header_search header_signed-out header_signed-in header_cart sharefilled circlex circleexclamation iherbleaf
checkoutarrow
FR
Produit
Total :
Réduction :
Ensemble :
Quantité:
Cart Total:
Payer
Les clients ont également acheté:
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Conseils ayurvédiques pour trouver son équilibre en automne

19 octobre 2017

Ayurveda est une technique de médecine hindi vieille de 5 000 ans. Au contraire des méthodes médicales américaines qui sont basées principalement sur des piqûres et des compléments pour guérir une maladie, Ayurveda utilise un traitement végétal, une thérapie de massage, une respiration yogique et un régime pour équilibrer le corps.

Selon les principes ayurvédiques, chaque personne est contrôlée par une combinaison d’un ou plusieurs doshas, éléments qui gouvernent tous les mouvements dans le corps et l’esprit. En font partie le dosha pitta, kapha et vata. L’influence de ces doshas se retrouve dans notre type corporel et nos schémas de pensées et s’améliore selon le temps de l’année. Le dosha vata augmente souvent en automne.

Les propriétés du Vata sont la mobilité, la lumière, l’imprévisible et la sécheresse et on peut observer ces propriétés à l’extérieur lors de baisse et de remontée de températures, lorsque le vent prend de la vitesse et que les feuilles sèchent et sont fragiles. Ces changements affectent aussi notre esprit et notre corps. Voici quelques signes qui indiquent que le dosha vata dérape :

  • Peaux, lèvres et voie nasale sèches
  • Otite et acouphène
  • Ballonnement, constipation et gaz
  • Hyperactivité, y compris bavardage impulsif
  • Insomnie et habitudes de sommeil perturbées
  • Pieds et mains froids et sensibilité au froid
  • Faiblesse, agitation et fatigue
  • Perte de mémoire et mauvaise concentration
  • Nervosité, peur et anxiété

Voici 13 conseils pour maintenir votre équilibre pendant l’automne. Dans cet article:

Nettoyer et protéger les sinus

Frotter la langue

Manger chaud

Ralentir

Boire du chai

Prendre une collation avant de dormir

Hydrater avec des graisses saines

Se procurer une huile de massage

Méditer

Suer tous les jours

Prendre le temps de sentir

Garder le corps au chaud

Verser du vinaigre  

1. Nettoyer et protéger les sinus

Des praticiens ayurvédiques de renom recommandent le nasya, une application nasale de poudres et d’huiles médicinales et le rinçage neti, une méthode d’irrigation nasale simple pour traiter et prévenir les rhumes. Le rinçage neti contribue à évacuer les excès de mucosité, les virus, les bactéries et la poussière. Mélangez un quart de cuillère à café de sel non iodé dans une tasse d’eau pré bouillie, distillée ou filtrée dans un pot neti. Placez le bout du récipient neti dans la narine supérieure en vous penchant au-dessus d’un évier et en mettant légèrement la tête de côté. Laissez la solution saline passer à travers la voie nasale et sortir de la narine inférieure. Répétez cette procédure trois fois sur chaque narine en soufflant doucement par le nez pour éliminer les mucosités des voies nasales. Des études montrent que l’irrigation nasale avec de l’eau salée aide à combattre les rhumes, les allergies saisonnières et les symptômes de sinus chroniques et qu’elle prévient aussi la répétition des grippes et des rhumes chez les enfants.

2. Frotter la langue

Ayurveda affirme qu’on peut apprendre beaucoup de ce qui se passe dans notre corps en observant les caractéristiques de la langue. Cela peut aussi aider à se rendre compte de quelle manière on a besoin de commencer la journée. Un corps avec un appareil digestif clair et des organes sains a une jolie langue rose. Mais un corps avec de la nourriture non digérée et des organes congestionnés a une couche de film, du duvet et des protubérances autres que les papilles gustatives. La présence de ces dernières sur la langue signifie la présence de toxines dans le corps dont il faut se débarrasser. Pour les éradiquer, il est important de se désintoxiquer en buvant des jus détoxifiants, en faisant une purification complète ou en cherchant l’aide d’un praticien ayurvédique qualifié qui ordonnera un régime individualisé. Mais, d’abord enlever les toxines de la langue en les empêchant de retourner dans le système digestif. Pour ce faire, il faut utiliser le bout d’une cuillère en acier ou un racleur de langue. On peut acheter un racleur de langue en ligne ou dans la plupart des magasins spécialisés en nourriture saine. Les racleurs en acier inoxydable conviennent le mieux parce qu’ils ne rouillent pas. Alors, grattez doucement la langue du fond vers le devant afin de la clarifier et de la nettoyer.

3. Manger chaud

Cuisinez des repas et servez-les chaud pendant l’automne. Evitez les aliments secs, comme le popcorn, les crackers, les barres granola, les fruits et les fruits à coque. Evitez aussi les smoothies crus, les salades et les jus. Il est primordial de suivre ses instincts et d’augmenter l’apport en porridges, en bouillons, en soupes et en ragouts, en particulier s’ils contiennent des légumes racines. Il est également bénéfique d’utiliser des épices chauffantes telles le gingembre, le fenouil, le curcuma, la cannelle et la cardamome.

4. Ralentir

Lorsque le vata est en déséquilibre, il est temps pour le corps de bouger plus lentement. Allez-y doucement lors des entraînements à la gym. Evitez les étirements prolongés statiques qui sont épuisants et pénibles. À la place, concentrez-vous sur des exercices qui forgent la stabilité et la force autour des articulations. Essayez le yoga, de longues marches et des parcours à vélo.

