header_search header_signed-out header_signed-in header_cart sharefilled circlex circleexclamation iherbleaf
checkoutarrow
FR
Produit
Total :
Réduction :
Ensemble :
Quantité:
Cart Total:
Payer
Les clients ont également acheté:
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

5 bienfaits sur la santé de la canneberge

22 novembre 2018

Par Eric Madrid, docteur en médecine

La canneberge est une petite baie rouge foncé qui présente de nombreux bienfaits. Elle est tellement riche en antioxydants et en vitamines, que de nombreuses personnes incluent régulièrement ce fruit spécial (et puissant) dans leur alimentation.

Les bienfaits nutritionnels de la canneberge

Une tasse (220 g) de morceaux de canneberges contient :

La canneberge contient aussi de la thiamine, de la riboflavine, de la niacine et de la vitamine B6. De plus, c’est une formidable source de vitamine E.   

Source : https://www.medicalnewstoday.com/articles/269142.php

Excellente source d’antioxydants

Le processus d’oxydation a lieu lorsque le corps est attaqué par des facteurs de stress environnementaux, alimentaires ou simplement de la vie quotidienne. Les antioxydants aident à réduire les effets de ces agresseurs sur notre corps en aidant à protéger contre les dégâts cellulaires. La canneberge est considérée comme un super-aliment par certaines personnes en raison de sa teneur élevée en antioxydants et de son contenu nutritionnel riche. Elle contient aussi des éléments phytochimiques tels que la vitamine C, des polyphénols flavanols et des proanthocyanidines (PAC).

La vitamine C

D’après une étude de 2009 parue dans The American Journal of Clinical Nutrition, plus de 7 % des personnes âgées de six ans et plus présentent une déficience en vitamine C lors d’un test sanguin. Plus de la moitié des sujets de l’étude consommaient une faible quantité d’aliments riches en vitamine C. Une seule portion (100 g) de canneberge apporte 25 % de l’apport journalier recommandé en vitamine C.   

La quercétine

La canneberge est une excellente source de quercétine (un polyphénol), un puissant antioxydant pour lequel des scientifiques ont découvert qu’il présente des effets anti-inflammatoires et qu’il apporte des bienfaits cardiovasculaires. Certaines études ont aussi démontré que la quercétine a des effets positifs sur le microbiome intestinal, ce qui signifie qu’elle aide les bactéries bénéfiques des intestins à proliférer.

Traitement de problèmes de santé avec de la canneberge

On utilise souvent la canneberge ou des compléments à base de canneberge pour traiter les infections urinaires. Cependant, la canneberge peut aussi apporter ses bienfaits en cas de diabète, de maladies cardiaques, de tension élevée et de problèmes de digestion.

La canneberge et les infections urinaires

Aux États-Unis, 500 000 personnes sont admises à l’hôpital chaque année en raison de complications dues à une infection urinaire. Plus fréquente chez la femme que l’homme, l’infection urinaire est non seulement douloureuse, mais elle peut aussi être à l’origine de complications sérieuses. La plus commune étant une infection bactérienne du sang. Aux États-Unis, ce sont presque 11 % des femmes qui ont signalé avoir été affectées par une infection urinaire dans les 12 derniers mois. On estime de plus qu’une femme sur deux sera affectée au moins une fois dans sa vie par une infection urinaire. Dans le monde, des dizaines de millions de femmes souffrent d’infection urinaire chaque année.

Les compléments à la canneberge semblent être utiles dans la prévention des infections urinaires et sont peu onéreux, d’après une étude de 2014 parue dans Clinical Infectious Disease. Une étude de 2013 a confirmé l’efficacité des compléments en canneberge dans la prévention des infections urinaires chez les personnes à risque. De plus, une étude de 2014 parue dans le Journal of the American Geriatric Society a montré que les seniors présentant un risque élevé et qui résident longtemps dans un établissement de soins à long terme, comme les maisons de retraite, présentent un risque inférieur de 26 % en cas de prise de complément à la canneberge.

Comment la canneberge aide-t-elle ? La réponse réside dans les molécules du fruit qui aident à empêcher la bactérie E. coli (la cause de 80 % des infections) de s’accrocher à la paroi de la vessie et de provoquer une infection. Dose conseillée : comme indiqué sur l’étiquette.

La canneberge et le diabète

Le diabète de type 2 (ou diabète non insulinodépendant) est une affection due à de mauvaises habitudes d’alimentation. Cette maladie affecte des millions de personnes dans le monde. Les personnes atteintes de diabète souffrent d’un taux de glycémie élevée (trop de sucre dans le sang), provoquant des dégâts oxydatifs sur les vaisseaux sanguins, les nerfs et les organes comme les reins et les yeux. On peut comparer cela à la rouille qui attaque une voiture à cause du mauvais temps. Le diabète augmente le risque d’attaques cardiaques, d’AVC, d’amputation des pieds et d’insuffisance rénale.

