beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Les dix meilleures utilisations du magnésium

6 septembre 2017

Le magnésium est le deuxième élément juste après le potassium en terme de concentration dans les cellules du corps. Les fonctions du magnésium tournent principalement autour de sa capacité à activer de nombreuses enzymes.

La carence en magnésium est extrêmement fréquente chez les Américains, en particulier chez la population âgée et chez les femmes pendant la période prémenstruelle. La carence est souvent causée par des facteurs qui réduisent l'absorption ou augmentent la sécrétion de magnésium tels que : un apport élevé en calcium, l'alcool, une chirurgie, des diurétiques, une maladie du foie, une maladie rénale et l'utilisation de contraceptifs oraux.

Les signes et les symptômes d'une carence en magnésium comprennent la fatigue, la confusion mentale, l'irritabilité, la faiblesse, les troubles du rythme cardiaque, les problèmes de conduction nerveuse et de contraction musculaire, les crampes musculaires, la perte d'appétit, l'insomnie et une prédisposition au stress.

Voici les dix principales utilisations du magnésium énumérées par ordre alphabétique :

L'asthme et la Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)

Le magnésium favorise la relaxation des muscles lisses bronchiques, de sorte que les voies respiratoires s'ouvrent et que la respiration devient plus facile. Le magnésium administré par voie intraveineuse est une mesure éprouvée et cliniquement acceptée pour arrêter une crise d'asthme aiguë ainsi que des poussées aiguës de MPOC. Malheureusement, la supplémentation en magnésium oral à long terme n'a pas été pleinement évaluée pour le traitement de l'asthme ou de la MPOC.

Trouble déficitaire de l'attention (TDA)

La carence en magnésium peut jouer un rôle dans le TDA car la recherche indique que de nombreux enfants atteints de TDA ont de faibles taux de magnésium. Dans une étude préliminaire, le magnésium a réduit l'hyperactivité chez les enfants atteints de TDA qui était associée à une hyperactivité. Dans l'étude, 50 enfants souffrants de TDA dont les niveaux de magnésium étaient faibles (taux déterminés via leurs globules rouges, leurs cheveux et leurs taux sériques de magnésium) ont reçu 200 mg de magnésium par jour pendant six mois. Par rapport à 25 autres enfants souffrants de TDA et d'une carence en magnésium, ceux qui avaient reçu une supplémentation en magnésium ont montré une diminution significative du comportement hyperactif.

Maladie cardiovasculaire

Le magnésium est absolument essentiel pour le bon fonctionnement du cœur. Le rôle du magnésium dans la prévention des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux est généralement bien accepté. En outre, il existe une quantité considérable de connaissances démontrant que la supplémentation en magnésium est efficace dans le traitement d'une large gamme de maladies cardiovasculaires :

L'angine de poitrine

La supplémentation en magnésium (la plupart des études ont utilisé une administration intraveineuse) s'est révélée utile pour traiter les angines de poitrine causées par un spasme de l'artère coronaire ou de l'athérosclérose. Les effets bénéfiques du magnésium sur l'angine de poitrine sont liés à sa capacité à améliorer la production d'énergie dans le cœur ; dilater les artères coronaires en améliorant l'apport d'oxygène au cœur ; réduire la résistance vasculaire périphérique en entraînant une réduction de la pression sur le cœur ; empêcher les plaquettes de s'agréger et de former des caillots sanguins ; améliorer la fréquence cardiaque.

Les arythmies cardiaques

Le magnésium a d'abord montré sa valeur dans le traitement des arythmies cardiaques dès 1935. Plus de soixante ans plus tard, de nombreuses études en double aveugle montrent que le magnésium est bénéfique pour de nombreux types d'arythmies, y compris la fibrillation auriculaire, les contractions ventriculaires prématurées, la tachycardie ventriculaire et les arythmies ventriculaires sévères.

L'insuffisance cardiaque congestive

L'insuffisance cardiaque congestive (ICC) se réfère à une incapacité du cœur à pomper efficacement le sang. L'ICC est principalement causée par les effets à long terme d'une hypertension artérielle, des troubles d'une valve cardiaque ou d'une cardiomyopathie. Les niveaux de magnésium semblent être directement liés aux taux de survie. Dans une étude, les patients atteints d'ICC avec des taux de magnésium normaux avaient des taux de survie à 1 et 2 ans de 71 % et 61 % respectivement, comparé à des taux de 45 % et 42 % respectivement chez les patients à faible taux de magnésium. En plus de fournir des bénéfices pour l'ICC, la supplémentation en magnésium empêche également l'épuisement des taux de magnésium causé par la thérapie contre l'ICC conventionnelle - les diurétiques et les vasodilatateurs (bêta-bloquants, inhibiteurs calciques, etc.).

