-9, l'acide oléique. Lorsque vous utilisez de l'huile d'olive pour la cuisson, ne faites chauffer qu'à basse ou moyenne température
  • La viande rouge et la volaille : de préférence provenant d'animaux nourris à l'herbe, sans hormones et élevés en liberté
  • Les graines non salées : les graines de potiron, les graines de chia et les graines de tournesol
  • L'huile de sésame (légère) : convient à la cuisson à haute température

Les compléments bénéfiques pour le cœur

L'ostéopénie et l'ostéoporose

Pour beaucoup, les os s'amincissent en vieillissant. Cependant, on peut prendre des mesures pour s'assurer de la solidité de ses os et réduire les risques de fracture augmentant avec l'âge.

L'ostéoporose touche plus de 75 millions de personnes au Japon, en Europe et aux États-Unis et on estime que plus de 200 millions de personnes sont affectées dans le monde. Avant de développer de l'ostéoporose, la personne affectée souffre d'une maladie appelée ostéopénie : les os s'amincissent, mais ils ne sont pas encore aussi minces que dans le cas de l'ostéoporose. Les femmes courent un risque plus important que les hommes.

Les facteurs de risque de l'amincissement des os sont l'âge avancé (à partir de 65 ans), un faible taux sanguin de vitamine D et un faible apport en aliments riches en calcium, en magnésium et en vitamine K.

Les médicaments comme les réducteurs d'acide (oméprazole, pantoprazole, etc.), les stéroïdes (prednisone, méthylprednisolone) et certains médicaments antiépileptiques peuvent aussi réduire la force des os.

Les compléments pour la bonne santé des os

En plus d'une alimentation équilibrée et de faire de l'exercice régulièrement, les compléments suivants sont bons pour la santé des os.

Le syndrome de l'intestin irritable

Le syndrome de l'intestin irritable (SII) ou du côlon irritable (SCI) touche plus souvent les femmes que les hommes. Le syndrome de l'intestin irritable se caractérise par des douleurs abdominales, une modification de la texture des selles, des crampes, des ballonnements et des douleurs liées aux gaz. On constate aussi souvent de la fatigue chronique, le syndrome de l'intestin perméable et la légère surprolifération des bactéries intestinales (SIBO). De nombreuses personnes peuvent présenter des symptômes de constipation, de diarrhée ou une combinaison des deux.

Les personnes atteintes du SII souffrent aussi souvent du syndrome de l'intestin perméable et de multiples sensibilités alimentaires. Il est important que les personnes souffrant du SII soient auscultées par un spécialiste pour s'assurer de l'absence d'une affection sous-jacente plus grave. L'état des personnes souffrant du SII s'améliore souvent lorsqu'elles évitent le déclencheur alimentaire responsable. C'est ce que l'on appelle un régime d'élimination. Il peut être utile d'éliminer certains aliments pendant quelques semaines pour voir si les symptômes s'améliorent. Si vous ne remarquez aucune différence, recommencez à manger ces aliments. Si l'élimination des déclencheurs possibles n'est pas suffisante, les probiotiques et les enzymes digestives peuvent être bénéfiques.

Recommandations alimentaires en cas de SII

  • Éliminez les produits laitiers (le lactose et la caséine peuvent provoquer de l'irritation)
  • Éliminez le blé et les produits contenant du gluten
  • Envisagez de suivre un régime pauvre en FODMAP
  • Évitez les édulcorants artificiels

Les compléments qui peuvent aider en cas de SII

Références :

  1. Billioti de Gate Sophie Moride Yola, Ducruet Thierry, et al. Benzodiazepine use and risk of Alzheimer’s disease: case-control study BMJ 2014;349 :g5205
  2. Br J Nutr. 2019 Sep 25:1-20. doi: 10.1017/S0007114519002435. (Diet’s effect on depression)
  3. Masoumi SZ, Kazemi F, Tavakolian S, et al. Effect of Citalopram in Combination with Omega-3 on Depression in Post-menopausal Women: A Triple Blind Randomized Controlled Trial. J Clin Diagn Res. 2016;10(10):QC01–QC05. doi:10.7860/JCDR/2016/19487.8597
  4. Journal of The American College of Nutrition 2017, Vol 36. Mp 6. 434-441 Association between Urinary Phytoestrogens and CRP in the Continuous National Health and Nutrition Examination Survey
  5. Osteoporosis Int. 2006 Dec;17(12):1726-33. Epub 2006 Sep 16.

Articles Associés

Tout afficher

Troubles

8 Approches naturelles pour abaisser la tension artérielle

Troubles

6 méthodes pour gérer la maladie de Hashimoto naturellement

Troubles

Le palmier nain peut-il aider à améliorer la santé des hommes ?