beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Rester en bonne santé avec la médecine ayurvédique

23 août 2019

Par Ellen Albertson, PhD, RDN, NBC-HWC

La plupart d'entre nous voulons optimiser notre santé et notre bien-être pour nous sentir mieux, pour avoir une excellente apparence, une énergie imparable et une longévité accrue. Pour atteindre ce haut niveau de bien-être, il ne suffit pas d'éviter les maladies ou de les traiter. La clé est l'équilibre. L'ayurveda peut vous aider à trouver cet équilibre et à mieux comprendre votre corps pour vivre une vie longue, saine et heureuse.

Qu'est-ce que la médecine ayurvédique ?

La médecine ayurvédique (ou ayurveda) est une pratique de guérison naturelle et holistique développée il y a des milliers d'années en Inde. Le mot ayurveda provient de deux mots sanscrits : ayur, signifiant vie, et veda, signifiant connaissance ou science. Il se traduit généralement par « science de la vie et de la longévité ».

L'ayurveda est une sorte de médecine complémentaire et alternative qui se focalise sur la promotion d'une vie dynamique plutôt que sur la lutte contre les maladies. Le système présente de nombreux avantages pour la santé, notamment l'amélioration de la digestion, du métabolisme et de la fonction immunitaire, ainsi que la réduction de l'anxiété, de la dépression et du stress.

En quoi l'ayurveda diffère de la médecine conventionnelle ?

L'ayurveda est un excellent complément à la médecine conventionnelle, mais elle en diffère à bien des égards. La médecine conventionnelle a tendance à se concentrer sur les différences entre les maladies. En revanche, l'ayurveda met l'accent sur les différences entre les personnes. Elle tient plus précisément compte de la bio-individualité du patient : qui il est, plutôt que les problèmes qui l'affectent.

Alors que la médecine conventionnelle met l'accent sur le physique, l'ayurveda se focalise sur le lien entre le corps, l'esprit et l'âme, les causes sous-jacentes des maladies et comment elles sont influencées par les pensées, les croyances et le style de vie du patient. Enfin, plutôt que de prescrire des médicaments ou des interventions chirurgicales, un praticien de l'ayurveda peut conseiller des changements dans l'alimentation, la pratique du yoga, la méditation, les huiles essentielles, les plantes médicinales, les compléments et/ou la gestion du stress.

Les trois doshas

D'après l'ayurveda, tout le monde se compose des cinq éléments universels : l'air, le feu, l'eau, la terre et l'éther. Tous ces éléments se retrouvent dans des combinaisons qui définissent des types physiques ou énergétiques que l'on appelle « doshas ».

Il existe trois doshas : Vata (l'air et l'éther), Pitta (l'eau et le feu) et Kapha (la terre et l'eau). Chacun présente un mélange unique de doshas, parmi lesquels l'un d'eux peut être dominant.

Vous pouvez déterminer votre dosha en répondant à un court test en ligne ou en consultant un praticien ayurvédique. La connaissance de votre dosha vous aidera à comprendre votre corps et vous-même, et à découvrir comment rester en équilibre avec votre alimentation, les plantes et les changements dans votre style de vie.

Comment les vatas peuvent-ils rester en équilibre

Les vatas sont créatifs, énergiques et maigres. Lorsqu'ils sont équilibrés, ils se sentent légers, heureux et énergiques. Ils ont aussi une bonne digestion et dorment bien. En cas de déséquilibre, les vatas sont fatigués, déconcentrés et sujets à l'arthrose, à l'anxiété, à l'asthme et aux maladies cardiaques.

  • Le style de vie : Il est essentiel pour les vatas de ralentir leur rythme, de rester au chaud, de suivre une routine régulière et de se reposer suffisamment. Le yoga, la pranayama (exercices de respiration), les massages à l'huile de sésame, la réduction du stress et la non consommation de stimulants et d'alcool sont recommandés.
  • L'alimentation : Les vatas doivent manger régulièrement des repas et des collations composés d'aliments apaisants, chauds et humides comme les soupes et les ragoûts. Les épices qui réchauffent comme le gingembre, la cannelle, le fenouil et la cardamome sont aussi très bons pour les vatas. Pour se sentir stables et détendus, les vatas trouveront des avantages à prendre des infusions de chicorée, de citronnelle, de peau d'orange et de réglisse.
  • Les meilleures huiles essentielles : Les huiles chaudes et sucrées comme celles d'oranger, de fenouil, de tulsi (basilic sacré), de marjolaine, de rose cent-feuilles, d'ylang-ylang, d'oliban et d'orange sont les meilleures.

