checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

La vitamine C : votre enfant en consomme-t-il suffisamment ?

Par Cherilyn Cecchini, docteur en médecine

Dans cet article :


En tant que praticien certifié en pédiatrie, je rencontre régulièrement des patients et leurs parents pour des bilans de santé. Pendant ces visites, nous parlons de l'alimentation et des besoins nutritionnels. Les besoins en vitamines et la nécessité d'une supplémentation sont des sujets récurrents lors des consultations.

Les parents demandent généralement si leur enfant a besoin d'une supplémentation en complément de son alimentation normale. C'est un sujet essentiel et il est important de l'aborder avec votre pédiatre à chaque visite. Regardons cela de plus près.

Comment savoir si mon enfant consomme suffisamment de vitamines ?

L'Académie américaine de pédiatrie recommande que les enfants ayant une alimentation équilibrée ne consomment pas de compléments dont les apports seraient supérieurs aux recommandations nutritionnelles. Les apports nutritionnels recommandés sont différents pour chaque vitamine et nutriment et varient selon l'âge de la personne. N'oubliez pas ces éléments lorsque vous abordez le sujet de la supplémentation avec votre pédiatre.

Mon enfant peut-il consommer trop de vitamines ?

C'est une question moins courante, mais néanmoins très importante ! Des doses importantes de vitamines telles que la vitamine A ou la vitamine D peuvent provoquer des effets nocifs, il est donc important de demander l'avis de votre pédiatre avant d'augmenter les apports pour votre enfant.

Si votre enfant venait à consommer une très forte dose de vitamine C, il pourrait rencontrer des effets secondaires modérés tels que des troubles gastro-intestinaux. La vitamine C étant soluble dans l'eau, l'excédent serait éliminé sans entraîner de toxicité, contrairement à ce qui pourrait être observé dans le cas du surdosage accidentel d'une autre vitamine.

Quelles sont les recommandations concernant la vitamine C ?

L'apport nutritionnel recommandé en vitamine C est compris entre 15 et 45 mg pour les enfants âgés de 1 à 13 ans, et entre 65 et 75 mg de 14 à 18 ans. Les apports recommandés varient légèrement au sein de ces tranches d'âge, il est donc très important de définir la dose adaptée pour votre enfant avec votre pédiatre. En général, les besoins en vitamine C sont plus importants dans le cas d'une infection ou d'une inflammation, ou pendant la grossesse et l'allaitement chez la femme adulte.

Les seuils de tolérance maximum sont différents des recommandations nutritionnelles et sont généralement supérieurs pour chaque groupe d'âge. Des doses plus élevées peuvent être utilisées pour traiter les carences en vitamine C.

Pourquoi la vitamine C est-elle importante ?

La vitamine C, également appelée acide ascorbique, est importante pour le bon fonctionnement du système immunitaire. Elle participe au renforcement des muscles et favorise la guérison des lésions et fractures. La vitamine C facilite également l'absorption du fer, un autre minéral important pour le corps humain. Le fer transporte l'oxygène à travers le corps pour permettre aux cellules de produire de l'énergie. Lorsque leur taux de fer est faible, les enfants peuvent se sentir fatigués ou faibles.

La vitamine C est également importante pour la production de collagène, une protéine qui favorise la formation de ligaments, tendons, dents, et os sains chez l'enfant. Le collagène est également important pour la peau.

La vitamine C peut-elle vraiment aider à lutter contre le rhume ?

De nombreux chercheurs mentionnent un lien possible entre la consommation de vitamine C et le renforcement du système immunitaire, pouvant aider le corps à combattre les infections ou les symptômes du rhume. Cependant, les preuves ne sont pas encore formelles et il n'existe pas de directives claires établies par les médecins ou par l'Académie américaine de pédiatrie en ce qui concerne l'augmentation de l'apport en vitamine C en période de maladie.

Pour la prévention du rhume et de la grippe, certains recommandent de consommer au moins 200 mg de vitamine C par jour. Des études ont montré une réduction de 14 % des rhumes chez les enfants consommant cette quantité. La plupart des enfants obtiendront cet apport de 200 mg avec leur alimentation, une supplémentation n'est donc pas nécessaire. Cependant, si un enfant ne se sent pas bien, ou a tendance à moins manger ou boire, alors la supplémentation devrait être envisagée.

Existe-t-il des sources naturelles de vitamine C ?

Oui ! Comme votre corps ne peut pas produire ni stocker la vitamine C, il est important de consommer des aliments qui la contiennent. De nombreux aliments contiennent de la vitamine C, en particulier les fruits et légumes. Par exemple, la vitamine C est présente dans les agrumes, comme les oranges et les ananas, ainsi que dans le melon, les fraises et les tomates. Vous pouvez également trouver de la vitamine C dans les légumes, tels que la patate douce, les épinards, les tomates vertes, les poivrons jaunes et le brocoli. La lumière et la chaleur pouvant réduire la teneur en vitamine C, il est préférable de consommer des fruits et légumes frais et crus.

