beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Le chardon-Marie : le meilleur complément pour soutenir la santé du foie

Par la Dre Andrea Colon, médecin naturopathe

Dans cet article :


Quel est le rôle du foie dans l'organisme ?

Le foie est le plus grand organe interne solide du corps. Situé dans le quadrant supérieur droit de l'abdomen, il mesure environ 15 cm de large pour 2,7 kg. Il n'est pas surprenant que le foie joue un rôle si important dans l'organisme. Il est en effet impliqué dans de nombreuses fonctions quotidiennes essentielles.

Le foie interagit avec d'autres organes pour digérer, absorber et traiter les aliments. Il participe au stockage du glucose (le sucre) qui est utilisé lorsque l'organisme a besoin de plus d'énergie. Il sécrète la bile, une substance qui aide à digérer les matières grasses des aliments, et absorbe et stocke les vitamines liposolubles, notamment les vitamines AD et E.

Cet organe produit des substances qui interviennent dans la régulation de la formation de caillots sanguins et la production de globules rouges. Avec les reins, le foie est également l'un des principaux organes de détoxification de l'organisme. Il métabolise les médicaments et l'alcool tout en œuvrant à l'élimination des substances nocives de l'organisme, notamment les toxines et les produits chimiques présents dans l'environnement. Lorsque la fonction hépatique se détériore, cela peut entraver le bon déroulement de ces processus.

Plusieurs facteurs peuvent nuire à la fonction hépatique et à la santé. On peut citer la consommation excessive d'alcool, l'obésité, l'exposition aux toxines, certains médicaments et les infections virales. Heureusement pour nous, parmi tous les organes du corps, c'est le foie qui possède la plus grande capacité de régénération. Une plante en particulier est réputée pour ses qualités de protection du foie et ses bienfaits pour la santé.

Qu'est-ce que le chardon-Marie ?

Le chardon-Marie est l'une des herbes médicinales les plus connues et les plus étudiées pour la protection et le renforcement du foie. Également connue sous son nom scientifique, Silybum marianum, cette plante est utilisée comme complément depuis des siècles pour améliorer la fonction hépatique. Sa première utilisation remonte au premier siècle alors que le médecin grec Dioscoride croyait que la plante possédait des propriétés curatives contre les morsures de serpent. Historiquement, elle a été consommée comme complément pour les affections du foie et de la vésicule biliaire.

Le chardon-Marie fait partie des Astéracées ; une famille de plantes qui comprend également le tournesol, l'herbe à poux et les marguerites. Il existe plus de 200 espèces de chardon-Marie. Certaines d'entre elles peuvent atteindre jusqu'à 1,80 m de haut et leurs fleurs sont très colorées. Contrairement à son nom anglais (milk thistle) qui laisse entendre la présence de lait, la vache n'a rien à voir là-dedans. Le chardon-Marie ne contient évidemment aucun produit laitier. Il doit son nom aux taches blanches de la fleur. La tige de la plante est également maculée d'une sève blanchâtre. Originaire du sud de l'Europe, elle pousse également aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Australie.

Pourquoi le chardon-Marie est-il si utile ?

L'ingrédient actif du chardon-Marie est un composé végétal appelé silymarine, qui est constituée de silybine (aussi appelée silibinine). La silymarine est présente dans la graine de la plante. On lui attribue des propriétés antioxydantes par l'augmentation du taux de glutathion.

Le glutathion est en effet un puissant antioxydant produit dans l'organisme qui aide à combattre les radicaux libres et favorise le processus de détoxification. Le taux de glutathion diminue naturellement avec l'âge et en cas d'exposition récurrente aux toxines. Des recherches ont révélé qu'il peut aider l'organisme en facilitant le processus de détoxification, au cours duquel les toxines sont éliminées de l'organisme par le foie. On pense également que la silymarine a des effets antioxydants qui aident à entretenir, maintenir et régénérer des cellules hépatiques saines.

Que dit la recherche sur le chardon-Marie ?

Plusieurs études menées sur l'utilisation du chardon-Marie ont donné des résultats contrastés. Certaines d'entre elles ont fait apparaître que le chardon-Marie peut fournir une protection antioxydante au foie, aux reins et au tractus gastro-intestinal. Historiquement, le chardon-Marie a surtout été utilisé pour traiter les affections hépatiques, telles que l'hépatite virale, la cirrhose et la stéatose hépatique.

La cirrhose est un terme qui désigne la cicatrisation du foie. Des études suggèrent que le chardon-Marie pourrait avoir des propriétés anti-inflammatoires, car il est susceptible de freiner le processus inflammatoire.

Plusieurs études ont montré que cette plante peut être efficace pour faire baisser le niveau d'enzymes hépatiques accrues en raison d'une hépatite virale ou d'une stéatose hépatique non alcoolique.

Quelques études laissent entendre que le chardon-Marie peut également être propice au maintien d'un taux de cholestérol sain, en particulier chez les personnes atteintes de diabète de type 2, car le foie est responsable de la production et du métabolisme du cholestérol. La silymarine peut également avoir des vertus anti-inflammatoires.

