beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

8 bienfaits des extraits de feuille d’olivier sur la santé

2 février 2018

par Dr Eric Madrid

Nous connaissons tous l’huile d’olive et ses bienfaits, mais peu connaissent les puissantes propriétés de l’extrait de feuille d’olivier (OLE). Aussi connu sous le nom d’oléuropéine, d’après son principal composant, l’extrait de feuille d’olivier est dérivé de l’arbre Olea Europaea. Nombreux sont ceux qui estiment qu’il aide à prévenir les maladies cardiovasculaires, le diabète, le cancer et autres troubles.

L’extrait de feuille d’olivier est de consommation sûre et largement utilisé comme remède traditionnel dans des pays comme la Grèce, la Turquie, Israël, le Maroc et la Tunisie. En Égypte, il est utilisé depuis des centaines et même des milliers d’années, et couramment consommé en complément et sous forme de thé.

Maladie cardiovasculaire

La maladie du coeur est l’une des premières causes de décès aux États-Unis, en Europe et en Asie. De plus en plus de pays adoptent le style de vie occidental au détriment d’un régime alimentaire traditionnel, et les maladies cardiaques ne cessent de progresser. Rien qu’aux États-Unis, les décès causés par les maladies cardiovasculaires s’élèvent à près d’un million de personnes chaque année.

Les produits finaux avancés de glycation sont associés aux maladies cardiovasculaires. Une étude publiée en 2016 dans Food Research International, et menée par le Dr Mata Navarro et ses collègues, concluait que l’extrait de feuille d’olivier empêchait la formation de produits finaux avancés de glycation, contribuant ainsi à prévenir les maladies cardiaques et vasculaires.

Hypertension

L’hypertension est l’une des principales causes de maladie cardiaque. Plus d’un milliard de personnes dans le monde en souffrent. Celle-ci se produit lorsque la pression sanguine systolique dépasse 140 et que la pression sanguine diastolique dépasse 90.  

Une étude publiée en 2016 dans Food & Function montrait que l’extrait de feuille d’olivier pouvait aider à diminuer la pression sanguine. Une étude publiée en 2011 dans Phytomedicine concluait qu’une prise de 500 mg d’extrait de feuille d’olivier deux fois par jour pouvait diminuer la pression sanguine autant que l’ingestion de 25 mg du médicament Captopril deux fois par jour. La prise de ce complément ne provoque aucun effet secondaire.

Diabète  

Le diabète mellitus de type 2, couramment appelé diabète, est une maladie affectant des millions de personnes dans le monde. Les diabétiques souffrent d’un niveau élevé de sucre (glucose) dans le sang, qui cause l’oxydation des vaisseaux sanguins, des nerfs et des organes comme les reins et les yeux. L’oxydation est visible par exemple lorsqu’une voiture rouille sous les effets du climat. Le diabète augmente le risque d’AVC, d’amputation du pied et de défaillance rénale.

Quatre-vingt-quinze pour cent des personnes diabétiques souffrent du type 2, et cinq pour cent du type 1.  Le diabète de type 2 est une maladie liée principalement au mode de vie, tandis que le type 1 est lié à la destruction du pancréas par le système auto-immunitaire.

Les polyphénols de la feuille d’olivier améliorent la sensibilité à l’insuline, ce qui rend celle-ci plus efficace dans le corps. Lors d’une étude menée en 2013 en Nouvelle-Zélande, 46 hommes ont été sélectionnés pour recevoir une pilule d’extrait de feuille d’olivier ou un placebo pendant 12 semaines. Ceux qui ont reçu l’extrait de feuille d’olivier présentaient une sensibilité à l’insuline accrue d’un pour cent. De nombreuses études soutiennent la théorie que l’extrait de feuille d’olivier aide à réguler les variations du glucose dans le sang.

Prévention du cancer

Il y a cent ans, le cancer était une maladie rare aux États-Unis, en Russie, au Japon et en Chine. C’est maintenant l’une des principales causes de décès dans le monde.  

Au début du vingtième siècle, 3 % de la population américaine souffrait d’un cancer. En 1950, ce chiffre était de 20 %, et il s’élevait à 38 % en 2000. Les médecins prévoient qu’avant 2020, une personne sur deux souffrira d’un cancer au cours de sa vie. La mauvaise alimentation et le manque d’exercice en sont les principaux facteurs, tandis que les toxines dans l’environnement, à l’origine de l’oxydation, jouent également un rôle. Les études montrent que les nutriments comme l’extrait de feuille d’olivier peuvent contribuer à la prévention du cancer.

L’extrait de feuille d’olivier est connu pour contenir de plus grandes quantités de polyphénols, qui sont des micronutriments, que l’huile d’olive extra vierge. Dans une étude en laboratoire, les cellules de 25 donneurs sains ont reçu de l’extrait de feuille d’olivier et ont développé une activité anticancéreuse.  

