beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Qu’est-ce que le biohacking ? Comment bénéficier de choix plus éclairés

20 mai 2019

Par le docteur KwaZ

Qu’est-ce que le biohacking ? Le biohacking, ou piratage biologique, est le développement de son propre corps pour se sentir bien et atteindre des performances optimales.

Avec ça, vous vous dites probablement que le biohacking n’est rien d’autre qu’une forme de développement personnel ? Eh bien, non, pas tout à fait. Le biohacking adopte une approche holistique de la biologie humaine. Il s’agit d’un système complet de régulation de tous les aspects de notre moi physique. Tout affecte notre santé, notre comportement et nos performances en général, que ce soit la musique que nous écoutons, la nourriture que nous mangeons, les exercices que nous faisons. Essentiellement, le piratage biologique, tout comme le piratage informatique, est une forme de piratage pour améliorer le rendement de notre corps.

Tout comme les pirates informatiques programment des systèmes pour obtenir des informations, le piratage biologique vous permet de recueillir les informations de votre corps pour améliorer votre « moi » dans son ensemble.

Avec le biohacking, vous serez plus dynamiques, plus productifs, plus concentrés. Vous pouvez ajouter de petites ou de grandes astuces à votre routine. Il n’y a pas de solution unique. En réalité, il s’agit de trouver les solutions qui fonctionnent le mieux pour vous et de les mettre en pratique.

Secouez-vous, levez-vous, réveillez-vous

La plupart d’entre nous passent tout leur temps assis : dans leur voiture pour aller s’assoir à leur bureau, puis à nouveau dans leur voiture pour rejoindre leur canapé. Tous les jours. La recherche n’a de cesse de montrer que la position assise à longueur de journée est nocive pour notre santé et qu’elle finit par causer des dégâts comme des blessures au dos, une mauvaise posture, de l’obésité et des douleurs chroniques. Mais vous pouvez éviter tout ça. Comment ? Quand vous vous asseyez, restez bien droit et gardez une bonne posture. En fait, il est recommandé de souvent se mettre debout pendant la journée. « Lève-toi et marche ! ». Rencontrez vos collègues en personne pour discuter plutôt que de leur envoyer un e-mail. Prenez l’escalier plutôt que l’ascenseur. Levez-vous et marchez tranquillement en parlant au téléphone. Levez-vous au moins une fois toutes les heures et déambulez dans votre bureau. Vous verrez rapidement la différence !

Mangez bien !

Une vieille chanson nous conseille d’« éliminer le négatif et d’accentuer le positif » (Accentuate the Positive, Johnny Mercer & The Pied Pipers, 1945). C’est un très bon conseil quand il s’agit d’alimentation et de nutrition. Les sensibilités alimentaires et les allergies provoquent de l’inflammation. Alors si vous savez que vous êtes sensible ou allergique à certains aliments, évitez-les. On cite souvent le gluten, les produits laitiers, les cacahuètes, le soja et le maïs comme coupables. Si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez vous faire tester ou mieux encore, essayez le système éliminatif : on élimine de son alimentation les allergènes les plus courants pendant un mois, puis on les réintègre pour voir comment votre corps répond.

L’élimination du sucre est un autre élément du piratage biologique. La recherche montre que le sucre crée une dépendance et aussi qu’il est lié à de nombreuses maladies courantes d’aujourd’hui. Ce ne sera pas facile, mais l’élimination des sucres ajoutés (sodas, bonbons, biscuits, boissons énergisantes, aliments transformés) peut apporter une différence réellement positive.

Maintenant que nous avons éliminé les éléments négatifs, mettons l’accent sur les aspects positifs et sains de votre alimentation. Commencez par manger beaucoup de légumes et des protéines de haute qualité comme celles contenues dans la viande du bœuf nourri à l’herbe, de volailles élevées en plein air et de poisson sauvage à faible teneur en mercure. Mangez une quantité modérée de fruits et de féculents.

Supplémentez efficacement

Le biohacking implique l’utilisation de compléments efficaces selon votre biologie et votre personnalité uniques. Pour vous aider dans cette entreprise, iHerb vous propose de nombreux compléments habituellement difficiles à trouver. Par exemple, des compléments nootropiques comme la choline pour améliorer votre mémoire et votre concentration, ainsi que des probiotiques pour vous aider à digérer et à résoudre vos problèmes gastriques. Vous trouverez aussi des herbes comme Rhodiola rosea et la glycine qui réduisent le stress et apaisent le corps et l’esprit. Il y a également de la quercétine pour réduire la fatigue et augmenter l’énergie. Les compléments sains peuvent vous aider à réussir votre voyage dans le monde du biohacking.

Mettez-vous au vert

Un dernier conseil en biohacking : sortez et régénérez-vous dans la nature. L’air extérieur naturel rajeunit le corps et l’esprit. La lumière du soleil est un autre avantage des grands espaces, un facteur important dans l’alimentation de votre corps. La lumière du soleil est la meilleure source de vitamine D qui soit. Celle-ci tue les bactéries, abaisse la tension artérielle et le cholestérol et renforce le système immunitaire. Lorsque vous êtes à l’extérieur, enlevez vos chaussures et promenez-vous dans l’herbe. Cette reprise de contact direct avec la terre permet à votre corps de ressentir les impulsions électriques naturelles de la terre, ce qui peut réduire l’inflammation et favoriser le sommeil.

Pendant que vous êtes dehors, profitez au maximum des bienfaits de la méditation, du yoga et de la respiration profonde. Chacune de ces techniques de biohacking vous aidera à développer votre pleine conscience, ce qui favorisera votre santé mentale et physique tout en réduisant le stress, en diminuant l’inflammation et en augmentant votre productivité.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

L-sérine : une approche radicale à la SLA, à la maladie de Parkinson et à la maladie d'Alzheimer

Bien-être

Améliorez votre santé en rechargeant vos mitochondries

Bien-être

La L-théanine, ses bienfaits sur la santé et la fonction cognitive