beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Remèdes maison pour la bronchite

La bronchite est une infection ou une irritation des bronches, les voies respiratoires reliant la trachée aux poumons. Cette maladie est beaucoup plus fréquente en hiver, car elle fait généralement suite à une infection des voies respiratoires supérieures, comme un rhume. Chest, le journal officiel de l’American College of Chest Physicians, a déclaré en 2006 que « la bronchite aiguë est l'un des diagnostics les plus fréquents des cliniciens de soins primaires et des médecins urgentistes ». 

Vous pouvez être tentés de demander à votre médecin un traitement antibiotique pour une bronchite, mais il est important de souligner que les antibiotiques ne sont pas une bonne option pour cette maladie. Selon une étude de 2006 de Chest, « l’utilisation généralisée des antibiotiques pour le traitement de la bronchite aiguë n’est pas justifiée et des efforts vigoureux devraient être encouragés pour restreindre leur utilisation. »

Heureusement, il existe plusieurs remèdes naturels que vous pouvez utiliser pour soulager une bronchite et d’autres troubles des voies respiratoires.

Symptômes de la bronchite 

Les symptômes de bronchite comprennent des épisodes de toux, de tremblements, de frissons, de fièvre et de douleurs de poitrine, généralement précédés d'un rhume. La pneumonie provoque également une toux persistante, mais elle diffère de la bronchite par des signes classiques d’implication des poumons, tels qu'une respiration superficielle et des bruits thoraciques anormaux. En outre, une radiographie montrera des fluides et de la lymphe dans les poumons. Il est difficile de distinguer une bronchite d’une pneumonie. Par conséquent, consultez votre médecin si vous éprouvez des problèmes de poumon symptomatiques d’une pneumonie, ou si votre toux persiste pendant plus d’une semaine, si elle réapparaît ou si elle s’accompagne d’une forte fièvre, d'une éruption cutanée ou de maux de tête persistants. 

La bronchite peut être causée par divers microorganismes, notamment des virus et des bactéries. Chez les personnes saines, la bronchite fait le plus souvent suite à une attaque du système immunitaire, comme le rhume, la grippe, la fumée de cigarette et d'autres émanations toxiques ou le cancer. 

Remède maison véritable et éprouvé 

L'un des principaux objectifs de traitement en cas de bronchite, de sinusite et de pneumonie est d’aider les poumons et les voies respiratoires à se débarrasser de l'excès de mucus. Le drainage postural est une thérapie traditionnelle qui fonctionne à merveille. Je recommande à mes patients atteints de bronchite de le faire deux fois par jour jusqu'à ce que la bronchite soit guérie.

 Appliquez un coussin chauffant, une bouillotte ou un cataplasme de moutarde sur votre poitrine pendant 20 minutes. Pour faire un cataplasme de moutarde, mélangez une mesure de moutarde sèche avec trois mesures de farine, puis ajoutez suffisamment d’eau pour former une pâte. Étalez la pâte sur un mince tissu de coton (une vieille taie d’oreiller fait bien l'affaire) ou d'étamine, pliez le tout et placez-le sur votre poitrine. Vérifiez souvent le cataplasme, car la moutarde peut provoquer des cloques si elle est laissée trop longtemps au contact de la peau. 

Après avoir appliqué une bouillotte ou un cataplasme, effectuez un drainage postural en vous mettant à plat ventre sur un lit, tout en séparant la partie supérieure de votre corps du lit en vous servant de votre avant-bras comme support. Cette position doit être maintenue pendant 5 à 15 minutes pendant que vous vous efforcez de tousser et de cracher dans un bassin ou un journal placé au sol. 

Soufflage de flacons et pipes de sel

 Une étude suédoise publiée en 1997 dans le Scandinavian Journal of Infectious Diseases a étudié 145 adultes hospitalisés pour une pneumonie. Les patients ayant reçu l’ordre de s’asseoir jusqu'à 10 fois par jour et de faire 20 bulles en soufflant à travers un tube en plastique dans un flacon contenant 10 mL d’eau sont restés moins longtemps à l’hôpital. Une autre étude a également constaté que cette technique a contribué à diminuer les troubles de la fonction pulmonaire et à accroître la capacité pulmonaire totale chez les patients ayant subi un pontage aorto-coronarien. Le soufflage de flacon ou toute autre activité semblable, comme jouer d’un instrument à vent, peut s’avérer utile afin de diminuer la fréquence et la durée des bronchites et des pneumonies chez les patients vulnérables aux infections respiratoires.

Une autre solution consiste à utiliser une pipe de sel. Ce sont des dispositifs de type inhalateur contenant de minuscules particules de sel qui sont censées faciliter la respiration. Cette pratique est originaire d’Europe centrale, où les personnes souffrant de gênes respiratoires passaient du temps dans les cavernes ou les mines de sel en vue de soulager leurs problèmes de respiration.

 Agents mucolytiques 

Si vous avez la bronchite, il est important d’utiliser un agent mucolytique pour améliorer la qualité de vos sécrétions de mucus et favoriser l’expectoration. En voici deux parmi les meilleures :

  • Le Guaifenesin(également connu sous le nom de glycérol guiacolate) est dérivé d’un composé initialement isolé du bois de hêtre. Il est disponible dans de nombreux produits en vente libre.
  • Le N-acétylcystéine (NAC)est utilisé de longue date comme agent mucolytique dans le traitement des maladies pulmonaires aiguës et chroniques. Le NAC est utile dans tous les troubles des poumons et des voies respiratoires, notamment pour la bronchite chronique et la maladie pulmonaire obstructive chronique. Des études montrent qu'il améliore les fonctions bronchique et pulmonaire, réduit la toux et améliore la saturation en oxygène du sang. L'analyse détaillée de 39 essais a conclu que la prise NAC par voie orale réduit le risque d'aggravation de la bronchite chronique et améliore les symptômes des patients par rapport à la prise de placebo. La dose typique de NAC est de 200 mg trois fois par jour. 

Expectorants et soutien du système immunitaire

 La phytothérapie est l’un des meilleurs moyens de soutenir votre corps afin de l’aider à prévenir et soulager les symptômes de la bronchite. Les herbes peuvent aussi agir comme expectorants pour augmenter la quantité de mucus, diminuer sa viscosité et favoriser son expulsion. Parmi les expectorants couramment utilisés, on trouve la glycyrrhiza glabra (réglisse), le Pelargonium sidoides (géranium d'Afrique du Sud), le lierre grimpant et de l'écorce de cerisier sauvage. 

Gardez à l'esprit qu'une fonction immunitaire optimale s’appuie également sur une alimentation saine comprenant des aliments entiers et non transformés, tels que des fruits, légumes, céréales, haricots, graines et noix. Réduisez votre consommation de graisses et de sucres raffinés et n’oubliez pas de boire cinq ou six verres de 230 mL d’eau par jour (de préférence de l'eau pure filtrée) pour stimuler votre système immunitaire. 

Grâce à ces remèdes contre la bronchite, vous devriez observer une diminution de la gravité des symptômes comme la toux sous 48 heures. Dans le cas contraire, veuillez consulter votre médecin.

Articles Associés

Tout afficher

Troubles

Trois compléments pour soutenir la santé pulmonaire

Troubles

10 approches naturelles pour prévenir la cataracte

Troubles

Les 10 causes sous-jacentes des troubles thyroïdiens