beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Extrait de Chardon-Marie et désintoxication

11 septembre 2017

Améliorer le pouvoir de l'extrait de Chardon-Marie    silymarine

Il existe une longue liste de plantes qui fournissent des effets bénéfiques sur la fonction hépatique. Cependant, la recherche la plus impressionnante a été faite sur des extraits de Chardon-Marie (Silybum marianum) concentrés en silymarine. Ces composés flavonoïdes ont un énorme impact sur la protection du foie ainsi que sur l'amélioration des processus de désintoxication.

L'extrait de chardon-marie n'est pas seulement capable de protéger le foie, mais il régénère également de nouvelles cellules de foie saines pour remplacer les anciennes endommagées. Et le chardon-marie n'aide pas seulement le foie. La recherche a également révélé que l'extrait de chardon-marie peut aider à réparer et à régénérer les cellules rénales en augmentant la réplication des cellules rénales de 25 à 30 %.

L'extrait de Chardon-Marie aide à la désintoxication

L'une des principales manières qui permet à l'extrait de chardon-marie d'améliorer les réactions de désintoxication, c'est en empêchant l'épuisement des taux de glutathion. Le niveau dans le foie de ce précieux composé est étroitement lié à la capacité du foie à se détoxifier. Plus la teneur en glutathion est élevée, plus le foie est capable de détoxifier les  produits chimiques nocifs. Typiquement, lorsque nous sommes exposés à des produits chimiques qui peuvent endommager le foie, y compris l'alcool, la concentration de glutathion dans le foie est considérablement réduite. Cette réduction du taux de glutathion rend les cellules hépatiques sensibles aux dommages. L'extrait de chardon-marie ne se contente pas d'empêcher l'épuisement des taux de glutathion induit par l'alcool et les autres produits chimiques toxiques, mais il a également été montré que le taux de glutathion du foie augmentait jusqu'à 35 %. Comme la capacité du foie à se détoxifier est largement liée au taux de glutathion dans le foie, les résultats de cette étude semblent indiquer que l'extrait de chardon-marie peut augmenter les réactions de désintoxication jusqu'à 35 %.

Amélioration du pouvoir de l'extrait du chardon-marie

La meilleure forme de chardon-marie utilise la technologie Phytosome® pour lier la silybine, le composant clé de la silymarine, à la phosphatidylcholine. Cette matière grasse est produite à partir d'huile de tournesol et elle est également un élément clé de nos membranes cellulaires dans tout le corps. La phosphatidylcholine n'est pas seulement un émulsifiant ou un transporteur de silybine, mais il a également été démontré qu'elle favorise la santé du foie en aidant à réparer les membranes cellulaires. Par conséquent, ces deux composants de Siliphos® fonctionnent de manière synergique pour protéger et réparer les cellules du foie. La recherche scientifique indique que Siliphos® est plus en mesure d'atteindre cet objectif que les extraits ordinaires de chardon-marie car il est mieux absorbé et il bénéficie en plus des effets de la phosphatidylcholine.

L'avantage de l'absorption de Siliphos® a été démontré dans plusieurs études humaines et animales lorsqu'il a été comparé à une quantité égale de silybine provenant d'extraits traditionnels de chardon-marie. Dans une étude, l'excrétion de silybine dans la bile a été évaluée chez des patients subissant une amputation de la vésicule biliaire à cause de calculs biliaires. Un tube de drainage spécial, le tube en T, a été utilisé pour obtenir les échantillons de bile nécessaires. Les patients ont reçu soit une unique dose orale de Siliphos®, soit une dose de silymarine provenant d'extrait de chardon-marie. La quantité de silybine récupérée dans la bile 48 heures plus tard était de 11 % pour le groupe Siliphos® et de 3 % pour le groupe silymarine. 

L'une des caractéristiques importantes de cette étude est qu'elle a permis de montrer que la silybine améliore la solubilité de la bile. Étant donné qu'une quantité plus importante de silybine est administrée au foie et à la vésicule biliaire quand la silybine est utilisée sous sa forme liée à la phosphatidylcholine, il s'agit bien de la forme idéale pour renforcer la santé du foie chez les personnes ayant une faible solubilité biliaire comme observé dans les cas de calculs biliaires ou d'infiltrations grasses du foie - deux états médicaux caractérisés par une diminution de la solubilité de la bile.

Dans une autre étude conçue pour évaluer l'absorption du Siliphos®, les taux plasmatiques de silybine ont été déterminés chez 9 volontaires sains après l'administration d'une seule dose orale de Siliphos® et d'une quantité similaire de silybine obtenue à partir d'extrait de chardon-marie. Les auteurs ont conclu que le Siliphos® a été environ 7 fois plus absorbé que les extraits traditionnels de chardon-marie standardisés pour contenir de la silymarine (70 à 80 %).