L'hypertension

Il existe de nombreuses preuves dans les études de population qu'une forte consommation de magnésium est associée à une pression artérielle plus faible. C'est pourquoi, les chercheurs ont commencé à étudier l'effet de la supplémentation en magnésium dans le traitement de l'hypertension artérielle. Les résultats des études en double aveugle ont été mitigés. Certaines études ont montré un très bon effet de réduction de la tension artérielle, d'autres ne l'ont pas fait. Le magnésium semble plus utile si l'individu prend un diurétique ou s'il possède un niveau élevé de rénine - une enzyme libérée par les reins qui entraîne tôt ou tard la formation d'angiotensine et la libération d'aldostérone. Ces composés provoquent une contraction des vaisseaux sanguins et une augmentation de la tension artérielle. Le degré de réduction de la pression artérielle grâce au magnésium est généralement modeste (soit moins de 10 mm Hg à la fois pour les systèmes systolique et diastolique).

Diabète

On sait que le magnésium joue un rôle essentiel dans la sécrétion et l'action de l'insuline. Plusieurs études chez des patients atteints de diabète ou d'une tolérance au glucose altérée ont montré que le magnésium avait des effets positifs. La supplémentation en magnésium (généralement 400 à 500 mg par jour) améliore la réponse et l'action de l'insuline, la tolérance au glucose et la fluidité de la membrane des globules rouges. En outre, les taux de magnésium sont généralement faibles chez les diabétiques et encore plus faibles chez les personnes souffrant d'une rétinopathie sévère. Les diabétiques ont des exigences plus élevées en magnésium et ont besoin d'une supplémentation alimentaire pour répondre à ce besoin.

Fatigue

Une carence en magnésium sous-jacente peut entraîner une fatigue chronique et des symptômes similaires à ceux du syndrome de fatigue chronique (SFC). De faibles taux de magnésium des globules rouges, qui est une mesure plus précise du taux de magnésium que l'analyse sanguine traditionnelle, ont été trouvés chez de nombreux patients atteints de fatigue chronique et de SFC. Des études en double aveugle menées sur des personnes atteintes de SFC ont montré que la supplémentation en magnésium a considérablement amélioré les niveaux d'énergie des patients ainsi que leur état émotionnel et réduit leur douleur. Des études plus récentes viennent soutenir les résultats des essais cliniques menés dans les années 1960 sur des patients souffrant de fatigue chronique. Ces études antérieures ont utilisé du magnésium et de l'aspartate de potassium et ont constaté qu'entre 75 % et 91 % des presque 3 000 patients étudiés ont connu un soulagement de la fatigue pendant le traitement au magnésium et à l'aspartate de potassium. En revanche, le nombre de patients qui ont répondu à un placebo se situait entre 9 % et 26 %. L'effet bénéfique a été généralement noté après seulement 4 à 5 jours, mais parfois 10 jours étaient nécessaires. Les patients ont généralement continué leur traitement pendant 4 à 6 semaines.

Fibromyalgie

La fibromyalgie est un trouble récemment reconnu considérée comme une cause fréquente de douleur et de fatigue musculo-squelettique chronique. Une étude a démontré qu'un supplément quotidien de 300 à 600 mg de magnésium (sous forme de malate de magnésium) a entraîné d'énormes améliorations du nombre et de la gravité des points sensibles.

Calculs rénaux

Le magnésium augmente la solubilité du calcium dans l'urine, ce qui empêche la formation de calculs rénaux. La supplémentation du régime alimentaire en magnésium a montré avoir un effet significatif dans la prévention des récidives des calculs rénaux. Cependant, lorsqu'il est utilisé conjointement avec de la vitamine B6 (pyridoxine), on note un effet encore plus important.

Migraine et céphalées de tension

Il existe des preuves considérables que de faibles niveaux de magnésium déclenchent des migraines et des céphalées de tension. Chez les individus aux faibles taux de magnésium, la supplémentation en magnésium a montré d'excellents résultats lors des études en double aveugle.

