checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Les bienfaits de la SAMe sur la santé

14 juillet 2017

L’un des effets très intéressants de nombreux composants naturels est leur capacité d’exercer, en tant qu’agents solitaires, des effets bénéfiques sur une variété de soucis de santé. L’un des meilleurs exemples de cet effet « pléiotropique » est la S-Adénosylméthionine, plus connue sous le nom de SAMe. Tout comme la coenzyme Q10, la carnitine, l'acide alpha lipoique et bien d’autres précieux compléments alimentaires, notre corps peut produire de la SAMe. Mais il n’en produit parfois pas assez, ce qui peut être largement compensé par des compléments alimentaires. 

Les suppléments de SAMe procurent une variété d’effets bénéfiques en raison du rôle central qu’elle occupe dans le processus métabolique. Il existe actuellement quatre principaux usages de la SAMe sous forme de complément alimentaire : la dépression, l’arthrose, la fibromyalgie et les troubles du foie.

Qu’est-ce que la SAMe et quel est son rôle ?

La SAMe est formée dans le corps lors de la combinaison de l’indispensable acide aminé méthionine au adenosyl-triphosphate (ATP). La vitamine B12 et l’acide folique sont impliqués dans la production de SAMe, ce qui signifie qu’une insuffisance de ces nutriments peut causer une production insuffisance de SAMe.

La SAMe est impliquée dans plus de 40 réactions biochimiques produites dans l’organisme. Elle agit dans un rapport étroit avec l’acide folique et la vitamine B12 dans le cadre des réactions de « méthylation ». La méthylation est le processus d’ajout d’une unité de carbone unique (appartenant au groupe méthyl) à une autre molécule. La SAMe est souvent plus efficace pour transférer des groupes de méthyls que tout autre donneur de méthyl. Les réactions de méthylation sont essentielles dans la production de nombreux composants de l’organisme, plus particulièrement les composants chimiques de cerveau et les réactions de détoxification.

La SAMe est également nécessaire à la production de tous les composants du corps humain contenant du sulfure, tels que le glutathion et d’autres composants du cartilage contenant du sulfure, y compris le sulfate de chondroïtine.

La SAMe et la dépression :

Selon les résultats d’études cliniques, il semble que la SAMe est peut-être l’antidépresseur naturel le plus efficace. En effet, la SAMe a montré lors de ces études de meilleurs résultats que les médicaments antidépresseurs traditionnels, avec moins d’Effets secondaires. En plus de la dépression généralisée, la SAMe a également démontré des effets considérables pour soulager la dépression postnatale et réduire l’anxiété et la dépression liées au processus de désintoxication de la drogue. On considère que la prise de compléments de SAMe par des patients souffrant de dépression permet d’améliorer leur humeur grâce à sa capacité à :

  • Augmenter le niveau de sérotonine, de dopamine et de phosphatidylsérine.
  • Améliorer l’acheminement des neurotransmetteurs vers les sites récepteurs, ce qui a pour résultat une augmentation de l’activité de la sérotonine et de la dopamine.
  • Améliorer la fluidité et la fonction de la membrane cellulaire.

De nombreuses études à double insu ont démontré les avantages considérables de l’utilisation de SAMe par rapport à un placebo pour améliorer l’humeur des sujets. Elle se compare également de manière favorable aux antidépresseurs traditionnels en matière d’efficacité et est bien mieux tolérée. La dernière étude utilisant de la SAMe pour le traitement de la dépression indique qu’elle peut être utilisée avec des inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine (ISRS) tels que le Prozac, le Zoloft, le Paxil, etc. Dans un essai clinique aléatoire à double insu d’une durée de six semaines, 73 patients souffrant de dépression et insensibles au médicament SSRI ont quotidiennement reçu 800 mg de SAMe ou de placebo à teneur de deux fois par jour, en accompagnement de leur traitement par SSRI. Le taux de réponse et de rémission sur l'échelle de dépression de Hamilton était plus élevé pour les patients traités avec de la SAMe (respectivement de 36,1 % et 25,8 %,) que le groupe placebo (respectivement 17,6 % contre 11, 7%). Aucune différence dans les effets secondaires n’a été observée entre le groupe SAMe et le groupe placebo. Ces résultats indiquent que la SAMe peut être utilisée sans risque lors de la prise de SSRI et pourrait avoir un effet synergique.

La SAMe et la fibromyalgie:

La Fibromyalgie est une cause commune de la douleur musculosquelettique chronique, la dépression et la fatigue. La SAMe a démontré lors d’au moins quatre études cliniques qu’elle procure d’excellents effets bénéfiques aux patients souffrant de fibromyalgie. Les améliorations se remarquent sous forme d’une réduction significative du nombre de points de déclenchement et de zones de douleur, ainsi que d’une amélioration de l’humeur. Il semble que la SAMe est un complément très important pour ces patients.