Une meilleure absorption équivaut à de meilleurs résultats

Plusieurs études cliniques sur l'homme ont également montrées que le Siliphos® donne de meilleurs résultats que les extraits traditionnels de silymarine pour favoriser une fonction hépatique améliorée. Dans une étude menée sur 232 patients atteints d'hépatite chronique (virale, alcoolique ou induite par un médicament) a qui l'on a administré du Siliphos® soit en doses de 120 mg deux fois par jour, soit en doses de 120 mg trois fois par jour pendant 120 jours, la fonction hépatique est revenue à la normale plus rapidement chez les patients qui ont reçu du Siliphos® que chez ceux qui ont reçu un extrait de chardon-marie disponible dans le commerce standardisé pour contenir 70 % de silymarine (117 n'ont pas été traités ou ont reçu un placebo).

Dans une autre étude conçue principalement pour évaluer la relation dose-réponse du Siliphos®, les effets positifs ont de nouveau été remarqués à un niveau supérieur que ceux rapportés pour les extraits de chardon-marie contenant 70 à 80 % de silymarine. Dans l'étude, des patients atteints d'hépatite chronique causée par un virus ou par l'alcool ont reçu différentes doses de Siliphos® : 20 patients ont reçu 80 mg deux fois par jour, 20 patients ont reçu 120 mg deux fois par jour et 20 patients ont reçu 120 mg trois fois par jour pendant deux semaines. Pour toutes les doses testées, le Siliphos® a produit une diminution remarquable et statistiquement significative des mesures de laboratoire indiquant une fonction hépatique telle que les taux de bilirubine et d'enzymes hépatiques (par exemple ALT, GGTP, etc.). Ces résultats indiquent que même l'utilisation à court terme de Siliphos® peut améliorer la santé du foie. 

Derniers commentaires

La désintoxification des substances nocives est un processus continu dans le corps. La capacité à détoxifier et à éliminer les toxines détermine largement l'état de santé d'un individu. Un certain nombre de toxines (métaux lourds, solvants, pesticides, toxines microbiennes, etc.) sont connues pour causer d'importants problèmes de santé. Les extraits de chardon-marie aux teneurs standardisées en silymarine (généralement 70 à 80 %) peuvent considérablement améliorer la capacité du foie à détoxifier les composés nocifs et à fonctionner de manière plus optimale. Cependant, Siliphos® s'avère encore plus efficace pour atteindre cet objectif. Pour un soutien général du foie et la désintoxication, 100 à 120 mg de Siliphos® sont recommandés. Aucun effet indésirable ni aucune interaction médicamenteuse significative n'ont été démontrés avec le Siliphos®.

Références :

  1. Kidd P, Head K. A review of the bioavailability and clinical efficacy of milk thistle phytosome: a silybin-phosphatidylcholine complex (Siliphos). Altern Med Rev. 2005 Sep;10(3):193-203.
  2. Barzaghi N, Crema F, Gatti G, et al. Pharmacokinetic studies on IdB 1016, a silybin-phosphatidylcholine complex, in healthy human subjects. Eur J Drug Metab Pharmacokinet 1990;15:333-338. 

  3. Schandalik R, Perucca E. Pharmacokinetics of silybin following oral administration of silipide in patients with extrahepatic biliary obstruction. Drugs Exp Clin Res 1994;20:37-42. 

  4. Vailati A, Aristia L, Sozze E, et al. Randomized open study of the dose-effect relationship of a short course of IdB 1016 in patients with viral or alcoholic hepatitis. Fitoterapia 1993;94:219-228.
  5. Buzzelli G, Moscarella S, Barbagli S, et al. Therapeutic effect of silipide in patients with chronic hepatitis C non-responders (NRs) to interferon (IFN) treatment. J Hepatol 1994;21:17.
  6. Orlando R, Fragasso A, Lampertico M, et al. Silybin kinetics in patients with liver cirrhosis: a comparative study of a silybin-phosphatidylcholine complex and silymarin. Med Sci Res 1990;18:861-863.
  7. Marcelli R, Bizzoni P, Conte D, et al. Randomized controlled study of the effecacy and tolerability of a short course of IdB 1016 in the treatment of chronic persistent hepatitis. Eur Bull Drug Res 1992;1:131- 135.
  8. Buzzelli G, Moscarella S, Giusti A, et al. A pilot study on the liver protective effect of silybin- phosphatidylcholine complex (IdB1016) in chronic active hepatitis. Int J Clin Pharmacol er Toxicol 1993;31:456-460.
  9. Flaig TW, Gustafson DL, Su LJ, et al. A phase I and pharmacokinetic study of silybin-phytosome in prostate cancer patients. Invest New Drugs 2007;25:139-146.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Rester en bonne santé avec la médecine ayurvédique

Bien-être

Film alimentaire réutilisable à base de cire d'abeille

Bien-être

L-sérine : une approche radicale à la SLA, à la maladie de Parkinson et à la maladie d'Alzheimer