Grossesse (toxémie, accouchement prématuré et autres complications)

Les besoins en magnésium augmentent pendant la grossesse, comme en témoigne une augmentation de la VNR de 280 à 350 mg par jour. Une carence en magnésium pendant la grossesse a été liée à des problèmes de prééclampsie (une grave pathologie de la grossesse associée à une élévation de la pression artérielle, une rétention des liquides et des pertes de protéines dans les urines), à des accouchements prématurés et à des retards de croissance du fœtus. En revanche, la supplémentation du régime alimentaire des femmes enceintes avec du magnésium oral a montré une diminution significative de l'incidence de ces complications.

Syndrome prémenstruel

Une carence en magnésium a été suggérée comme facteur causal du syndrome prémenstruel. Alors qu'il a été démontré que le magnésium est efficace quand il est pris seul, des résultats encore meilleurs peuvent être obtenus en l'associant avec de la vitamine B6 et d'autres nutriments. Plusieurs études ont montré que lorsque des patientes souffrant de SPM reçoivent un supplément multivitaminique et minéral contenant des doses élevées de magnésium et de vitamine B, elles bénéficient d'une plus grande réduction des symptômes du SPM par rapport aux résultats observés dans les études avec du magnésium seul.

Formes disponibles :

Le magnésium est disponible sous plusieurs formes différentes. Les études d'absorption indiquent que le magnésium est facilement absorbé par voie orale, en particulier lorsqu'il est lié à du citrate ainsi qu'à de la glycine, à de l'aspartate et au malate. Les formes inorganiques de magnésium telles que le chlorure de magnésium, l'oxyde ou le carbonate sont généralement bien absorbées mais sont plus susceptibles de provoquer une diarrhée à des doses plus élevées.

Précautions et avertissements :

Si vous souffrez d'une maladie cardiaque grave ou d'un trouble rénal, consultez un médecin avant de prendre un supplément en magnésium.

Effets secondaires possibles :

En général, le magnésium est très bien toléré. La supplémentation en magnésium peut parfois provoquer des selles plus lâches, en particulier le sulfate de magnésium (sels d'Epsom), l'hydroxyde ou le chlorure.

Interactions médicamenteuses :

Il existe de nombreux médicaments qui semblent affecter négativement l'état du magnésium. Les plus remarquables sont les diurétiques, l'insuline et les digitales.

Interactions alimentaires :

Il existe une interaction importante entre le magnésium et le calcium, le potassium et d'autres minéraux. Des doses élevées d'autres minéraux réduiront l'apport en magnésium et vice versa. Une forte consommation de calcium et une forte consommation de produits laitiers enrichis en vitamine D entraînent une diminution de l'absorption du magnésium. La vitamine B6 est associée au magnésium dans le fonctionnement de nombreux systèmes enzymatiques.

Dosage habituel :

La recommandation habituelle pour le magnésium est une supplémentation au niveau des valeurs nutritionnelles de référence (VNR) : 350 mg par jour pour les hommes adultes et 280 mg par jour pour les femmes adultes. De nombreux experts nutritionnels estiment que l'apport idéal pour le magnésium devrait être basé sur le poids corporel (6 mg/1 kg de poids corporel). Pour une personne de 50 kg, la recommandation serait de 300 mg, pour une personne de 70 kg elle serait de 420 mg et pour une personne de 90 kg elle serait de 540 mg.

Surdosage :

En général, le surdosage entraîne une diarrhée. En cas de surdosage accidentel, suivez les instructions suivantes : si la victime est inconsciente ou a des convulsions, appelez immédiatement une ambulance. Si vous emmenez la victime aux urgences, assurez-vous d'apporter la bouteille ou la boîte avec vous. Si la victime est consciente, appelez votre centre antipoison local ou un professionnel de santé. Le centre antipoison peut suggérer d'induire des vomissements avec du sirop d'ipéca (disponible sans ordonnance en pharmacie). NE PAS faire vomir sauf si vous avez reçu des instructions expresses en ce sens.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Les bienfaits sur la santé d'Arnica montana

Bien-être

9 bienfaits sur la santé de la coenzyme Q10

Bien-être

Éliminez les métaux lourds de votre corps