Dans une autre étude, huit semaines de consommation quotidienne d’extrait de feuille d’olivier ont entraîné la régulation négative des gènes cancéreux. En d’autres termes, les gènes cancéreux avaient été « désactivés ».   

Une autre étude prouve que les polyphénols ont des propriétés anti-inflammatoires et protègent contre les effets négatifs de l’oxydation sur l’ADN. Cela explique probablement comment l’extrait de feuille d’olivier peut aider à prévenir la maladie.

Une étude publiée en 2017 dans Biomedicine and Pharmacotherapy montrait que l’extrait de feuille d’olivier pouvait jouer un rôle dans le traitement d’un type de tumeur cérébrale spécifique appelé GBM ou glioblastome multiforme. Une étude de 2015 montre ses bienfaits dans l’élimination des cellules du mésothéliome, un type de cancer du poumon, tandis qu’une autre étude préliminaire effectuée en 2015 montre un bienfait possible dans l’élimination des cellules cancéreuses dans le sein. Les résultats sont préliminaires, et il convient de toujours consulter son médecin avant de commencer à prendre des compléments alimentaires.

Fonctionnement cérébral

Les troubles du cerveau devraient augmenter durant les prochaines décennies. Ceux-ci peuvent entraîner la démence, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson, entre autres. La bonne santé du cerveau passe par un régime alimentaire sain et de l’exercice physique régulier, et certains compléments peuvent aussi être efficaces (découvrez les méthodes naturelles pour lutter contre la maladie d’Alzheimer), notamment l’extrait de feuille d’olivier.

L’extrait de feuille d’olivier possède des propriétés antioxydantes et protège le cerveau. Une étude publiée en 2017 dans Metabolic Brain Disease a montré ses bienfaits sur les animaux : les sujets ayant reçu de l’extrait de feuille d’olivier possédaient un meilleur équilibre, une plus grande force musculaire et un meilleur niveau d’antioxydants dans le cerveau. Les résultats indiquent que l’extrait de feuille d’olivier possède des propriétés de protection du cerveau et peut être efficace dans la prévention de la mort de cellules cérébrales spécifiques appelées neurones dopaminergiques, et pouvant causer la maladie de Parkinson. Pour cette raison, il est suggéré que l’extrait de feuille d’olivier peut être efficace chez les patients atteints de la maladie de Parkinson et fournir une certaine protection contre la maladie d’Alzheimer.  

Une étude publiée dans l’European Journal of Pharmacology à partir d’un modèle animal montre que l’extrait de feuille d’olivier peut aussi réduire les complications à long terme en cas de crise cardiaque.

Antifongique, antiviral et antibactérien

Une étude publiée en 2015 dans Current Medical Mycology conclut que l’extrait de feuille d’olivier présente des effets antifongiques contre les champignons de type Candida albicans. Candida albicans est une levure pathogène que l’on retrouve sur la peau et dans la flore intestinale. Une autre étude se penchait sur l’activité antivirale de 150 extraits de plantes dont l’extrait de feuille d’olivier. Les résultats indiquent que l’extrait de feuille d’olivier est aussi très efficace pour éliminer les virus et peut aussi contribuer au traitement d’infections causées par ceux-ci.

Une étude publiée en 2017 dans le Journal of Food Medicine montre également que l’extrait de feuille d’olivier possède des propriétés antibactériennes contre les souches de bactéries Gram-positives comme les staphylocoques et streptocoques.

Soin de la peau

Une étude publiée en 2014 dans Cell Journal évaluait l’extrait de feuille d’olivier utilisé dans le traitement des maladies et lésions de la peau. Dans un modèle animal, des souris recevaient une incision profonde d’un centimètre sans suture (la blessure n’était pas recousue). Certaines souris étaient traitées à l’extrait topique de feuille d’olivier pendant sept jours, d’autres avec de l’eau stérilisée. L’analyse des blessures révèle que l’application directe d’extrait de feuille d’olivier facilite la guérison de la peau et de la blessure.

Cette information peut être utile durant la procédure de récupération après une coupure ou une chirurgie. En raison des propriétés antioxydantes de l’extrait de feuille d’olivier, il peut aussi aider à protéger la peau contre les lésions cellulaires. Une étude montre même que l’extrait de feuille d’olivier peut aussi protéger contre le vieillissement de la peau.

Contrôle du poids

Une étude publiée en 2014 dans Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine conclut que l’extrait de feuille d’olivier peut lutter contre l’obésité en inhibant les gènes créant les graisses (thermogénèse). Les résultats de l’étude soutiennent la théorie que la prise d’extrait de feuille d’olivier peut faciliter la perte de poids.

Comment utiliser l’extrait de feuille d’olivier :

La manière la plus pratique de bénéficier des bienfaits de l’extrait de feuille d’olivier consiste à l’ingérer sous forme de gélule ou pilule, en complément naturel. L’extrait de feuille d’olivier peut aussi être acheté sous forme liquide.

De nombreuses études doivent encore être effectuées sur l’extrait de feuilles d’olivier, mais les preuves obtenues sont suffisantes pour affirmer qu’il est bénéfique pour la santé et le bien-être général.

