beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Nutrition

La consommation de myrtilles et la tension artérielle

26 avril 2017

Les myrtilles sont parmi les aliments les plus importants pour s’assurer une bonne santé. Les myrtilles offrent toutes sortes d’avantages extraordinaires pour la santé qui sont dus avant tout à leur forte teneur en pigments spécialisés, connus sous le nom d’anthocyanes. Ces flavonoïdes particuliers sont responsables de la couleur bleue ou violet foncée des myrtilles.

Outre le fait d’apporter de la couleur aux fruits et aux fleurs, les flavonoïdes sont responsables, pour une grande part, des avantages pour la santé, des aliments, des jus et des herbes. Plus de 8 000 composés de flavonoïdes ont été caractérisés et classifiés d’après leurs structures chimiques. Les flavonoïdes sont parfois appelés « modificateurs naturels de la réponse biologique » en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires, antiallergiques, antivirales et anticancéreuses.

Le fait qu’une consommation plus élevée de flavonoïdes apporte d’importants avantages pour la santé est une réalité bien établie. Aujourd’hui, une nouvelle étude a montré qu’une consommation régulière de myrtilles pouvait avoir des effets cliniques en réduisant la tension artérielle élevée.

Données historiques :

Il a été démontré, lors d’études sur la population, que la consommation d’aliments à base de flavonoïdes telles que les baies, les pommes, le thé vertle chocolat noir et le vin rouge était associée à une importante réduction du risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Par exemple, les données de l’étude Nurses’ Health Study (NHS) II sur 93 600 femmes ont montré qu’une consommation mélangée de plus de 3 rations par semaine de myrtilles et de fraises était associée à une baisse de 34 % du risque de crise cardiaque par rapport à l’échantillon des femmes qui consommaient ces fruits une fois par mois ou moins.

Les avantages considérables de la consommation de flavonoïdes dans la protection contre les maladies cardiovasculaires (MCV) sont largement dus à leurs effets sur l’amélioration de la fonction des cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins (les cellules endothéliales). Les cellules endothéliales jouent un rôle central dans la régulation du tonus et de la structure vasculaires ainsi que des inflammations vasculaires et de la formation de caillots. Les lésions de l’athérosclérose (durcissement des artères) apparaissent d’abord sous forme de dommages aux cellules endothéliales. Il a été démontré que les flavonoïdes, notamment les types de flavonoïdes contenus dans les baies, protégeaient et amélioraient la fonction des cellules endothéliales.

Données nouvelles :

Dans une étude menée à l’Université d’État de Floride, 48 femmes ménopausées atteintes d’hypertension légère ont été recrutées afin d’évaluer les effets d’une consommation quotidienne de myrtilles pendant 8 semaines. Ces femmes ont été séparées en deux groupes, de manière aléatoire, pour recevoir soit 22 g de poudre de myrtilles lyophilisée, soit 22 g de poudre de placebo par jour. Environ 22 g de poudre de myrtilles lyophilisée est l’équivalent d’1 tasse de myrtilles fraîches, une dose tout à fait accessible pour une consommation quotidienne.

Outre les mesures de la tension artérielle, des mesures de la rigidité artérielle et des taux de protéine C réactive, de monoxyde d’azote et de l’enzyme superoxyde dismutase ont été effectuées lors de la sélection, après 4 semaines et après 8 semaines.

Après 8 semaines, la tension artérielle systolique et la tension diastolique (131 mm Hg et 75 mm Hg, respectivement) étaient nettement inférieures aux leurs niveaux mesurés lors de la sélection (138 mm Hg, 80 mm Hg) alors que, dans le même temps, aucun changement n’était constaté dans le groupe ayant reçu la poudre de contrôle. La consommation de myrtilles s’associait également à une amélioration de la rigidité artérielle.

Cependant, le changement le plus important a été observé au niveau du taux de monoxyde d’azote. Les résultats ont montré que le taux de monoxyde d’azote était plus élevé (15,35 μmol/L), à 8 semaines, dans le groupe ayant consommé de la poudre de myrtilles par rapport aux valeurs enregistrées lors de la sélection (9,11 μmol/L), tandis qu’aucun changement n’était observé dans le groupe avec placebo.

Le monoxyde d’azote joue un rôle primordial dans la détermination du tonus des vaisseaux sanguins. Plus précisément, il exerce un effet relaxant sur les vaisseaux sanguins, améliorant par là même la circulation. Il augmente également la fluidité du sang et diminue la formation de caillots.

Ces résultats montrent très clairement qu’une consommation quotidienne de myrtilles peut réduire la tension et la rigidité artérielles, ce qui peut s’expliquer, en partie, par une production augmentée de monoxyde d’azote.

Commentaire :

Cette étude démontre très clairement l’importance des compléments alimentaires riches en flavonoïdes pour l’amélioration de la santé cardiovasculaire. Cependant, les flavonoïdes et autres pigments de plantes n’apportent pas tous les mêmes avantages de santé. L’un de mes principaux conseils alimentaires aux gens est de suivre une alimentation en « arc-en-ciel » : ils doivent se concentrer sur des fruits et légumes colorés. Une consommation régulière de fruits et légumes colorés (rouges, orange, jaunes, verts, bleus et violets) apporte au corps une gamme complète de pigments aux effets antioxydants puissants ainsi que les nutriments dont il a besoin pour bien fonctionner et se protéger de façon optimale contre les maladies.

En plus de suivre un régime alimentaire en arc-en-ciel, je conseille également de prendre un extrait riche en flavonoïdes tel que des myrtilles, du thé vert, du Ginkgo biloba, des cerises, de l’écorce de pin ou des grains de raisins de façon régulière. Et bien entendu, j’approuve également une ration de 28 à 56 grammes (1 à 2 oz.) par jour de chocolat noir ou d’une autre source de flavanols de cacao.

Référence :

  1. Johnson SA, Figueroa A, Navaei N, et al. Daily Blueberry Consumption Improves Blood Pressure and Arterial Stiffness in Postmenopausal Women with Pre- and Stage 1-Hypertension: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Clinical Trial. J Acad Nutr Diet. 2015 Jan 2. pii: S2212-2672(14)01633-5

Articles Associés

Tout afficher

Nutrition

Conseils pour faire en sorte que les enfants mangent leurs légumes

Nutrition

Un retour sain à l'école : Recettes de déjeuners faciles à préparer

Nutrition

Le guide ultime du jeûne intermittent pour les débutants