Une alimentation saine joue un rôle capital dans le contrôle du diabète. Une étude réalisée en 2017 a conclu que l’ajout de canneberge dans un repas riche en graisses peut aider à réduire la glycémie chez les patients atteints de diabète de type 2. Une autre étude datant de 2017 a montré que la canneberge peut effectivement aider à améliorer l’efficacité de l’insuline. De plus, une étude de 2018 a conclu que « La consommation quotidienne de jus de canneberge (240 ml) pendant 12 semaines a montré des effets bénéfiques sur le contrôle du glucose » chez les personnes atteintes de diabète. Il faut noter que le jus de canneberge est le jus naturel du fruit pressé alors qu’un cocktail à la canneberge est chargé en sucre.

La canneberge, le cœur et la tension

Les maladies cardiaques sont la cause principale de mortalité masculine aux États-Unis, en Europe et en Asie. Malheureusement, l’adoption d’un style de vie occidental dans de plus en plus de pays du monde entraîne le désintérêt pour les régimes alimentaires ancestraux et les maladies cardiaques et les AVC continuent à progresser. Rien qu’aux États-Unis, les maladies cardio-vasculaires sont la cause de plus d’un million de décès inutiles chaque année. Dans le monde, cela représente 10 millions de décès. La tension sanguine élevée est l’un des facteurs principaux des maladies cardiaques et des AVC : plus d’un milliard de personnes sur une population mondiale de 7,6 milliards ont une tension élevée.

Le choix d’un régime alimentaire sain est l’une des meilleures façons d’empêcher les maladies cardiaques et l’inflammation des artères et du cœur. Les bienfaits sur la santé du cœur du régime méditerranéen ont été prouvés par de nombreuses études. Une étude de 2013 parue dans le New England Journal of Medicine, par exemple, a conclu que « Parmi les personnes présentant un risque cardiovasculaire élevé, un régime méditerranéen supplémenté par un ajout d’huile d’olive extra vierge ou de noix permet de réduire l’apparition d’événements cardiovasculaires sérieux ».  

La canneberge peut aussi jouer un rôle important. Une étude de 2016 a mentionné les bienfaits de la canneberge sur la santé du cœur, abaissant la tension et réduisant le taux de cholestérol. Le médecin du futur pourrait recommander d’ajouter de la canneberge dans notre alimentation pour empêcher les maladies cardiaques.

La canneberge et le cancer

Il y a cent ans, les cancers étaient rares aux États-Unis, en Russie, au Japon et en Chine. Aujourd’hui, le cancer est une des causes principales de décès. Des études datant de 2011 et de 2012, ont montré que la canneberge peut contribuer à apporter des bienfaits anti-cancer. Les nutriments qu’elle contient encouragent les cellules cancéreuses à s’engager dans un processus d’autodestruction appelé apoptose. Une étude de 2008 a aussi remarqué que d’autres études en laboratoire montrent que la canneberge peut empêcher la croissance des cellules cancéreuses dans les seins, le côlon, la prostate et les poumons.

Une étude a été conduite en 2016 auprès d’hommes atteints de cancer de la prostate ayant reçu 1 500 mg de poudre de canneberge ou un placebo. Le test de l'antigène prostatique spécifique, un marqueur du cancer de la prostate, a montré une réduction de 22 % chez les personnes ayant consommé de la poudre de canneberge en comparaison avec ceux ayant pris le placebo. Une étude de 2015 a montré que les hommes ayant reçu une radiothérapie pour traiter leur cancer de la prostate présentent une inflammation réduite de la vessie en cas de prise de gélules de canneberge.

D’autres études sont nécessaires pour déterminer si ces résultats ont une réelle signification clinique. Il existe de nombreux types de cancer et de plus amples recherches sont nécessaires pour connaître plus précisément le rôle de la canneberge.

La canneberge et la santé digestive

Il y a plus de 2 000 ans, Hippocrate a déclaré que « Toutes les maladies commencent dans les intestins ». La science soutient désormais cette déclaration et il est capital de se focaliser sur sa santé intestinale pour améliorer sa santé générale. Lorsque nous consommons des aliments, nous ne faisons pas qu’alimenter notre corps : nous alimentons aussi les bonnes bactéries de nos intestins. Ces bactéries bénéfiques nous aident à conserver un corps fort et un système immunitaire efficace. Lorsque nos intestins présentent un déséquilibre, les maladies en profitent pour s’installer.

D’après certaines études, les nutriments contenus dans la canneberge agissent comme un prébiotique. Cela signifie qu’ils servent d’aliment aux bactéries intestinales bénéfiques telles que les bifidobactéries. Ces bactéries aident à empêcher la prolifération de bactéries potentiellement pathogènes dans notre appareil intestinal et aident à optimiser notre digestion et l’absorption des nutriments.