La SAMe et les troubles du foie:

Il a été démontré que la SAMe procure un certain nombre de bénéfices dans le cadre de plusieurs types de trouble du foie tels que la cirrhose, le syndrome de Gilbert (défini ci-dessous) et les problèmes de foie causés par la contraception orale. Ses bienfaits sont liés à sa fonction en tant que principal donneur de méthyl dans le foie et la favorisation de réactions de détoxification.

L’une des fonctions clé de la SAMe dans le foie est l’inactivation d’œstrogènes. Des études cliniques ont démontré que la SAMe est utile pour protéger le foie des agressions et pour améliorer son fonctionnement lors de conditions liées à l’excès d’œstrogène (telles que l’utilisation de contraceptifs oraux, la grossesse ou le syndrome prémenstruel). 

La SAMe s’est avérée relativement utile dans le cadre du traitement du syndrome de Gilbert, un syndrome commun qui se caractérise par un taux chroniquement élevé de bilirubine sérique (1,2 à 3,0 mg/dL). Auparavant considéré rare, ce syndrome est maintenant connu chez près de 5 % de la population globale. Cette condition médicale est généralement présente sans symptômes, bien que certains patients se plaignent d’une perte d’appétit, de malaises et de fatigue (symptômes se manifestant typiquement lors d’un fonctionnement affaibli du foie). Les suppléments de SAMe produisent une baisse significative de bilirubine sérique chez les patients souffrant du syndrome de Gilbert.

La SAMe a également démontré d’autres bienfaits lors du traitement de troubles du foie plus importants tels que la cirrhose.

La SAMe et le Arthrose:

La SAMe a également démontré d’impressionnants résultats dans le cadre du traitement d’arthrose. Une déficience en SAMe dans le tissu articulaire peut, tout comme la déficience de glucosamine, mener à la perte de sa texture gélatineuse et à la capacité du cartilage à absorber les chocs. Ceci peut avoir pour résultat une dégénération du cartilage et le développement de l’arthrose. 

La SAMe a été étudiée sur un total de 21 524 patients lors d’essais cliniques détaillés. Dans ces études, la SAMe a démontré des réductions de douleurs similaires à celles provoquées par des anti-inflammatoires non stéroïdien tels que l’ibuprofène, l’indométacine, le naproxène et le piroxicam. Tandis que ces médicaments sont associés à un risque important de toxicité, d’effets secondaires et d’une favorisation du processus de progression de l’arthrose, la SAMe offre des bienfaits similaires sans présenter les mêmes risques ou effets secondaires.

Deux études méritent une mention spéciale. Ces études ont été effectuées auprès de patients souffrant de l’arthrose du genou avec une dégénération considérable du cartilage. Elles ont comparé la SAMe (1200 mg/j) aux médicaments à la nabumétone (Relafen, 1000 mg/j) et au celecoxib (Celebrex, 200 mg/j). Dans la première étude, la SAMe a démontré une équivalence à la nabumétone en réduisant efficacement l’intensité de la douleur de base, ainsi que dans les évaluations du patient et du médecin et sur l’indice de fonctionnement de l’articulation. Dans l’étude comparant la SAMe au Celebrex, la SAMe a démontré une mise en action plus lente mais a été jugée aussi efficace que le célécoxib, sans les effets secondaires.

Considérant les risques connus d’effets secondaires importants lors de la prise de ces médicaments contre l’arthrose, les résultats de ces nouvelles études procurent une preuve supplémentaire que l’approche la plus rationnelle est une approche plus naturelle qui se concentre sur un meilleur acheminement des nutriments vers le tissu articulaire.

Utilisation de la SAMe :

La SAMe est généralement recommandée à une dose de 200 mg à 400 mg, deux fois par jour. La SAMe est généralement très bien tolérée. Aucun effet secondaire important n’a été reporté lors d’une prise orale de SAMe, à l’exception de nausées occasionnelles et de troubles gastro-intestinaux. La prise de SAMe est considérée comme étant sans risque lors de la grossesse et de l’allaitement.

Il n’existe pas d’interactions médicamenteuses avec la SAMe connues à ce jour, mais les individus souffrant de dépression bipolaire (maniaco-dépression) ne devraient pas prendre de SAMe sans supervision médicale stricte car l’activité antidépressive de la SAMe pourrait mener à la phase maniaque de ces individus.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Les meilleures sources véganes d'oméga-3

Bien-être

Le colostrum - Ce super-aliment n'est pas seulement réservé aux bébés

Bien-être

Que dit la recherche au sujet de la N-acétylcystéine (NAC) et la santé mentale ?