Comment les pittas peuvent-ils rester en équilibre

Les pittas ont un physique athlétique, une intelligence affûtée et peuvent être perfectionnistes et accros au travail. Lorsqu'ils sont équilibrés, les pittas sont paisibles et heureux. Leur digestion est bonne, leur peau éclatante et leur sommeil profond. En cas de déséquilibre, ils sont sujets aux inflammations, à l'acné, aux brûlures d'estomac, à l'auto-critique et aux maladies cardiaques dues au stress.

  • Le style de vie : Comme ils ont un caractère dynamique, les pittas ont l'avantage d'avoir l'humeur enjouée et légère. La méditation, surtout en fin de journée pour se détendre, le temps passé avec leurs amis et leur famille, les promenades dans la nature et la natation peuvent les aider à s'épanouir.
  • L'alimentation : La meilleure alimentation pour les pittas se compose d'aliments froids (en particulier en été) et plutôt sucrés qu'épicés, plutôt amers que salés. Ils doivent manger des repas de taille modérée trois fois par jour et éviter l'alcool et la suralimentation. Il est préférable qu'ils évitent les aliments épicés, mais de petites quantités d'épices sucrées et amères comme la cardamome, la menthe et le safran sont acceptables. Les pittas profitent des infusions fabriquées à partir de rose cent-feuilles, de cardamome, de réglisse et de gingembre.
  • Les meilleures huiles essentielles : Cherchez des mélanges qui favorisent le calme et la concentration. On peut notamment citer le fenouil, le bois de santal et la rose. De petites quantités d'ylang-ylang et d'oliban avec un peu de citron ou de menthe poivrée pour se sentir ressourcé peuvent aider les pittas à trouver l'équilibre.

Comment les kaphas peuvent-ils rester en équilibre

Les kaphas sont plutôt lourds et lents, stables et faciles à vivre. Lorsqu'ils sont équilibrés, leur système immunitaire est en bonne santé, ils ont beaucoup d'endurance et dorment bien. En cas de déséquilibre, les kaphas prennent facilement du poids, sont amorphes et sujets à l'obésité, aux rhumes, à la dépression, au diabète, à l'hypercholestérolémie, à l'asthme et aux allergies.

  • Le style de vie : Les kaphas profitent des activités stimulantes, de l'apprentissage de nouvelles connaissances, de l'air frais et d'un exercice énergique quotidien. Ils peuvent aussi profiter du temps passé avec des amis positifs et de l'écoute de musique gaie pour garder l'équilibre.
  • L'alimentation : Comme ils ont tendance à prendre du poids facilement, les kaphas doivent manger moins et éviter les sucreries, le sel et la suralimentation, surtout le soir. Ils profitent des aliments chauds, légers et des infusions qui contiennent du gingembre, des clous de girofle, de la cardamome, du curcuma et du safran. Pour améliorer leur digestion, les kaphas peuvent boire des infusions de gingembre chaudes avec les repas et mâcher des graines de fenouil après les repas.
  • Les meilleures huiles essentielles : Comme les kaphas peuvent se sentir lourds et amorphes, ils peuvent profiter d'huiles chaudes, épicées et énergisantes comme celle d'eucalyptus, de menthe poivrée, de basilic et de romarin.

Peu importe votre type, l'ayurveda peut vous permettre de garder l'équilibre entre votre corps, votre âme, votre esprit et votre environnement pour que vous vous sentiez au meilleur de vous-même et pour renforcer votre faculté à combattre les maladies.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

La spiruline et la chlorelle : Les algues bénéfiques à la santé

Bien-être

Les bienfaits sur la santé d'Arnica montana

Bien-être

9 bienfaits sur la santé de la coenzyme Q10