Il existe des bactéries spécifiques à l’estomac appelées Helicobater pylori. Lorsqu’elles sont présentes, le risque d’ulcère de l’estomac est grandement augmenté. Les médecins testent fréquemment la présence de ces bactéries si le patient se plaint de problèmes d’estomac tels que les reflux acides ou la gastrite. Des études ont montré que la consommation de jus de canneberge peut aider à éliminer ces bactéries de l’estomac. De plus, une étude de 2005 portant sur 189 hommes a démontré que la consommation de jus de canneberge pendant 90 jours peut supprimer l’infection de l’estomac provoquée par la bactérie H. pylori. Si votre médecin a diagnostiqué la présence de H. pylori, parlez-lui de la canneberge comme option de traitement.

Références :

  1. Cranberries are rich in phytochemicals Crit Rev Food Sci Nutr. 2009 Oct;49(9):741-81. doi: 10.1080/10408390802145377
  2. American  Journal of Clinical  Nutrition. 2009 Nov;90(5):1252-63. doi: 10.3945/ajcn.2008.27016. Epub 2009 Aug 12.
  3. Food Chem Toxicol. 2018 Oct 15. pii: S0278-6915(18)30775-0. doi: 10.1016/j.fct.2018.10.042.
  4. Ann Epidemiol. 2000 Nov;10(8):509-15
  5. Eells S. J., Bharadwa K., McKinnell J. A., Miller L. G. Recurrent urinary tract infections among women: comparative effectiveness of 5 prevention and management strategies using a markov chain monte carlo model. Clinical Infectious Diseases. 2014;58(2):147–160. doi: 10.1093/cid/cit646
  6. Vasileiou I, Katsargyris A, Theocharis S, Giaginis C. Current clinical status on the preventive effects of cranberry consumption against urinary tract infections. Nutr Res 2013;33:595–607.
  7. Caljouw MA, van den Hout WB, Putter H, Achterberg WP, Cools HJ, Gussekloo J. Effectiveness of cranberry capsules to prevent urinary tract infections in vulnerable older persons: a double-blind randomized placebo-controlled trial in long-term care facilities. J Am Geriatr Soc 2014;62:103–10.
  8. Tao Y, Pinzón-Arango PA, Howell AB, Camesano TA. Oral Consumption of Cranberry Juice Cocktail Inhibits Molecular-Scale Adhesion of Clinical Uropathogenic Escherichia coli. Journal of Medicinal Food. 2011;14(7-8):739-745. doi:10.1089/jmf.2010.0154.
  9. Food Funct. 2017 Sep 20;8(9):3083-3090. doi: 10.1039/c7fo00900c.
  10. Br J Nutr. 2017 Feb 28; 117(4): 519–531.   Cranberries reduce insulin sensitivity
  11. Crit Rev Food Sci Nutr. 2018 Jan 18:1-13. doi: 10.1080/10408398.2018.1430019.
  12. Primary Prevention of Cardiovascular Disease with a Mediterranean Diet Ramón Estruch, M.D., Ph.D., Emilio Ros, M.D., Ph.D., et. Al N Engl J Med 2013; 368:1279-1290April 4, 2013DOI: 10.1056/NEJMoa1200303
  13. Blumberg JB, Basu A, Krueger CG, et al. Impact of Cranberries on Gut Microbiota and Cardiometabolic Health: Proceedings of the Cranberry Health Research Conference 2015. Advances in Nutrition. 2016;7(4):759S-770S. doi:10.3945/an.116.012583.
  14. J Sci Food Agric. 2011 Oct;91(13):2303-7. doi: 10.1002/jsfa.4621. Epub 2011 Aug 30.
  15. Anticancer Agents Med Chem. 2012 Jul;12(6):619-30.
  16. Biomed Pap Med Fac Univ Palacky Olomouc Czech Repub. 2016 Dec;160(4):559-565. doi: 10.5507/bp.2016.056. Epub 2016 Nov 10.
  17. Support Care Cancer. 2015 Jan;23(1):95-102. doi: 10.1007/s00520-014-2335-8. Epub 2014 Jul 4.
  18. Appl Environ Microbiol. 2017 Sep 1; 83(17): e01097-17. \
  19. Nutrition. 2008 May;24(5):421-6. doi: 10.1016/j.nut.2008.01.007. Epub 2008 Mar 17.
  20. Helicobacter. 2005 Apr;10(2):139-45. Cranberry suppresses H. Pylori infection

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

4 étapes pour une meilleure santé intestinale

Bien-être

Les meilleures herbes pour aider en cas de stress

Bien-être

La mélatonine – Pas seulement pour le sommeil