5. Boire du chai

Achetez du thé au basilic sacré, connu aussi sous le nom de tulsi dans le magasin de nourriture saine d’à côté. Pour les buveurs de café, il peut être un bon choix de faire du thé chai avec du lait et de le sucrer avec du miel car le café est amer et contrarie le vata. Evitez aussi l’eau réfrigérée et la bière froide car elles ont tendance à ralentir la digestion des aliments.

6. Prendre une collation avant de dormir

Boire un lait chaud avec du miel avant d’aller se coucher est bénéfique au vata. Ajouter quelques épices chauffantes aide à l’ancrage et les protéines favorisent la relaxation du corps avant d’aller dormir.

7. Hydrater avec des graisses saines

Il est primordial d’augmenter son apport en graisse saine. Comme les aliments vata sont secs, mangez de la nourriture qui hydrate le corps de l’intérieur. Parmi les choix les plus appropriés, on trouve du ghi, de l’huile de coco, des graines de lin et de l’avocat. Pour les végétaliens, la meilleure potion est le lait de noix de coco. Les produits laitiers fonctionneront bien pour les autres.

8. Se procurer une huile de massage

Une huile de massage relaxe le système nerveux, nourrit la peau et alimente les tissus corporels intérieurs tout en éliminant les impuretés du sang. Tout comme une machine a besoin d’être lubrifiée, notre corps a besoin d’être huilé pour se protéger de l’usure normale due à l’environnement mais aussi parce que ça fait plaisir. Voici quelques-unes des meilleures huiles pour chaque dosha :

Lorsque vous frottez ces huiles directement sur la peau, utilisez des huiles biologiques de pression froide. On devrait s’installer dans la salle de bain, entrer dans la baignoire et la remplir avec un peu d’eau pour garder le corps chaud pendant le massage du corps. Cela évite de salir le reste de la maison.

Chauffez doucement l’huile avec de commencer en versant un quart de tasse d’huile dans une bouteille transparente en plastique souple. Mettez la bouteille dans une tasse d’eau frémissante et laissez-la dedans jusqu’à ce qu’elle soit chaude. S’assurer qu’il y ait une serviette pour le sortir du bain.

Le massage ayurvédique se fait avec les doigts mais aussi avec les paumes de la main. Faites un mouvement circulaire sur l’abdomen et les articulations et des mouvements de haut en bas sur les membres. Quand vous avez fini, laissez l’huile sur le corps pendant 30 minutes et prenez un bain ou une douche chaude. L’eau chaude ouvre les pores sur la peau et permet à l’huile de pénétrer plus profondément dans les tissus du corps.

Mais, si vous ne pouvez pas effectuer vous-même ce traitement particulier sur votre partenaire, réservez un massage et demandez au praticien d’utiliser de l’huile de sésame ou d’amande.

9. Méditer

Prenez le temps de méditer. Parfois, le bavardage mental de l’esprit vata peut être assez insupportable. Alors, pour prévenir les vagues écrasantes d’anxiété, commencez la journée par une session de méditation de 15 minutes. La méditation fait partie des pratiques essentielles de la vie. Mais c’est souvent celle qu’on oublie le plus facilement. Prendre le temps d’être conscient tous les jours peut améliorer le bien-être de manière significative.

10. Suer tous les jours

La sudation, également appelée svedana, est un excellent complément à tout régime de nettoyage et cela aide à détoxifier le système à plus grande échelle. La meilleure façon d’accomplir cela, c’est de prendre un bain au gingembre, un bain de vapeur ou le sauna. Au cours de l’automne, c’est la sécheresse qui prévaut. C’est pourquoi il est primordial d’avoir un massage à l’huile immédiatement avant de suer pour prévenir la déshydratation. Appliquez une de ces techniques de sudation: tous les jours de trois à sept jours avant de nettoyer votre corps; tous les jours pendant le nettoyage; ou trois fois une semaine après le nettoyage.

11. Prendre le temps de sentir

Les huiles essentielles que l’on retrouve naturellement dans les fleurs, l’écorce et les tiges de certaines plantes sont traditionnellement utilisées pour traiter les déséquilibres physiques et émotionnels. Leurs qualités aromatiques peuvent être tout à fait stimulantes ou bien relaxantes. En mettre plusieurs gouttes sur des points de pulsation ou juste les respirer peut avoir des vertus très thérapeutiques.

12. Garder le corps au chaud

Il est primordial de garder le corps au chaud. Mettez plusieurs couches de vêtements, prenez un bain relaxant en utilisant des huiles de bain, des sels de bain ou même juste un bain moussant avant d’aller au lit, et lorsque vous sortez, enroulez une écharpe autour de votre cou parce que la gorge est très vulnérable au froid.

13. Verser du vinaigre

Pour une hydratation optimale, buvez plus de liquides mais laissez tomber les glaçons. Il est plus facile aux cellules d’absorber l’eau chaude, mais les boissons froides ou réfrigérées empêchent la digestion. La première chose à faire le matin, c’est de boire de l’eau chaude avec du gingembre râpé, du citron et un soupçon de vinaigre de cidre pour hydrater et alcaliniser le corps. Au cours de la journée, buvez de l’eau à température ambiante et en soirée, buvez des infusions.

L’automne est la saison qui s’accompagne souvent de rhumes, de grippes et de toutes les infections possibles des sinus. Pourtant, suivre les conseils ci-dessus pour se préparer à la saison froide contribuera à prévenir ces problèmes et à rester en bonne santé tout au long de la saison. Alors, nettoyez et protégez vos sinus, mangez chaud, méditez et offrez-vous un massage pour rester en bonne santé.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

4 étapes pour une meilleure santé intestinale

Bien-être

Les meilleures herbes pour aider en cas de stress

Bien-être

La mélatonine – Pas seulement pour le sommeil