beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Exploitez les effets bénéfiques des plantes sur la santé avec les polyphénols

par Venus Ramos, docteur en médecine

Dans cet article :


Vous n'en avez peut-être pas conscience, mais vous avez certainement déjà entendu parler des polyphénols. Ils sont régulièrement présentés dans les actualités relatives aux derniers superaliments. La raison pour laquelle le vin rouge et le chocolat noir ont forgé leur réputation de « produit bon pour le corps » est leur teneur en polyphénols.

Mais avant de vous précipiter sur les superaliments qui font l'actualité, prenez le temps de voir au-delà des gros titres pour bien comprendre ce que sont les polyphénols, connaître les produits dans lesquels ils sont présents et découvrir leurs effets potentiels.

Voici les informations essentielles.

Que sont les polyphénols ?

Les polyphénols sont des composés naturels présents dans les produits d'origine végétale comme les graines, les fruits, les épices, les légumineuses et les légumes. Ces composés donnent leur couleur aux plantes et ont un rôle protecteur, en les défendant contre les nuisibles, les infections, les substances chimiques toxiques et le rayonnement ultraviolet. Les polyphénols participent également à la protection de la plante contre le stress oxydatif (causé par des coproduits nocifs formés au cours des processus chimiques normaux).

Les types de polyphénols

Les polyphénols sont regroupés en quatre classes, selon leur structure chimique.

Les acides polyphénoliques

Ces composés sont présents en abondance dans les produits d'origine végétale et sont facilement absorbés à travers les parois de vos intestins. Le thé, le maïs, les graines, les prunes, le raisin, les baies, le vin rouge, les kiwis, les pommes et les cerises contiennent des acides polyphénoliques.

Les stilbènes 

Généralement synthétisés par les plantes en réponse à une infection ou une blessure, ces polyphénols sont peu présents dans l'alimentation humaine. L'un des stilbènes les plus connus est le resvératrol dont les principales sources alimentaires sont le raisin rouge, les cacahuètes et certaines baies. Le resvératrol présent dans le raisin est majoritairement contenu dans la peau. Le vin rouge est fermenté avec la peau du raisin durant une plus longue période que pour le vin blanc, c'est la raison pour laquelle sa teneur en resvératrol est plus élevée.

Les lignanes

Parmi les aliments contenant des lignanes, on peut citer les fruits, les grainesles algues, les légumineuses, les céréales et certains légumes. Les graines de lin sont la source naturelle la plus riche en lignanes. Il peut être difficile d'obtenir une grande quantité de lignanes par l'alimentation, sans les consommer sous la forme de compléments alimentaires. Certains lignanes sont des phytoestrogènes, des composés végétaux qui agissent comme les œstrogènes dans le corps.

Les flavonoïdes

Les flavonoïdes sont des composés végétaux à l'origine des couleurs vives des fruits, des feuilles, des fleurs et des légumes. Sur les 8 000 polyphénols identifiés dans les aliments d'origine végétale, 4 000 sont classés comme flavonoïdes.

Les 6 catégories de flavonoïdes 

En raison d'un grand nombre de variétés, les flavonoïdes sont divisés en six sous-catégories :

  1. Les flavonols sont connus pour leurs propriétés antioxydantes . Un antioxydant est un composé chimique qui protège les cellules contre les effets néfastes des radicaux libres (des molécules produites lorsque le corps décompose les aliments ou est exposé à des éléments polluants comme les radiations ou la fumée de cigarette). Majoritairement présents dans la peau des fruits et des légumes, les flavonols agissent principalement pour protéger les plantes contre le rayonnement ultraviolet. La quercétine est l'un des flavonoïdes appartenant à cette sous-catégorie. Parmi les sources alimentaires, on peut citer le thé, le chou kale, le raisin, les baies, les oignons, les pommes, la laitue et les tomates.
  2. Les flavones agissent comme des pesticides naturels, protégeant les feuilles des insectes nuisibles. On estime que ces composés pourraient contribuer au relâchement des vaisseaux sanguins contractés. Parmi les sources alimentaires, on peut citer le vin rouge, la peau des fruits (comme la tomate), le sarrasin et le poivron rouge.
  3. Les flavanones possèdent des propriétés anti-inflammatoires. Elles sont présentes dans les agrumes comme les citrons, oranges et pamplemousses.
  4. Les flavanols (à ne pas confondre avec les flavonols) sont généralement appelés catéchines. Parmi les sources alimentaires, on peut citer le cacao, le raisin, les litchis, le thé noirle thé vert, et les fraises.
  5. Les anthocyanes donnent une couleur rouge, bleue ou violette aux plantes. On les trouve principalement des la peau des baies (canneberges, myrtilles, fraises, mûres), le raisin rouge et le vin rouge.
  6. Les isoflavones peuvent contribuer au maintien d'un niveau équilibré d'œstrogènes dans le corps. Semblable aux œstrogènes par leur composition chimique, les isoflavones peuvent permettre d'accroître un taux d'œstrogènes trop faible, tout en évitant l'apparition de taux trop élevés. Les principales sources alimentaires sont les légumineuses telles que le soja, les cacahuètes, les pois chiches, et les fèves.

