header_search header_signed-out header_signed-in header_cart sharefilled circlex circleexclamation iherbleaf
checkoutarrow
FR
Produit
Total :
Réduction :
Ensemble :
Quantité:
Cart Total:
Payer
Les clients ont également acheté:
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Troubles

Des approches naturelles à la prévention et au traitement des calculs biliaires

22 octobre 2018

Par Venus Ramos, docteur en médecine

La vésicule biliaire est un petit organe en forme de poire situé à côté du foie, dans la partie supérieure droite du ventre. La fonction principale de la vésicule biliaire est de conserver la bile, une substance sécrétée par le foie pour faciliter la digestion. Plus spécifiquement, la bile aide le corps à digérer les graisses et les vitamines A, D, E et K solubles dans les graisses. La bile peut parfois se cristalliser et former des petites accumulations dures que l’on appelle calculs biliaires.

Les calculs biliaires peuvent avoir différentes tailles, être aussi petits qu’un grain de sable ou aussi gros qu’une balle de golf. Il existe principalement deux types de calculs biliaires : ceux qui se forment lorsque le cholestérol se cristallise (80 % d’entre eux) et ceux qui se forment à partir de la bilirubine, le pigment principal de la bile.

Les calculs biliaires peuvent exister dans votre corps durant de nombreuses années sans provoquer aucun problème significatif. Cependant, lorsqu’un calcul biliaire se déplace et obstrue le conduit qui sort de la vésicule biliaire, de fortes douleurs peuvent apparaître. La douleur peut être intermittente car le calcul peut se débloquer de lui-même. Mais lorsque le conduit reste obstrué, la bile s’accumule et cela peut provoquer une inflammation de la vésicule biliaire. C’est ce qu’on appelle une cholécystite.

Des traitements naturels ou alternatifs des calculs biliaires peuvent être adaptés avant le développement d’une cholécystite. Cependant, une fois la vésicule biliaire totalement obstruée, il est urgent d’effectuer une intervention chirurgicale. Si vous constatez les symptômes caractéristiques (fièvre, nausée, vomissement, urine sombre, diarrhée, éructation, indigestion, douleurs abdominales ou selles couleur d’argile) il est important de consulter un médecin.

Astuces pour empêcher l’apparition de calculs biliaires

Le meilleur moyen d’éviter toute intervention chirurgicale est d’éviter l’apparition de calculs biliaires. Voici plusieurs façons d’y arriver :

Modifiez vos habitudes alimentaires

Mangez plus d’aliments riches en fibres et graisses saines. Évitez les glucides raffinés et le sucre.

Perdez du poids prudemment en cas de surpoids

Il est important de ne pas perdre de poids trop rapidement, car cela incite le foie à libérer plus de cholestérol dans la bile. Une perte de poids trop rapide peut aussi perturber la façon dont la vésicule biliaire libère la bile. Ces situations augmentent le risque de formation de calculs biliaires.

Faites régulièrement de l’exercice

Un programme d’exercices régulier vous aidera tout d’abord à conserver un poids sain. Ensuite, une recherche suggère que ceux qui pratiquent régulièrement une activité sportive présentent moins de risques de développer des calculs biliaires.

Améliorez la régularité de vos mouvements intestinaux

La constipation chronique augmente le risque de formation de calculs biliaires.

Prenez des compléments en psyllium

Le psyllium est une formidable source de fibres solubles qui se lient au cholestérol dans la bile et peuvent aider à empêcher la formation de calculs biliaires. De plus, le psyllium vous aide à éviter la constipation.

Prenez de la vitamine C

La vitamine C aide à améliorer la dégradation du cholestérol. Dans une étude, les femmes ayant une quantité plus élevée de vitamine C dans le sang présentaient un risque deux fois inférieur de développer des calculs biliaires en comparaison avec celles qui avaient une quantité de vitamine C inférieure. La posologie recommandée est de 200 mg par jour.

Astuces pour traiter les calculs biliaires

Vous savez peut-être déjà que vous avez des calculs biliaires (s’ils ont été détectés accidentellement lors d’une radio, par exemple), mais vous n’avez encore aucun symptôme. Vous voulez sans doute les traiter avant qu’ils ne provoquent des problèmes qui nécessiteront une intervention chirurgicale. Ces compléments peuvent vous aider :

La menthe poivrée

L’huile de menthe poivrée aide votre système digestif en stimulant l’afflux de bile et d’autres fluides digestifs. De plus, la menthe poivrée est un terpène, un composé végétal pour lequel des études ont montré qu’il pouvait dissoudre les calculs biliaires. Pour prendre de l’huile de menthe poivrée, il est préférable de prendre des gélules à enrobage entérique car elles traversent l’estomac et libèrent l’huile là où elle est le plus utile : dans l’intestin grêle et dans le gros intestin.

Le Chardon-Marie

Le Chardon-Marie peut stimuler la fabrication et la sécrétion de bile. Il a été démontré qu’il améliore la liquidité de la bile. Dans une étude, une quantité bien inférieure de cholestérol a été détectée dans la bile des patients qui prenaient du Chardon-Marie.

Articles Associés

Tout afficher

Troubles

Des approches naturelles à la constipation

Troubles

Des remèdes naturels pour les douleurs articulaires

Troubles

L’acide alpha-lipoïque et la sclérose en plaques