beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Un guide de 5 minutes sur le glutathion : son importance pour la fonction immunitaire

Par le docteur Michael Murray

Dans cet article :


Le glutathion est l'un des composés les plus importants produits par toutes les cellules de votre corps. 

Qu'est-ce que le glutathion ?

Le glutathion est une petite molécule protéique composée des acides aminés suivants : glutamate, cystéine et glycine. 

Quel rôle joue le glutathion ?

Le glutathion aide à protéger nos cellules des dégradations ainsi qu'à détoxifier les composés nocifs. 

Au cours du dernier siècle, plus de 100 000 articles scientifiques ont établi que maintenir un taux de glutathion élevé dans nos cellules est l'une des principales clés pour assurer le bon fonctionnement des cellules et une bonne santé immunitaire, ainsi que pour ralentir le processus de vieillissement. 

5 avantages du glutathion

  1. Le glutathion est un antioxydant. C'est d'ailleurs le principal antioxydant cellulaire pour protéger la cellule contre les dommages. Il est également essentiel au recyclage et à la bonne utilisation d'autres antioxydants tels que les vitamines C et E.
  2. Il a des effets sur le système immunitaire.Le glutathion protège les cellules immunitaires des dommages tout en exerçant directement certains effets antiviraux. Il est également indispensable pour moduler l'équilibre du système immunitaire. Il stimule les fonctions lorsque le système immunitaire est hypoactif et le rééquilibre lorsqu'il est hyperactif.
  3. Il a des effets mitochondriaux. Le glutathion joue un rôle essentiel dans la fonction des mitochondries (les organites des cellules qui produisent l'énergie). 
  4. Il est essentiel au fonctionnement cellulaire. Le glutathion est nécessaire à la production de nombreuses protéines cellulaires, à la synthèse et à la réparation de l'ADN, à l'activation et à la régulation des enzymes cellulaires impliquées dans le fonctionnement global de la cellule, et à l'action appropriée de la vitamine D3.
  5. C'est un composé détoxifiant. Le glutathion est l'agent détoxifiant le plus efficace de l'organisme. Il se fixe aux toxines indésirables, aux polluants, aux agents chimiques, aux métaux lourds et aux métabolites des drogues, et les élimine par l'urine ou le tube digestif.

Que se passe-t-il lorsque le taux de glutathion dans l'organisme est insuffisant ?

Le taux de glutathion a tendance à diminuer avec l'âge, ainsi que lorsque nous sommes exposés à des toxines, à des médicaments, à la pollution environnementale et à tout autre composé à l'origine de stress oxydatif. Même quelque chose d'aussi simple que de prendre de l'acétaminophène (par exemple, du Tylenol) peut faire chuter le taux de glutathion. Un faible niveau de glutathion est associé à un vieillissement accéléré et à presque toutes les maladies chroniques, en particulier celles associées au vieillissement comme le déclin cognitif, le diabète de type 2 et de nombreuses autres maladies chroniques.1,2

Les personnes qui avancent en âge présentent un facteur de risque avéré de maladies graves, de complications et de décès dus à diverses causes, dont les infections virales. Un faible taux de glutathion accroît la vulnérabilité des cellules au stress oxydatif. Cela peut également affaiblir le système immunitaire ainsi que les barrières protectrices des voies respiratoires et gastro-intestinales. 

Les mêmes troubles apparaissent avec les pathologies suivantes :

  • Néphropathie chronique
  • BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive)
  • État d'immunodépression (système immunitaire affaibli) à la suite d'une transplantation d'organe solide
  • Obésité (indice de masse corporelle [IMC] de 30 ou plus)
  • Maladies cardiaques graves, telles que l'insuffisance cardiaque, les maladies coronariennes ou les cardiomyopathies
  • Drépanocytose
  • Diabète sucré de type 2

Quel est le rôle du glutathion dans le fonctionnement du système immunitaire ?

En cette période d'attention accrue portée à la santé immunitaire, il est important de comprendre l'importance du glutathion dans la prévention des infections.  Les recherches montrent clairement qu'un taux cellulaire élevé de glutathion est associé à une réponse adaptée aux infections virales.3 Ceci est dû aux propriétés du glutathion qui protège les cellules immunitaires des dommages et renforce les fonctions immunitaires essentielles à la protection contre les virus.4 Le glutathion a également montré une action directe en bloquant la réplication de divers virus à différents stades de leur cycle de vie.5 On considère que ces propriétés antivirales du glutathion aident à prévenir l'augmentation de la charge virale et la libération massive de cellules inflammatoires dans les poumons qui s'ensuit, comme on le constate pour certaines affections virales. 

Quels sont les facteurs et les compléments alimentaires qui augmentent le taux de glutathion ?

Le régime alimentaire peut contribuer à augmenter le taux de glutathion, mais dans une certaine mesure seulement. Le corps humain, principalement le foie, produit environ 8 000 à 10 000 mg de glutathion par jour. Pour replacer cette quantité dans son contexte, une alimentation saine riche en fruits et légumes frais peut fournir environ 150 mg de glutathion préformé par jour. Cela dit, la cellule s'efforce de retenir le glutathion, de sorte que les effets conjugués d'un apport alimentaire élevé en glutathion sont assurément un enjeu important. Les asperges, les avocats et les noix sont des sources alimentaires particulièrement riches en glutathion. 