Les bienfaits des polyphénols sur la santé

Consommer des polyphénols semble pouvoir déclencher une réponse du corps permettant une certaine résistance au stress et la protection des cellules. Les polyphénols produisent ces effets grâce à leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Les plantes utilisent les polyphénols pour se défendre et préserver leur santé, vous pouvez donc consommer ces mêmes composés pour votre propre santé. Voici quelques effets bénéfiques potentiels des polyphénols sur la santé.

1. Régulation du taux de sucre dans le sang

Les polyphénols comme la quercétine, le resvératrol, et l'acide férulique peuvent avoir un effet sur le taux de sucre dans la sang selon différents mécanismes comme le blocage de l'absorption intestinale du glucose (sucre) ou son assimilation par une autre partie du corps.

  • Les polyphénols présents dans les oignons, en particulier la quercétine, ont démontré un puissant effet antidiabétique.
  • L'acide férulique, un polyphénol présent en abondance dans les légumes et le son de maïs, peut favoriser l'assimilation du glucose et améliorer la réponse aux médicaments contre le diabète.
  • Le manque d'insuline active est un facteur majeur dans le développement du diabète, le resvératrol peut réduire la sécrétion d'insuline et retarder l'apparition d'une résistance à l'insuline. Les études sur le resvératrol ont également révélé son potentiel effet inhibiteur sur les changements diabétiques dans le rein (une maladie appelée néphropathie diabétique).

2. Protection du cœur

Une alimentation riche en polyphénols pourrait contribuer à la protection du cœur. Les polyphénols contribuent à la protection des molécules de cholestérol contre les dommages causés par les radicaux libres. En inhibant ces dommages, les polyphénols peuvent prévenir l'athérosclérose (une maladie entraînant la formation de plaques dans les artères). Les polyphénols peuvent également réduire l'inflammation et agir contre les plaquettes (les cellules qui se regroupent pour former un caillot sanguin) afin de favoriser une bonne santé cardiovasculaire.

  • Les études sur la quercétine ont montré un potentiel effet inhibiteur sur les plaques d'athérosclérose qui précèdent la formation de caillots sanguins.
  • Les catéchines du thé ont démontré une résistance aux modifications cellulaires des parois artérielles, pouvant contribuer à ralentir la formation d'une plaque.
  • Les études sur les catéchines du chocolat noir ont démontré que ces polyphénols pourraient favoriser l'augmentation du taux de HDL (le « bon cholestérol »).
  • Les études ont révélé que la consommation de resvératrol , présent dans le vin rouge ou le jus de raisin, pourrait éviter l'agglomération des plaquettes formant des caillots sanguins. La constriction de l'artère coronaire, entraînant l'apparition d'un blocage, pourrait également être prévenue par la consommation de vin rouge ou de jus de raisin.

3. Propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires

Les études ont démontré que les polyphénols, en particulier le resvératrol, pourraient avoir un effet anti-cancérogène en raison de leurs propriétés antioxydantes . Le resvératrol peut également contribuer à la lutte contre l'inflammation.

4. Amélioration de la santé cérébrale

Les polyphénols peuvent avoir un effet protecteur sur le cerveau en raison de leur capacité à franchir la barrière hémato-encéphalique qui contrôle l'entrée des substances dans le cerveau.

  • La recherche a démontré que les polyphénols pourraient avoir un rôle important pour le retardement de l'apparition de la maladie d'Alzheimer.
  • Les études ont révélé que l'acide férulique présent dans le son de maïs pourrait avoir un effet bénéfique sur la maladie d'Alzheimer en raison de ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.
  • Les catéchines ont démontré un effet thérapeutique dans le traitement de la maladie de Parkinson en raison de leur activité antioxydante.

5. Amélioration de la santé osseuse

Les études se poursuivent pour démontrer que les polyphénols peuvent participer au ralentissement de la réduction de la densité minérale osseuse entraînant l'ostéoporose. Une étude portant sur la génistéine et la daidzéine a suggéré que la supplémentation de ces isoflavones, présents en abondance dans les légumineuses, pourrait contribuer à la prévention des pertes osseuses.

La consommation d'une grande diversité de polyphénols, par l'alimentation, la supplémentation ou l'association des deux, est un moyen efficace pour améliorer votre santé générale et réduire le risque de développement de certaines affections.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Comment rendre votre maison écologique et propre en 3 étapes faciles

Bien-être

13 bienfaits documentés du zinc

Bien-être

Vous manquez d'énergie ? Voici 5 compléments qui vous aideront à renforcer vos mitochondries