header_search header_signed-out header_signed-in header_cart sharefilled circlex circleexclamation iherbleaf
checkoutarrow
FR
Produit
Total :
Réduction :
Ensemble :
Quantité:
Cart Total:
Payer
Les clients ont également acheté:
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Forme Physique

4 méthodes naturelles pour se remettre des blessures sportives

21 juin 2017

Après une blessure ou une entorse sportive, les soins de premiers secours sont très importants. Voici un résumé des réflexes à adopter :

  • Reposer la partie blessée juste après l'accident pour éviter de nouvelles lésions.
  • Mettre de la glace sur la zone de douleur pour diminuer le gonflement et le saignement.
  • Comprimer la zone à l'aide d'une bande élastique pour limiter le gonflement et le saignement.
  • Élever la partie blessée au-dessus du niveau du cœur pour augmenter le drainage des liquides hors de la zone blessée.

 Mais ce n’est pas tout ! Dans les jours suivant une blessure, vous pouvez considérablement améliorer le temps de récupération en prenant des éléments nutritifs qui permettent de diminuer l'inflammation et d'accélérer la guérison. Voici quatre stratégies particulièrement efficaces :

1. Vitamines et minéraux pour guérir

De nombreux éléments nutritifs sont importants pour favoriser la guérison. La prise d'un complément de vitamines C est importante, car elle joue un rôle majeur dans la prévention et la cicatrisation des blessures. Une carence en vitamines A est associée à une déficience des tendons et des tissus mous. En plus des vitamines C, les vitamines A, le zinc, les vitamines E et le sélénium sont également fondamentaux, tant pour leurs propriétés de cicatrisation que pour leurs effets antioxydants. 

2. Flavonoïdes

Les flavonoïdes, un groupe de pigments végétaux responsables des couleurs de nombreux fruits et fleurs, sont extrêmement efficaces pour réduire l’inflammation et renforcer les structures du collagène. Le collagène est une protéine essentielle des tendons et d'autres tissus conjonctifs. Les flavonoïdes aident à maintenir une structure de collagène saine (1) en diminuant la perméabilité des vaisseaux sanguins, réduisant ainsi l’afflux de médiateurs inflammatoires vers les zones blessées ; (2) en empêchant les dommages provoqués par les radicaux libres grâce à leurs puissantes propriétés antioxydantes ; (3) en inhibant la dégradation des tissus de collagène par des enzymes ; (4) en inhibant la libération de substances inflammatoires ; et (5) en renforçant la réticulation naturelle des fibres de collagène pour les renforcer leur solidité. L'écorce de pin et les extraits de pépins de raisin sont d'excellentes sources de flavonoïdes. Il est recommandé d'en prendre 150 à 300 mg par jour.

3. Broméline et autres enzymes protéolytiques

On a observé que la broméline, un complexe enzymatique de digestion des protéines d’ananas, exerce de nombreux bienfaits, notamment en réduisant l’inflammation en cas de blessure sportive ou de traumatisme et en empêchant le gonflement après un traumatisme ou une intervention chirurgicale. L'une des études les plus intéressantes au sujet du traitement des blessures sportives par la broméline a impliqué 146 boxeurs. Soixante-quatorze ont reçu de la broméline ; chez 58 d'entre eux, tout signe de contusion a été complètement éliminé au bout de quatre jours. Parmi les 72 boxeurs n'ayant pas pris de broméline, seuls 10 d'entre eux avaient complètement guéri de leurs contusions au bout de 4 jours, et il a fallu entre 7 et 14 jours aux boxeurs restants pour récupérer complètement. C'est impressionnant ! Il est recommandé d'en prendre 200 à 500 mg deux fois par jour entre les repas.

4. Curcumine

La curcumine, le pigment jaune du curcuma, possède d’excellents effets anti-inflammatoires et antioxydants. Des études sur animaux ont montré qu'elle était aussi efficace que la cortisone ou le phénylbutazone, un puissant anti-inflammatoire. À ceci près que la curcumine est sans effets secondaires, alors que la cortisone et la phénylbutazone sont associées à une toxicité importante. L’absorption de la curcumine a été source de préoccupations, mais il existe aujourd'hui divers méthodes et produits permettant de l'améliorer. L'une de ces méthodes est la formation d’un complexe entre la curcumine et des phospholipides de soja pour mettre au point le produit appelé meriva. Des études sur la theracurmine, une autre forme avancée de la curcumine, montrent une absorption encore meilleure (au moins 27 fois supérieure à la curcumine classique). Suivez les instructions de l’étiquette pour l'une ou l'autre de ces formulations améliorées.

Si vous avez subi une blessure sportive qui semble grave, vous devez absolument consulter un médecin. Il existe également de nombreuses techniques de kinésithérapie qui peuvent s'avérer très utiles pour accélérer la récupération et soulager la douleur. Vous pouvez toutefois commencer seul le processus de guérison à l’aide de ces quatre stratégies naturelles.

Articles Associés

Tout afficher

Forme Physique

Smoothies après entraînement contenant des super-aliments California Gold Nutrition

Forme Physique

10 astuces pour vous aider à perdre du poids

Forme Physique

Comment réduire la durée de la récupération après un entraînement