beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

La vitamine D peut-elle protéger contre les infections des voies respiratoires supérieures ?

Par Eric Madrid, docteur en médecine

S'il y a une vitamine dans le monde qui peut aider à optimiser notre santé et notre bien-être, c'est la vitamine D (aussi appelée vitamine D3 ou cholécalciférol). Des recherches récentes indiquent que la vitamine D pourrait jouer un rôle crucial dans la prévention du rhume, aussi connu sous le nom d'infection des voies respiratoires supérieures (IRU). 

Comment est fabriquée la vitamine D ?

On peut fabriquer de la vitamine D et l'absorber gratuitement en passant un peu de temps au soleil : les rayons ultraviolets B (UV-B) du soleil réagissent avec une forme de cholestérol présent dans notre peau pour créer la vitamine D. Cependant, durant les mois les moins ensoleillés de l'année, on produit évidemment moins de vitamine D.

Les bienfaits de la vitamine D sur la santé

Des milliers d'études réalisées au cours de la dernière décennie montrent les bienfaits sur la santé d'un apport optimisé en vitamine D. Ces études nous révèlent que les personnes ayant un taux sanguin plus important que la moyenne de vitamine D présentent un risque inférieur d'attaques cardiaques, de cancer du sein, de cancer du côlon, de sclérose en plaques, de diabète de type 1 et de type 2, d'hypertension et d'autres problèmes de santé. 

Dans mon cabinet de Californie du Sud, 80 % de mes patients souffrent d'une carence en vitamine D. Ce problème est encore plus courant dans les régions moins ensoleillées. Je recommande systématiquement à mes patients de prendre un complément en vitamine D.

La vitamine D et les infections respiratoires

Une étude publiée en 2019 dans l'International Journal of Environmental Research and Public Health a conclu que les personnes ayant un taux sanguin élevé de vitamine D courent un risque inférieur d'infections des voies respiratoires supérieures que les personnes ayant un taux sanguin plus faible de vitamine D. 

Deux autres études soutiennent ces conclusions. Premièrement, il y a eu une étude publiée en 2017 dans le British Medical Journal durant laquelle les chercheurs ont évalué 25 essais contrôlés randomisés portant sur 11 321 participants, dont l'âge variait de 0 à 95 ans. 

Au total, la supplémentation en vitamine D a réduit le risque d'infections des voies respiratoires supérieures de 12 %. C'est chez les personnes ayant un taux sanguin de vitamine D inférieur à 25 nmol/L (10 ng/dl) que l'on a remarqué la plus grande amélioration. On a aussi constaté une diminution de 70 % du taux d'infection avec la prise de compléments. Chez les patients ayant un taux de vitamine D supérieur à 25 nmol/L (10 ng/dl), on a noté une réduction de 25 % des infections respiratoires avec la supplémentation.

Enfin, une étude publiée en 2017 dans le Journal of the American Geriatric Society a comparé les effets d'une dose standard et d'une dose élevée de vitamine D chez les personnes âgées. Le groupe ayant reçu la dose élevée (55 personnes) a reçu 100 000 UI de vitamine D3 par mois (~3 300 UI par jour) tandis que l'autre groupe (52 personnes) a reçu soit un placebo, soit 12 000 UI par mois (~400 UI/jour). L'étude s'est déroulée sur une période de 4 ans. Les personnes ayant pris une dose élevée de vitamine D présentaient un risque de 40 % inférieur de souffrir d'une infection des voies respiratoires supérieures par rapport aux autres.

En général, le profil de sécurité de la vitamine D a été largement établi. Consultez votre médecin avant de prendre un complément si vous avez la moindre inquiétude.

Posologie conseillée : La plupart des enfants peuvent prendre en toute sécurité environ 1 000 UI par jour et la plupart des adultes peuvent prendre entre 2 000 et 5 000 UI par jour. 

Références :

  1. Pham H, Rahman A, Majidi A, Waterhouse M, Neale RE. Acute Respiratory Tract Infection and 25-Hydroxyvitamin D Concentration: A Systematic Review and Meta-Analysis. Int J Environ Res Public Health. 2019;16(17):3020. Published 2019 Aug 21. doi:10.3390/ijerph16173020
  2. Martineau Adrian R, Jolliffe David A, Hooper Richard L, Greenberg Lauren, Aloia John F, Bergman Peter et al. Vitamin D supplementation to prevent acute respiratory tract infections: systematic review and meta-analysis of individual participant data BMJ 2017; 356 :i6583
  3. Ginde AA, Blatchford P, Breese K, et al. High-Dose Monthly Vitamin D for Prevention of Acute Respiratory Infection in Older Long-Term Care Residents: A Randomized Clinical Trial. J Am Geriatr Soc. 2017;65(3):496–503. doi:10.1111/jgs.14679

Articles Associés

Tout afficher

Troubles

Trois compléments pour soutenir la santé pulmonaire

Troubles

10 approches naturelles pour prévenir la cataracte

Troubles

Les 10 causes sous-jacentes des troubles thyroïdiens