Une alimentation bien équilibrée intégrant des fruits et des légumes reste un élément très important. Cependant, il est compréhensible et courant que les enfants fassent la fine bouche et ne consomment pas suffisamment de fruits et légumes ! Vous pouvez préparer des smoothies de fruits et de légumes, ou des glaces en congelant des jus de fruits frais, afin de faciliter leur intégration dans l'alimentation de votre enfant.

Que se passe-t-il si mon enfant ne consomme pas suffisamment de vitamine C ?

La carence chronique en vitamine C entraîne une pathologie appelée scorbut. Elle est relativement rare, car la plupart des enfants obtiennent suffisamment de vitamine C par leur alimentation. Certaines pathologies peuvent réduire la quantité de vitamine C absorbée par le corps, ou entraîner une augmentation des besoins en vitamine C.

Quels sont les symptômes d'une carence en vitamine C ?

Les premiers symptômes d'une carence en vitamine C peuvent être une irritabilité, une perte d'appétit et l'apparition de contusions. Les saignements gingivaux peuvent également être le signe d'une carence en vitamine C. Les enfants peuvent également présenter des oedèmes au niveau de leurs articulations, et ressentir des douleurs. De plus, une carence en fer est couramment associée à des taux insuffisants de vitamine C, car elle facilite son absorption.

Pour traiter une carence en vitamine C, il est nécessaire d'augmenter les apports. Votre pédiatre peut vous accompagner afin de vérifier que le taux de vitamine C de votre enfant augmente de manière appropriée. 

Mon enfant présente-t-il un risque accru de carence en vitamine C ?

Les enfants souffrant de troubles intestinaux ou de certaines formes de cancer peuvent présenter un risque plus élevé de carence en vitamine C. L'hémodialyse chronique pour les patients atteints par une maladie rénale ou les régimes cétogènes stricts pour les patients souffrant de crises réfractaires peuvent également être à l'origine d'un faible taux de vitamine C. Le tabagisme et l'exposition à la nicotine augmentent les besoins en vitamine C de 40 %, ce qu'il est important de prendre en compte si votre enfant est exposé au tabagisme passif.

Quels sont les éléments importants pour bien choisir un complément en vitamine C ?

Lors du choix d'un complément, il est important de prendre en considération les ingrédients supplémentaires pouvant être intégrés et indésirables. Par exemple, les colorants ou édulcorants artificiels ne sont pas nécessaires et peuvent être évités dans les compléments en vitamine C. Recherchez des produits sans ingrédients de synthèse. De nombreux compléments en vitamine C sont disponibles sans gluten, sans organismes génétiquement modifiés et sans gélatine.

Le parfum est un autre point important lors du choix d'un complément vitaminé pour un enfant. La plupart des enfants apprécient les arômes de fruits ou d'agrumes, qui sont très souvent utilisés dans les compléments en vitamine C.

Pour faire le bon choix de complément, demandez à votre enfant s'il préfère des comprimés à mâcher ou des gommes. La vitamine C est également disponible sous forme liquide si votre enfant ne peut pas encore mâcher ou avaler une gomme ou un comprimé. Des compléments en vitamine C végétariens sont également disponibles si votre enfant plus âgé a choisi d'adopter ce régime.

Recherchez des compléments qui ont été fabriqués dans des installations respectant les bonnes pratiques de fabrication. Ces procédures garantissent que les produits sont fabriqués et contrôlés selon des standards de qualité élevés. Pour les enfants allergiques aux cacahuètes ou fruits à coques, assurez-vous que la vitamine C soit exempte de ces ingrédients et produite dans des installations ne traitant pas ces produits.

Principaux éléments à retenir

La vitamine C est importante pour la santé et le bien-être général. La plupart des enfants obtiennent la dose journalière recommandée avec une alimentation équilibrée. Certains enfants présentent un risque plus élevé de carence en vitamine C, la supplémentation est adaptée pour eux.

Assurez-vous que votre enfant consomme une quantité de vitamine C adaptée à son âge. Recherchez des compléments sans ingrédients artificiels et produits dans des installations respectant des normes strictes.

N'oubliez pas de toujours parler d'alimentation et de nutrition avec votre pédiatre !

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

6 façons de soulager le stress et d'éviter l'immunosuppression

Bien-être

Vous vous sentez fatigué ? 5 compléments pour un coup de pouce énergétique naturel

Bien-être

Le 5-HTP est la meilleure réponse naturelle pour augmenter les niveaux de sérotonine du cerveau