beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

9 effets bénéfiques des algues sur la santé

Par Eric Madrid, docteur en médecine

Dans cet article :


Les algues ont toujours été récoltées et consommées par les populations côtières du monde entier. Le Japon est le pays qui consomme le plus d'algues, avec une consommation individuelle de plus de 5 grammes par jour. La popularité des algues a progressé de manière exponentielle sur les marchés ces dernières années, et les algues séchées croustillantes sont devenues un en-cas très apprécié. Elles sont également un ingrédient largement utilisé dans les produits de soins corporels.

Les algues marines génèrent leur énergie par le processus de photosynthèse, au cours duquel la lumière du soleil est utilisée pour produire du glucose. La contribution des algues et du phytoplancton dans l'atmosphère ne peut être sous-estimée. On estime que 90 % de tout l'oxygène présent dans l'atmosphère provient de la mer.1 Elles peuvent également être bénéfiques pour le corps humain.

‌‌‌‌Les 3 types d'algues marines

En général, les algues marines, ou macroalgues, peuvent être classées dans l'un des trois groupes :

  1. Les algues rouges (Rhodophyta) - Elles se développent généralement à une profondeur de 30 mètres. Si l'eau est plus claire, elle peut se développer plus en profondeur. Il s'agit par exemple des algues nori et dulse.
  2. Les algues vertes (Chlorophyta) - Elles se développent habituellement dans les eaux peu profondes. Elles comprennent par exemple la chlorella et la spiruline, une « algue bleu-vert » 
  3. Les algues brunes (Phaeophyceae) - Elles se développent entre 5 et 30 mètres. Il s'agit notamment du varech, du wakamé et du kombu.

‌‌Elles sont une excellente source de vitamines et de minéraux 

Les algues marines sont une source importante de vitamines B1, B2, B12 et C. La plupart sont également riches en β-carotènevitamine A et vitamine E, tout en contenant jusqu'à 10 fois plus de minéraux que les plantes terrestres de taille équivalente. Les principaux minéraux présents dans les algues marines sont l'iode, le calcium, le magnésium, le fer, le potassium et le sodium. 

 Aliment peu calorique et riche en nutriments, les algues contiennent également des lectines, des peptides, des acides aminés, des polyphénols (antioxydants) et des polysaccharides. Le sorbitol, un sucre-alcool, se trouve dans les algues rouges, tandis que le mannitol se trouve dans les algues brunes. 

Des études ont rapporté que les protéines contenues dans les algues ont des propriétés antioxydantes et sont associées à la réduction de la tension artérielle, à la prévention du diabète et à la santé intestinale.2 Nous allons examiner certaines de ces données ci-dessous. 

‌‌‌‌Elles ont démontré leur effet sur la tension artérielle 

L'hypertension artérielle est une maladie courante qui oblige le cœur à pomper de manière plus intense en raison d'une pression et d'une rigidité accrues au niveau des artères. Cette affection, qui touche des centaines de millions de personnes dans le monde - un adulte sur quatre - ne présente souvent aucun symptôme. Par conséquent, de nombreux cas d'hypertension artérielle ne sont pas diagnostiqués. C'est pourquoi l'hypertension a été appelée « le tueur silencieux ». Il est établi que cette maladie augmente le risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral, d'insuffisance cardiaque et de maladie rénale, surtout si elle n'est pas traitée. 

Les médicaments ont un rôle important dans le traitement de la tension artérielle. Toutefois, certains préfèrent envisager d'autres options et des approches alternatives. 

Une étude de 20023 a évalué l'effet de la chlorella (algue verte) sur la tension artérielle. Les chercheurs ont constaté que chez certains sujets souffrant d'une hypertension légère à modérée, la chlorella pouvait réduire ou au moins maintenir la stabilité de leur tension artérielle, comparativement aux placebos.

Une étude de 20094 a également évalué l'effet général des algues sur le syndrome métabolique et plus particulièrement sur la tension artérielle. Les chercheurs ont conclu que « la consommation de 4 à 6 grammes d'algues par jour, courante chez la plupart des Japonais, peut être associée à une moindre prévalence du syndrome métabolique ».