Les compléments alimentaires les plus courants pour augmenter le taux de glutathion sont le glutathion ou la N-acétylcystéine. Avant de récentes études, le glutathion faisait l'objet d'une certaine controverse en tant que complément alimentaire, car on pensait qu'il ne pouvait pas être absorbé par voie orale. L'une des premières études est souvent citée pour illustrer un manque d'absorption. Dans cette étude, une dose unique de 3 000 mg de glutathion n'est pas parvenue à augmenter le taux de glutathion dans le sang. Toutefois, il y a une autre raison à cela.7 Les scientifiques recherchaient un taux de glutathion libre ; or, le glutathion est si précieux qu'il se retrouve rapidement lié aux protéines de transport pour être acheminé vers les cellules.8 Cela explique l'absence de glutathion libre dans le sang. 

Les compléments de glutathion peuvent-ils être administrés par voie orale ?

La première étude révélant une absorption orale significative chez l'homme en utilisant du glutathion réduit (GSH) a été menée à l'université de Kyoto en 2014.9 L'étude était innovante dans la mesure où elle portait non seulement sur le glutathion libre (non lié) dans le sang, mais aussi sur le taux de glutathion lié aux protéines. Les résultats ont montré que s'il n'y avait pas de différence significative dans le taux de glutathion libre, le taux de glutathion lié aux protéines augmentait de manière significative après une supplémentation en glutathion. Cette étude était révolutionnaire, car elle exposait les lacunes des études précédentes sur l'absorption du glutathion.

L'étude suivante, réalisée à l'université d'État de Pennsylvanie en 2015, a également montré sans équivoque que le glutathion est absorbé par voie orale et augmente la concentration tissulaire de glutathion.10 Au total, 54 adultes non-fumeurs en bonne santé ont été répartis aléatoirement en deux groupes : un groupe placebo et un groupe glutathion par voie orale, à raison de 250 mg ou 1 000 mg par jour pendant 6 mois. Les résultats ont fait apparaître une nette augmentation du taux de glutathion dans le sang total et les globules rouges par rapport à la valeur de référence, à 3 et 6 mois, pour les deux posologies. Au bout de 6 mois, la consommation de 250 mg de glutathion par jour a augmenté les niveaux de glutathion de 17 % dans le sang total et de 29 % dans les globules rouges. La consommation de 1 000 mg de glutathion par jour a augmenté le taux de glutathion de 31 % dans le sang total et de 35 % dans les globules rouges. Plus impressionnant encore, le taux de glutathion dans les cellules qui tapissent la joue intérieure a augmenté de 250 % chez les personnes qui en prenaient 1 000 mg par jour.

Enfin, une étude menée sur des animaux en 2018 a révélé que le glutathion est directement absorbé par l'intestin, qu'il est ensuite transporté dans le sang en étant lié à des protéines, pour être finalement acheminé vers le foie où il est alors utilisé dans des réactions de protection et de détoxification cellulaire.11 

Qu'est-ce que la NAC et comment augmente-t-elle le taux de glutathion ?

La N-acétylcystéine (NAC) est une forme de l'acide aminé, cystéine ; l'acide aminé majeur du glutathion. Prendre de la NAC comme complément alimentaire pour augmenter le taux de glutathion dans les tissus. Les compléments de NAC peuvent accroître le taux de glutathion et sont particulièrement utiles pour préserver les poumons et les voies respiratoires, ainsi que le tractus gastro-intestinal des dommages.14-17 La NAC est également le traitement de choix pour soigner la toxicité de l'acétaminophène (Tylenol®, paracétamol). L'acétaminophène est en effet métabolisé en composés toxiques qui épuisent les réserves de glutathion du foie et endommagent ultérieurement ce dernier. À un niveau trop élevé ou en association avec l'ingestion d'alcool, cet épuisement du glutathion par l'acétaminophène peut être fatal.

La NAC est également un agent modificateur du mucus. Elle a été utilisée par voie orale avec beaucoup de succès, ainsi qu'en milieu hospitalier au moyen de tubes respiratoires, pour aider les personnes aux prises avec un mucus inefficace ou trop épais dans le cadre d'affections pulmonaires aiguës et chroniques telles que l'emphysème, la bronchite, l'asthme chronique et la mucoviscidose. 

La NAC peut aider à réduire la viscosité des sécrétions bronchiques. On a également constaté que la NAC améliore la capacité des cils des voies respiratoires à éliminer le mucus, augmentant ainsi le taux d'élimination de 35 %. Grâce à ces propriétés, la NAC améliore les fonctions bronchiques et pulmonaires, réduit la toux et améliore la saturation en oxygène du sang lorsque les voies respiratoires sont obstruées. 

