beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Nutrition

Peut-on absorber trop de graisses ? Pas quand on suit un régime cétogène

5 juillet 2018

Par Katie Kissane MS, RD, CSSD

Le régime cétogène est un régime pauvre en glucides et riche en lipides qui place le corps dans un état métabolique appelé « cétose ». Son origine remonte en 1921 avec une utilisation thérapeutique chez les enfants atteints d’épilepsie. À la fin des années 90 et début 2000, l’intérêt pour ce régime s’est accru. Il était vu comme favorisant la perte de poids, l’amélioration des performances sportives, la gestion du diabète et même récemment comme une thérapie contre le cancer et la prévention de la maladie d’Alzheimer.

Qu’est-ce que la cétose ? Pourquoi est-ce important ?

La cétose fait référence au processus ordinaire d’alimentation du corps en utilisant les graisses lorsqu’il n’y a plus de glucides disponibles. Dans des conditions normales, quand une personne n’a pas de trouble métabolique, le corps est métaboliquement « flexible ». Cela signifie que la personne peut utiliser aussi bien les glucides que les lipides comme carburant.

Quand une personne a jeûné ou a commencé un régime riche en lipides et pauvre en glucides, un processus d’adaptation se met en place : le corps commence à brûler principalement des graisses. C’est la cétogénèse. Ce processus est déclenché dans les jours ou la semaine qui suit chez la majorité des gens. Les cétones sont des molécules formées dans le foie à partir des graisses. Ils sont importants car les sucres (le glucose) des glucides représentent la source d’énergie principale du cerveau. Le glucose peut traverser la barrière hémato-encéphalique pour alimenter le cerveau alors que les acides gras (des graisses) en sont incapables. Les cétones, cependant, peuvent atteindre le cerveau et par conséquent être utilisés comme carburant par le cerveau. Ceci était une adaptation du corps particulièrement importante pour nos ancêtres durant les périodes de famine.

Quelle est la différence entre le régime cétogène et le régime d’Atkins ?

Le régime cétogène est pauvre en glucides. Un régime cétogène typique remplace chaque portion de protéines par 4 portions de lipides. Il comprend typiquement 75 à 80 % de lipides, 15 à 20 % de protéines et 5 % ou moins de glucides. Sa contenance en lipides est très élevée, modérée en protéines et très faible en glucides. Le régime d’Atkins ne présente pas les mêmes restrictions en protéines. Certaines protéines, lorsqu’elles sont dégradées en acides aminés, peuvent être utilisées comme les glucides en tant que source d’énergie et peuvent provoquer la sortie de l’état de cétose. De nombreuses personnes pensent suivre un régime cétogène alors qu’elles suivent plutôt le régime d’Atkins. Il est souvent très difficile de consommer 80 % des calories absorbées sous forme de graisses.

Qui peut (et ne peut pas) tirer avantage du régime cétogène ?

Le régime cétogène devient populaire comme régime pour perdre du poids et prévenir certaines maladies. Les recherches sur le régime cétogène pour la perte de poids et contre le diabète sont prometteuses, mais en raison de sa nature restrictive, il peut être compliqué à suivre en permanence. Certains médicaments, lorsqu’ils sont combinés avec un régime cétogène, peuvent augmenter de manière dangereuse le risque d’avoir un faible index glycémique. Il est recommandé de consulter un nutritionniste ou un professionnel de santé avant de suivre ce régime.

Le régime cétogène a été étudié comme thérapie contre le cancer en raison des mécanismes potentiellement anti-tumeurs qu’il déclenche. Cependant, des questions subsistent concernant la santé et l’efficacité de cette approche diététique chez les patients atteints de cancer avant que le régime cétogène ne devienne une thérapie à grande échelle.

Les preuves de l’efficacité du régime cétogène sur les performances athlétiques sont mitigées. Ce n’est probablement pas une bonne approche pour les sportifs participant à des activités à haute intensité ou des sports de puissance comme l’haltérophilie ou le sprint. Cela est dû au fait que le processus de brûlage de graisses est trop lent pour des activités exigeantes en énergie dans lesquelles les glucides apportent une source rapide de carburant.

Autres considérations

Il y a très peu de recherches sur les effets à long terme du régime cétogène. Comme il est très pauvre en glucides, il peut être compliqué de le suivre tout en absorbant suffisamment de fibres. Pour cette raison, il est important que la majorité des glucides absorbés proviennent de légumes non féculents, en particulier de légumes feuillus verts. Une supplémentation en fibres et en probiotiques peut aussi être judicieuse.

Aliments et compléments faisant partie d’un régime cétogène :

  • Lipides : ce régime est très riche en graisses mais il est recommandé d’inclure un maximum d’aliments contenant des graisses bonnes pour le cœur comme les avocats, les olives, le poisson et certaines noix / graines.
  • Les protéines sont très importantes dans ce régime, mais en quantité modérée. Les aliments contenant des protéines sont par exemple la viande, le poisson, les noix / graines et certains produits laitiers comme le fromage. Les protéines du lait et des légumes doivent être limitées en raison de leur contenance en glucides.
  • Les légumes non féculents, en particulier les légumes verts, sont importants. Pensez à ajouter de la poudre de légumes verts pour un apport accru en nutriments et en fibres.
  • Pensez au complexes multivitaminés. En raison de la nature restrictive du régime, l’apport adéquat en vitamines et en minéraux peut être difficile à atteindre.

Références :

  1. https://www.nature.com/articles/ejcn2013116
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4212585/
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19049574
  4. https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/2669724

Articles Associés

Tout afficher

Nutrition

Conseils pour faire en sorte que les enfants mangent leurs légumes

Nutrition

Un retour sain à l'école : Recettes de déjeuners faciles à préparer

Nutrition

Le guide ultime du jeûne intermittent pour les débutants