Enfin, une étude de 20115 a démontré que les enfants japonais qui consommaient le plus d'algues marines avaient une tension artérielle diastolique plus basse. Par ailleurs, une étude de 20206 portant sur les algues nori au Japon a conclu que « la consommation de nori a fait diminuer la tension artérielle diastolique chez les garçons. La consommation d'algues pourrait avoir des effets préventifs sur l'hypertension artérielle pendant l'enfance ».

‌‌Elles peuvent aider à contrôler le taux de sucre dans le sang

Dans le monde, plus de 422 millions de personnes sont atteintes de diabète. La grande majorité - 90 à 95 % - présente un diabète de type 2, une affection principalement causée par des facteurs liés au mode de vie, notamment la consommation de sucre en excès et un manque d'activité physique. Le diabète de type 1 n'est pas évitable et survient lorsque le système immunitaire attaque le pancréas, l'empêchant de sécréter de l'insuline. Le régime alimentaire et le mode de vie sont des facteurs déterminants dans l'apparition du diabète de type 2 chez un individu. Selon certaines études, les algues marines pourraient être bénéfiques. 

Une étude de 20147 portant sur le wakamé (algue brune) a démontré qu'il pouvait réduire le taux de glycémie d'une personne ayant consommé un repas contenant du riz blanc 

Une étude menée en 2015 a montré que la chlorella pourrait également avoir des effets bénéfiques chez les diabétiques. Les chercheurs ont découvert que la consommation d'algues vertes pouvait être utile pour prévenir le développement du diabète. 

Une étude chez l'animal réalisée en 20198 sur des souris diabétiques a également montré des effets bénéfiques. Les chercheurs ont constaté que tous les groupes d'algues amélioraient le diabète et le cholestérol par rapport au groupe de contrôle chez les sujets testés.

Une étude de 20199 a montré que le wakamé pouvait réduire la glycémie, tandis qu'une autre étude10 menée la même année a évalué la chlorella chez des rats diabétiques et a démontré que la chlorella et l'exercice physique avaient un effet synergique sur l'amélioration de la glycémie.

‌‌Elles peuvent soulager les symptômes de l'arthrite

L'arthrite est une pathologie qui touche l'homme depuis la nuit des temps. Avant l'avènement des produits pharmaceutiques modernes, les personnes atteintes n'étaient pas condamnées à souffrir indéfiniment, mais utilisaient des herbes naturelles et des aliments biologiques pour soulager la douleur.

« Arthrite » vient du mot grec arthron, qui signifie articulation, et du mot latin itis, qui signifie inflammation. Il existe en général deux principaux types d'arthrite. Le premier est l'arthrose (environ 95 %) qui résulte de la détérioration des articulations, généralement des genoux et des hanches, liée à l'âge. Le second est la polyarthrite rhumatoïde (environ 5 %) qui résulte d'une maladie auto-immune et peut survenir à tout âge. 

Une étude de 200811 a évalué l'effet des algues minérales rouges (Aquamin) sur les patients souffrant d'arthrite du genou. Les résultats ont montré une diminution de la douleur et de la raideur sur une période de 12 semaines. Une étude de 200912 a montré des résultats similaires. Les chercheurs ont évalué la substance dérivée des algues et son effet sur l'arthrite du genou et ont conclu que l'Aquamin avait un effet bénéfique sur l'amplitude de mouvement et les distances de marche chez les personnes souffrant d'arthrose du genou. Ils ont poursuivi en affirmant qu'avec une période de traitement de plus de 12 mois, cela pourrait éventuellement permettre l'arrêt partiel des AINS, une classe d'anti-inflammatoires. 

‌‌‌‌Elles sont riches en nutriments bénéfiques pour la santé intestinale

Les probiotiques et les prébiotiques sont utiles pour améliorer la santé intestinale. Les algues marines sont une excellente source de fibres, qui peuvent contribuer au maintien d'un microbiome intestinal sain. Une étude de 201913 a mis en évidence les propriétés prébiotiques des algues marines. Cela est principalement dû aux polysaccharides des algues, selon une étude de 201614

‌‌‌‌Elles peuvent contribuer à prévenir la cataracte

La cataracte se forme au fil du temps lorsque le cristallin de l'œil se trouble. Si elle n'est pas traitée, elle peut conduire à la cécité. Les scientifiques pensent que l'oxydation de la lentille est la principale raison de ce phénomène. Une exposition excessive aux rayons ultraviolets, le tabagisme, le diabète, l'hypertension artérielle et certains médicaments, comme les corticostéroïdes oraux, sont des facteurs de risque associés au développement de la cataracte. 