Références :

  1. El SN, Karakaya S (2009) Olive tree (Olea europaea) leaves: potential beneficial effects on human health. Nutr Rev67: 632–638
  2. Navarro Mata, Fransisco J Morales. Evaluation of an Olive leaf extract as a natural source of antiglycative compounds. Institute of Food Science, Technology and Nutrition (ICTAN-CSIC), Madrid, Spain https://doi.org/10.1016/j.foodres.2016.12.017
  3. Endocr Metab Immune Disord Drug Targets. 2017 Nov 15. doi: 10.2174/1871530317666171116110537. [Epub ahead of print]
  4. Romero, M, Toral N, Gomez-Guzman M, Jimenez R. (2015), Antihypertensive effects of oleuropein-enriched Olive leaf extract in spontaneously hypertensive rats. Food Funct. 2016 Jan;7(1):584-93. doi: 10.1039/c5fo01101a.
  5. Phytomedicine. 2011 Feb 15;18(4):251-8. doi: 10.1016/j.phymed.2010.08.016. Epub 2010 Oct 30.
  6. De Bock M, Derraik JGB, Brennan CM, et al. Olive (Olea europaea L.) Leaf Polyphenols Improve Insulin Sensitivity in Middle-Aged Overweight Men: A Randomized, Placebo-Controlled, Crossover Trial. Nerurkar PV, ed. PLoS ONE. 2013;8(3):e57622. doi:10.1371/journal.pone.0057622.
  7. Boss A, Bishop KS, Marlow G, Barnett MPG, Ferguson LR. Evidence to Support the Anti-Cancer Effect of Olive leaf extract and Future Directions. Nutrients. 2016;8(8):513. doi:10.3390/nu8080513.
  8. Biomed Pharmacotherapy. 2017 Jun;90:713-723. doi: 10.1016/j.biopha.2017.04.022. Epub 2017 Apr 15.
  9. Marchetti C, Clericuzio M, Borghesi B, et al. Oleuropein-Enriched Olive leaf extract Affects Calcium Dynamics and Impairs Viability of Malignant Mesothelioma Cells. Evidence-based Complementary and Alternative Medicine : eCAM. 2015;2015:908493. doi:10.1155/2015/908493.
  10. J Pharm Biomed Anal. 2015 Feb;105:156-62. doi: 10.1016/j.jpba.2014.11.048. Epub 2014 Dec 11.
  11. Sarbishegi, M., Charkhat Gorgich, E.A., Khajavi, O. et al. Metab Brain Dis (2017). https://doi.org/10.1007/s11011-017-0131-0
  12. Hailong Yu, Peipei Liu, Hui Tang, Jian Jing, Xiang Lv, Lanlan Chen, Li Jiang, Jun Xu, Jun Li, Oleuropein, a natural extract from plants, offers neuroprotection in focal cerebral ischemia/reperfusion injury in mice, In European Journal of Pharmacology, Volume 775, 2016, Pages 113-119, ISSN 0014-2999
  13. Nasrollahi Z, Abolhasannezhad M. Evaluation of the antifungal activity of olive leaf aqueous extracts against Candida albicans PTCC-5027. Current Medical Mycology. 2015;1(4):37-39. doi:10.18869/acadpub.cmm.1.4.37.
  14. Knipping, Karen, Johan Garssen, and Belinda van’t Land. “An Evaluation of the Inhibitory Effects against Rotavirus Infection of Edible Plant Extracts.” Virology Journal 9 (2012): 137. PMC. Web. 17 Dec. 2017.
  15. Qabaha Khaled, AL-Rimawi Fuad, Qasem Ahmad, and Naser Saleh A.. Journal of Medicinal Food. November 2017, ahead of print. https://doi.org/10.1089/jmf.2017.0070
  16. Mehraein F, Sarbishegi M, Aslani A. Evaluation of Effect of Oleuropein on Skin Wound Healing in Aged Male Balb/c Mice. Cell Journal (Yakhteh). 2014;16(1):25-30.
  17. Sumiyoshi, M. and Kimura, Y. (2010), Effects of Olive leaf extract and its main component oleuroepin on acute ultraviolet B irradiation-induced skin changes in C57BL/6J mice. Phytother. Res., 24: 995–1003. doi:10.1002/ptr.3048
  18. Ying Shen, Su Jin Song, Narae Keum, and Taesun Park, “Olive leaf extract Attenuates Obesity in High-Fat Diet-Fed Mice by Modulating the Expression of Molecules Involved in Adipogenesis and Thermogenesis,” Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, vol. 2014, Article ID 971890, 12 pages, 2014. doi:10.1155/2014/971890

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Améliorez votre santé en rechargeant vos mitochondries

Bien-être

La L-théanine, ses bienfaits sur la santé et la fonction cognitive

Bien-être

Les probiotiques et les enzymes digestives peuvent-ils créer une harmonie dans votre intestin ?