Elle a été utilisée comme antidote contre l'intoxication par les champignons. Le champignon Amanite phalloïde (ou calice de la mort) est responsable de 95 % des affections humaines dues aux champignons. Il est largement répandu en Europe et on le trouve dans certaines régions des États-Unis et d'autres parties du monde. Il libère une toxine appelée amatoxine, qui provoque dans un premier temps des troubles abdominaux. En l'espace d'une à trois semaines, cette toxine peut provoquer des lésions et une défaillance hépatiques, qui finissent par entraîner la mort, même en l'absence de symptômes. Des études ont montré que les compléments à base de chardon-Marie peuvent être efficace chez les patients souffrant d'un empoisonnement à l'Amanite.

Posologie du chardon-Marie

Le chardon-Marie est en général jugé sans danger pour la consommation orale. Les compléments sont disponibles sous forme de gélules, d'extraits et en poudre. La teneur en ingrédient actif dépend de la méthode de préparation. En principe, les doses peuvent varier, mais elles oscillent entre 150 et 300 mg, deux fois par jour. Certaines personnes ont fait part d'effets secondaires gastro-intestinaux, notamment des nausées, des vomissements et des diarrhées. La prudence est de mise chez toute personne allergique à l'herbe à poux. Consultez systématiquement votre médecin avant de suivre un nouveau régime de soins de santé.

Références :

  1. John Hopkins Medicine. Liver: Anatomy and Functions. 2020. https://www.hopkinsmedicine.org/ health/conditions-and-diseases/liver-anatomy-and-functions. Accessed 4/19/2020.
  2. Siegel, A., Stebbing, J. Milk Thistle: early seeds of potential.  Lancet Oncol. 2013 Sep; 14(10): 929-930.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4116427/. Accessed from PubMed on 4/19/2020.
  3. de Avelar, C., Pereira, E., de Farias Costa, P., de Jesus, P., de Oliveira, L. Effect of silymarin on biochemical indicators in patients with liver disease: Systematic review with meta-analysis.  World J Gastroenterol. 2017 Jul 21; 23(27): 5004-5017.
  4. Pizzorno, J ND. Glutathione. 2014 Feb; 13(1): 8-12.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4684116/. Accessed from PubMed on 4/19/2020.
  5. Aller, R., Izaola, O., Gomez, S., Tafur, C., Gonzalez, G., Berroa, E., Mora, N., Gonzalez. J., de Luis, D. Effect of Silymarin plus Vitamin E in patients with non-alcoholic fatty liver disease. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2015 Aug;19(16):3118-24. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26367736.  Accessed from PubMed on 4/19/2020.
  6. Achufusi, T., Patel, R.. Milk Thistle. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK541075/.  Updated 3/27/2020. Accessed from PubMed on 4/19/2020.
  7. Polachi, N., Bai, G., Li, T., Chu, Y., Wang, X., Li, S., Gu, N., Wu, J., Li, W., Zhang, Y., Zhou, S., Sun, H., Liu, C. Eur J Med Chem. 2016 Nov 10;123:577-595. doi: 10.1016/j.ejmech.2016.07.070.  Epub 2016 Jul 29. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27517806.  Accessed from PubMed on 4/19/2020.
  8. Ebrahimpour-Koujan, S., Gargari, B., Mobasseri, M., Asghari-Jafarabadi, M. Lower glycemic indices and lipid profile among type 2 diabetes mellitus patients who received novel dose of Silybum marianum (L.) Gaertn (silymarin) extra supplement: a triple-blinded randomized controlled clinical trial. Phytomedicine. 2018 May 15;44:39-44. doi: 10.1016/j.phymed.2018.03.050.  Epub 2018 Mar 19.
  9. Anthony, K., Subramanya, G., Uprichards, S., Hammouda, F., Saleh, M., 2013. Antioxidant and anti-hepatitis c viral activities of commercial milk thistle food supplements. Antioxidants, 2(1): p. 23-36.
  10. National Center for Complementary and Integrative Health. Milk Thistle.  https://www.nccih.nih.gov/health/milk-thistle. Accessed 4/16/2020.
  11. Tyagi, A., Bhatia, N., Condon, M., Bosland, M., Agarwal, C., Agarwal, R. Antiproliferative and apoptotic effects of silibinin in rat prostate cancer. Prostate. 2002 Nov 1;53(3):211-7.  Accessed from PubMed on 4/16/2020.
  12. Ghorbana, A., Zarvandi, M., Rakshandeh. H.. A randomized controlled trial of a herbal compound for improving metabolic parameters in Diabetic Patients with Uncontrolled Dyslipidemia. Endocr Metab Immune Disord Drug Targets. 2019;19(7):1075-1082. doi: 10.2174/1871530319666190206213420.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30727929.  Accessed from PubMed on 4/16/2020.
  13. Ward, J., Kapadia, K., Brush, E., Salhanic, S. Amatoxin Poisoning: Case Reports and Review of Current Therapies. https://www.jem-journal.com/article/S0736-4679(12)00238-7/pdf. Accessed 4/19/2020.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Trois conseils pour aider à renforcer le système immunitaire en 24 heures

Bien-être

Qu’est-ce que l’acide ascorbique (vitamine C) ? Avantages, compléments et autres

Bien-être

Vous n’aimez pas le goût du vinaigre de cidre de pomme (VCP) ? Voici six raisons d’essayer les compl