Une étude de 200315 portant sur la chlorella a conclu que « [...] la chlorella a une activité antioxydante et peut être bénéfique pour la prévention des complications diabétiques telles que la cataracte ». Des études menées entre 201316 et 2014 ont démontré que la phycocyanine, le principe actif de la spiruline, peut aider à prévenir la formation de la cataracte.

‌‌‌‌Elles peuvent contribuer au renforcement du système immunitaire

Il est important que le système immunitaire fonctionne correctement pour prévenir les maladies infectieuses. Les algues marines peuvent y contribuer. L'IgA est un anticorps qui aide à protéger les muqueuses, telles que la bouche et le tube digestif, contre les infections. 

Une étude de 201117 a conclu que l'ingestion durant 4 semaines d'un complément dérivé de la chlorella avait amélioré la fonction immunitaire chez l'homme. Une étude menée en 201818 a également mis en évidence les effets bénéfiques de la chlorelle sur le système immunitaire, qui pourrait aider l'appareil digestif à mieux se préparer à combattre les microbes. 

‌‌Elles peuvent aider à soulager les symptômes de la fibromyalgie 

La fibromyalgie, parfois appelée syndrome de fibromyalgie ou FMS, est un syndrome de douleur chronique caractérisé par des douleurs musculaires et générales et de la fatigue. Les douleurs musculaires, appelées myalgies, sont généralement diffuses et ressenties dans tout le corps. Cette maladie touche environ 10 millions de personnes aux États-Unis et plus de 100 millions dans le monde. Parmi ces personnes, 90 % sont des femmes. Des études montrent que 68 % des personnes atteintes de fibromyalgie ont essayé des compléments alimentaires pour soulager leurs symptômes. 19

Une étude de 200020 a montré que la chlorella peut être bénéfique pour les personnes présentant des symptômes de fibromyalgie. Le scientifique a toutefois ajouté que des études supplémentaires étaient nécessaires. Une étude de 2001 a suggéré des conclusions similaires concernant la chlorella. 

Références :