Pour assurer une protection et augmenter le taux de glutathion dans les poumons, la posologie est généralement de 500 à 1 000 mg par jour. Pour réduire l'épaisseur du mucus, la posologie typique est de 200 à 400 mg, trois à quatre fois par jour.17-19 

Lequel des deux est le plus efficace ? Le glutathion ou la NAC ?

Pour répondre à cette question, il est nécessaire de préciser que les deux formules ont montré des avantages cliniques. Privilégier l'une par rapport à l'autre, c'est un peu comme chercher la petite bête. L'avantage du glutathion est qu'il s'agit du composé actif préformé, tandis que l'avantage de la NAC est qu'elle peut constituer un mucolytique plus efficace, et donc un meilleur choix lorsque le mucus des voies respiratoires est épais et visqueux. 

Références :

  1. Forman HJ, Zhang H, Rinna A. Glutathione: overview of its protective roles, measurement, and biosynthesis. Mol. Aspects Med. 2009;30, 1−12.  
  2. Dwivedi D, Megha K, Mishra R, Mandal PK. Glutathione in Brain: Overview of Its Conformations, Functions, Biochemical Characteristics, Quantitation and Potential Therapeutic Role in Brain Disorders. Neurochem Res. 2020;45(7):1461-1480.
  3. Dröge W, Breitkreutz R. Glutathione and immune function. Proc Nutr Soc. 2000;59(4):595-600.
  4. Fraternale A, Brundu S, Magnani M. Glutathione and glutathione derivatives in immunotherapy. Biol Chem. 2017;398(2):261-275.
  5. Fraternale A, Paoletti MF, Casabianca A, et al. Antiviral and immunomodulatory properties of new pro-glutathione (GSH) molecules. Curr Med Chem. 2006;13(15):1749-1755.
  6. Jones DP, Coates RJ, Flagg EW, et al. Glutathione in foods listed in the National Cancer Institutes Health Habits and History Food Frequency Questionnaire. Nutr Cancer 1995;17:57-75.
  7. Witschi A, Reddy S, Stofer B, Lauterburg BH. The systemic availability of oral glutathione. Eur J Clin Pharmacol 1992;43(6):667-9.
  8. Kovacs-Nolan J, Rupa P, Matsui T, et al. In vitro and ex vivo uptake of glutathione (GSH) across the intestinal epithelium and fate of oral GSH after in vivo supplementation. J Agric Food Chem. 2014;62(39):9499-9506.
  9. Park EY, Shimura N, Konishi T, et al. Increase in the protein-bound form of glutathione in human blood after the oral administration of glutathione. J Agric Food Chem. 2014;62(26):6183-6189.
  10. Richie JP Jr, Nichenametla S, Neidig W, et al. Randomized controlled trial of oral glutathione supplementation on body stores of glutathione. Eur J Nutr. 2015;54(2):251-263.
  11. Yamada H, Ono S, Wada S, et al. Statuses of food-derived glutathione in intestine, blood, and liver of rat. NPJ Sci Food. 2018;2:3. Publié le 6 février 2018. doi:10.1038/s41538-018-0011-y.
  12. Sacco R, Eggenhoffner R, Giacomelli L. Glutathione in the treatment of liver diseases: insights from clinical practice. Minerva Gastroenterol Dietol. 2016;62(4):316-324.
  13. Kessoku T, Sumida Y, Imajo K, et al. Efficacy of Glutathione for the Treatment of Non-Alcoholic Fatty Liver Disease: An Open-Label, Multicenter, Prospective Study. J Hepatology 2016;64(2):S500.
  14. Šalamon Š, Kramar B, Marolt TP, Poljšak B, Milisav I. Medical and Dietary Uses of N-Acetylcysteine. Antioxidants (Basel). 2019;8(5):111.
  15. Pei Y, Liu H, Yang Y, et al. Biological Activities and Potential Oral Applications of N-Acetylcysteine: Progress and Prospects. Oxid Med Cell Longev. 2018;2018:2835787.
  16. Elbini Dhouib I, Jallouli M, Annabi A, Gharbi N, Elfazaa S, Lasram MM. A minireview on N-acetylcysteine: An old drug with new approaches. Life Sci. 2016;151:359-363. doi:10.1016/j.lfs.2016.03.00.
  17. Santus P, Corsico A, Solidoro P, Braido F, Di Marco F, Scichilone N. Oxidative stress and respiratory system: pharmacological and clinical reappraisal of N-acetylcysteine. COPD. Déc. 2014;11(6):705-1.
  18. Stey C, Steurer J, Bachmann S, Medici TC, Tramer MR. The effect of oral N-acetylcysteine in chronic bronchitis: a quantitative systematic review. Eur Respir J 2000;16(2):253-62.
  19. Grandjean EM, Berthet P, Ruffmann R, Leuenberger P. Efficacy of oral long-term N-acetylcysteine in chronic bronchopulmonary disease: a meta-analysis of published double-blind, placebo-controlled clinical trials. Clin Ther 2000;22(2):209-21.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Comment rendre votre maison écologique et propre en 3 étapes faciles

Bien-être

13 bienfaits documentés du zinc

Bien-être

Vous manquez d'énergie ? Voici 5 compléments qui vous aideront à renforcer vos mitochondries