beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Nutrition

Des approches naturelles à la dépression périnatale

12 juin 2019

Par Cherilyn Cecchini, docteur en médecine

La dépression périnatale est un trouble de l’humeur qui peut nuire à la capacité d’une mère de prendre soin d’elle-même et de son enfant après l’accouchement. Cela diffère du baby blues, qui commence généralement dans les deux ou trois premiers jours suivant l’accouchement et peut durer jusqu’à deux semaines. Lorsque l’état dépressif se poursuit au-delà, on le qualifie de dépression périnatale. C’est durant la période suivant l’accouchement que les femmes sont les plus vulnérables au développement de troubles psychiatriques, mais il est important de se rappeler que les symptômes peuvent commencer pendant la grossesse et se poursuivre jusqu’à un an après la naissance.

Signes et symptômes de dépression périnatale

Parmi les signes et symptômes de dépression périnatale, on peut citer l’humeur dépressive, la difficulté à tisser des liens avec le bébé, l’éloignement des amis et de la famille, la perte d’appétit, l’incapacité de dormir ou l’envie de trop dormir, la perte d’énergie, la diminution du plaisir dans les activités qu’on aimait, la peur d’être une mauvaise mère et le manque d’espoir.

En plus de consulter un médecin, de suivre une psychothérapie et éventuellement d’utiliser des médicaments sur ordonnance, les jeunes mamans peuvent aussi choisir de faire des choix de vie sains et d’utiliser des remèdes naturels dans le cadre de leur plan de traitement périnatal. Il existe de nombreux produits naturels qui sont d’excellentes thérapies complémentaires pour les mères souffrant de dépression périnatale.

Les recherches disponibles suggèrent que l’aromathérapie peut être utile dans le traitement de certains des symptômes associés à la dépression périnatale. Plus particulièrement, l’odeur de lavande peut améliorer les habitudes de sommeil et augmenter le sentiment de bien-être tout en minimisant l’anxiété. Le massage peut être un autre outil utile et naturel aidant à combattre les symptômes de la dépression périnatale. Il faut prendre le temps de se dorloter et d’apaiser sa détresse à l’aide de cette technique, car c’est un excellent moyen de prendre soin de soi après l’accouchement. Le massage est souvent utilisé en association avec l’aromathérapie.

Compléments contre la dépression périnatale

La vitamine D et les oméga-3

De plus, il a été démontré que la supplémentation en vitamine D et en suppléments alimentaires oméga-3 a des effets bénéfiques sur la dépression. Certaines études ont montré qu’un taux élevé d’un acide gras polyinsaturé oméga-3 en particulier, l’acide docosahexaénoïque présent dans le lait maternel de la mère, est associé à une diminution de la dépression périnatale. Bien que le rôle exact de la vitamine D demeure incertain dans la dépression périnatale, on a établi un lien et la supplémentation en vitamine D semble avoir des effets protecteurs.

La riboflavine

La riboflavine (ou vitamine B2), peut aussi aider à réduire le risque de dépression périnatale. Il a été démontré qu’elle a un effet positif sur les troubles de l’humeur et une consommation modérée peut atténuer les symptômes.

Des approches naturelles à la dépression périnatale

La luminothérapie est un autre outil utile qui a été étudié pour la dépression prénatale et périnatale. Bien que les conclusions sur la dépression périnatale soient limitées en raison du faible nombre de femmes étudiées, ce traitement peut avoir des effets positifs sur l’humeur étant donné son efficacité sur la dépression saisonnière et non saisonnière. Il est recommandé de s’exposer à la lumière pendant 30 à 60 minutes, au moins une fois par jour.

Les exercices physiques sont une autre excellente façon d’améliorer l’humeur et d’atténuer les symptômes de la dépression périnatale. Il a été démontré qu’une activité physique modérée augmente l’énergie et améliore l’humeur. Durant certaines séances d’exercices, on pourra vous encourager à amener votre bébé pour renforcer le lien qui vous unit et cela vous permettra d’intégrer plus facilement une séance d’exercices à votre emploi du temps chargé de nouvelle maman. De longues promenades avec une poussette ou de courtes promenades avec un porte-bébé sont deux autres façons de faire de l’exercice.

Références :

  1. ACOG Committee Opinion No. 343: psychosocial risk factors: perinatal screening and intervention. Obstet Gynecol. 2006; (2):469-77.
  2. Zuckerman B, Amaro H, Bauchner H, Cabral H. Depressive symptoms during pregnancy: relationship to poor health behaviors. Am J Obstet Gynecol. 1989; 160(5):1107-11.
  3. Cavanagh HMA, Wilkinson JM. Biological activities of lavender essential oil. Phytother Res. 2002; 16: 301-308.
  4. Aghajafari F, Letourneau N, Mahinpey N, Cosic N, Giesbrecht G. Vitamin D Deficiency and Antenatal and Postpartum Depression: A Systematic Review. Nutrients. 2018; 12;10(4).
  5. Yoshihiro M, Satoshi S, Keiko T, Tetsuji Y, Yukihiro O, Wakaba F, Kyoko S, Satoko O, Chikako K, Yoshio H. Dietary folate and vitamins B12, B6, and B2 intake and the risk of postpartum depression in Japan: The Osaka Maternal and Child Health Study. J Affect Disord. 2006; 96(1-2):133-8.
  6. Oren DA, Wisner KL, Spinelli M, Epperson CN, Peindl KS, Terman JS, Terman M.
  7. An open trial of morning light therapy for treatment of antepartum depression. Am J Psychiatry. 2002; 159(4):666-9.
  8. Corral M, Wardrop AA, Zhang H, Grewal AK, Patton S. Morning light therapy for postpartum depression. Arch Womens Ment Health. 2007; 10(5):221-4.

Articles Associés

Tout afficher

Nutrition

12 aliments anti-âge de base

Nutrition

Faites des réserves de ces ingrédients de base dans votre garde-manger

Nutrition

6 recettes véganes de boules saveur fromage pour le plateau apéritif parfait