  1. https://www.americanscientist.org/article/the-science-of-seaweed
  2. Admassu H, Gasmalla MAA, Yang R, Zhao W. Bioactive Peptides Derived from Seaweed Protein and Their Health Benefits: Antihypertensive, Antioxidant, and Antidiabetic Properties. J Food Sci. 2018;83(1):6‐16. doi:10.1111/1750-3841.14011
  3. Merchant RE, Andre CA, Sica DA. Nutritional supplementation with Chlorella pyrenoidosa for mild to moderate hypertension. J Med Food. 2002;5(3):141‐152. doi:10.1089/10966200260398170
  4. Teas J, Baldeón ME, Chiriboga DE, Davis JR, Sarriés AJ, Braverman LE. Could dietary seaweed reverse the metabolic syndrome?. Asia Pac J Clin Nutr. 2009;18(2):145‐154.
  5. Wada K, Nakamura K, Tamai Y, et al. Seaweed intake and blood pressure levels in healthy pre-school Japanese children. Nutr J. 2011;10:83. Publié le 10 août 2011. doi:10.1186/1475-2891-10-83
  6. Wada K, Tsuji M, Nakamura K, et al. Effect of dietary nori (dried laver) on blood pressure in young Japanese children: an intervention study [publié en ligne avant l'impression, le 21 mars 2020]. J Epidemiol. 2020;10.2188/jea.JE20190176. doi:10.2188/jea.JE20190176
  7.  Tanemura Y, Yamanaka-Okumura H, Sakuma M, Nii Y, Taketani Y, Takeda E. Effects of the intake of Undaria pinnatifida (Wakame) and its sporophylls (Mekabu) on postprandial glucose and insulin metabolism. J Med Invest. 2014;61(3-4):291‐297. doi:10.2152/jmi.61.291
  8.  Sørensen LE, Jeppesen PB, Christiansen CB, Hermansen K, Gregersen S. Nordic Seaweed and Diabetes Prevention: Exploratory Studies in KK-Ay Mice. Nutrients. 2019;11(6):1435. Publié le 25 juin 2019. doi:10.3390/nu11061435
  9.  Yoshinaga K, Mitamura R. Effects of Undaria pinnatifida (Wakame) on Postprandial Glycemia and Insulin Levels in Humans: a Randomized Crossover Trial. Plant Foods Hum Nutr. 2019;74(4):461‐467. doi:10.1007/s11130-019-00763-5
  10.  Horii N, Hasegawa N, Fujie S, et al. Effect of combination of chlorella intake and aerobic exercise training on glycemic control in type 2 diabetic rats. Nutrition. 2019;63-64:45‐50. doi:10.1016/j.nut.2019.01.008
  11. JL, Walsh M, Kuskowski MA, Zenk JL. A natural mineral supplement provides relief from knee osteoarthritis symptoms: a randomized controlled pilot trial. Nutr J. 2008;7:9. Publié le 17 février 2008. doi:10.1186/1475-2891-7-9
  12. Frestedt JL, Kuskowski MA, Zenk JL. A natural seaweed derived mineral supplement (Aquamin F) for knee osteoarthritis: a randomised, placebo controlled pilot study. Nutr J. 2009;8:7. Publié le 2 février 2009. doi:10.1186/1475-2891-8-7
  13. Chen HY, Huang TC, Lin LC, et al. Fucoidan Inhibits the Proliferation of Leiomyoma Cells and Decreases Extracellular Matrix-Associated Protein Expression. Cell Physiol Biochem. 2018;49(5):1970‐1986. doi:10.1159/000493660
  14.  Cherry P, Yadav S, Strain CR, et al. Prebiotics from Seaweeds: An Ocean of Opportunity?. Mar Drugs. 2019;17(6):327. Publié le 1er juin 2019. doi:10.3390/md17060327
  15. de Jesus Raposo MF, de Morais AM, de Morais RM. Emergent Sources of Prebiotics: Seaweeds and Microalgae. Mar Drugs. 2016;14(2):27. Publié le 28 janvier 2016. doi:10.3390/md14020027
  16.  Shibata S, Natori Y, Nishihara T, et al. Antioxidant and anti-cataract effects of Chlorella on rats with streptozotocin-induced diabetes. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2003;49(5):334‐339. doi:10.3177/jnsv.49.334
  17.  Biol Trace Elem Res. 2013 Jan;151(1):59-67. doi: 10.1007/s12011-012-9526-2. Epub du 20 octobre 2012.
  18.  Otsuki T, Shimizu K, Iemitsu M, Kono I. Salivary secretory immunoglobulin A secretion increases after 4-weeks ingestion of chlorella-derived multicomponent supplement in humans: a randomized cross over study. Nutr J. 2011;10:91. Publié le 9 septembre 2011. doi:10.1186/1475-2891-10-91
  19.  Chidley C, Davison G. The effect of Chlorella pyrenoidosa supplementation on immune responses to 2 days of intensified training. Eur J Nutr. 2018;57(7):2529‐2536. doi:10.1007/s00394-017-1525-9
  20.  An internet survey of 2,596 people with fibromyalgia. Bennett RM, Jones J, Turk DC, Russell IJ, Matallana L. BMC Musculoskelet Disord. 9 mars 2007; 8():27.
  21.  The results of this pilot study suggest that dietary Chlorella supplementation may help relieve the symptoms of fibromyalgia in some patients and that a larger, more comprehensive double-blind, placebo-controlled clinical trial in these patients is warranted.
  22.  Merchant RE, Andre CA. A review of recent clinical trials of the nutritional supplement Chlorella pyrenoidosa in the treatment of fibromyalgia, hypertension, and ulcerative colitis. Altern Ther Health Med. 2001;7(3):79‐91.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

5 moyens naturels pour renforcer l'immunité pendant la saison du rhume et de la grippe

Bien-être

5 produits essentiels pour un soulagement naturel du stress

Bien-être

Top 9 des herbes médicinales traditionnelles chinoises