beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Comment combattre l'acné naturellement

Par Eric Madrid MD

S'il y a un problème médical qui afflige les adolescents et les jeunes adultes plus que tout autre, c'est bien l'acné vulgaris, le terme médical pour l'acné ou, simplement, le fait condition d'avoir trop de boutons. L'acné est causée par un excès de sébum - une sécrétion grasse produite par les glandes sébacées de la peau - et par des cellules mortes de la peau qui obstruent les follicules pileux. Des « éruptions » apparaissent souvent sur le visage, mais aussi sur le cou, le dos, la poitrine et les épaules.

Pourquoi certaines personnes souffrent-elles d'acné alors que d'autres ont une peau nette tout au long de la puberté et au début de l'âge adulte ? Il y a de nombreuses raisons, mais la génétique joue un grand rôle tout comme l'exposome - la somme des expositions environnementales, y compris la nutrition, le mode de vie, les conditions professionnelles, les polluants, les médicaments et le climat.

En général, les garçons ont tendance à être plus touchés par l'acné que les filles, mais cet état peut être dévastateur pour quiconque doit y faire face. Les taux de testostérone élevés, tels que ceux observés par les garçons pendant la puberté, peuvent être mis en cause, tandis que la résistance à l'insuline et le pré-diabète augmentent également le risque. Bien que les garçons puissent être plus touchés au cours de l'adolescence, certaines femmes le sont bien au-delà de l'adolescence, à cause de l'acné hormonale déclenchée par le cycle menstruel et par des conditions telles que le syndrome des ovaires polykystiques.

Bien que la plupart des cas d'acné soient traités par un médecin généraliste ou le pédiatre d'un patient, il arrive parfois que les patients soient dirigés vers un dermatologue pour des options de traitement plus agressives, y compris des médicaments topiques et oraux, comme des rétinoïdes, des acides, des pilules contraceptives et des antibiotiques. Heureusement, il existe également des approches non médicamenteuses que l'on peut adopter pour réduire l'acné, quel que soit son âge.

Éliminer les toxines

Vous pouvez prendre certaines mesures pour aider à éliminer les toxines de votre corps. Assainir votre alimentation, éviter les aliments transformés, éliminer le mercure de votre bouche, améliorer la santé intestinale, guérir le foie et optimiser la fonction rénale peuvent améliorer votre santé globale et, par conséquent votre peau. Le tabagisme semble également être un facteur de risque pour l'acné, y compris le vapotage.

Purifier votre alimentation

Des études indiquent que les produits laitiers, comme le lait, augmentent la production de sébum en stimulant l'hormone IGF-1 et, par conséquent, accroissent le risque d'acné. En outre, une forte consommation d'aliments contenant des acides oméga-6, en particulier les huiles végétales raffinées et les huiles de soja utilisées dans les aliments transformés, constitue un facteur de risque pour l'acné. Il est également estimé que les aliments à haute teneur en sucre contribuent à cette condition, il est donc conseillé de les réduire au minimum

Il est essentiel de se concentrer sur un régime alimentaire équilibré. Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • La consommation de chocolat augmente les risques d'acné.
  • L'augmentation des légumes dans l'alimentation réduit l'acné.
  • La consommation de lait de vache augmente le risque d'acné.
  • Les aliments contenant suffisamment de vitamines A et E et de zinc peuvent aider à prévenir l’acné.

En outre, une bonne hydratation est essentielle pour éliminer les toxines du corps. Assurez-vous de boire suffisamment d'eau tout au long de la journée.

Améliorer la santé intestinale

Comme pour de nombreux problèmes de santé, la santé intestinale joue un rôle important dans la présence ou l'absence d'autres conditions de santé. Hippocrate a déclaré il y a 2 400 ans que « toute maladie commence dans l'intestin ». Si la santé intestinale n’est pas optimale, les résultats peuvent se traduire par des affections cutanées. Personnellement, j'ai vu des cas d'eczéma, de psoriasis, d'éruptions cutanées et d'acné s'améliorer lorsque les patients se concentraient sur la santé digestive. On y parvient en évitant les aliments auxquels on est sensible et en augmentant les bonnes bactéries de l'intestin.

Nos intestins sont le principal moyen par lequel les toxines pénètrent dans notre corps. Les personnes ayant des troubles intestinaux, comme le syndrome du côlon irritable, la diarrhée chronique, la constipation, les ballonnements, etc., souffrent fréquemment d’une affection appelée fuites intestinales. Une mauvaise barrière intestinale entraîne une absorption accrue des produits chimiques et des toxines.

La santé intestinale peut être optimisée en prenant des probiotiques et des prébiotiques de qualité tout en mangeant des aliments riches en fruits et en légumes. Ceci est impératif pour le développement d'un microbiome intestinal sain qui, en fin de compte, contribuera à améliorer la santé globale de la peau.

Suppléments utilisés pour l'acné

Acides gras oméga-3

Les acides gras oméga-3 sont connus pour être présents dans l'huile de poisson, mais il existe aussi des sources non animales de cet acide gras essentiel. Composés principalement d'acide eicosapentaénoïque (EPA) et d'acide docosahexaénoïque (DHA), ces acides gras sont essentiels à la santé musculaire, cérébrale et vasculaire. Une étude réalisée en 2014 dans Nutrition Journal a montré que la majorité des Américains et d'autres personnes dans le monde ne consomment pas suffisamment d'acides gras essentiels. Les adolescents n'en ont pas non plus en apport suffisant. Ces nutriments importants peuvent être trouvés dans une variété de poissons et dans d'autres sources de nourriture, telles que les noix, les graines de chia,  les gaines de lin, les graines de chanvre, l'avocat et le natto.

Selon une étude réalisée en 2014, les acides gras oméga-3 sont bénéfiques pour la réduction de l'acné à des doses de 2 000 mg par jour. De même, une étude de 2012 a montré que les acides gras oméga-3 pourraient aider à réduire l'inflammation associée à l'acné modérée à grave. Posologie suggérée : 2 000 mg par jour.

Zinc

Une étude réalisée en 2013 dans le Journal of Drugs in Dermatology a démontré que le zinc pris par voie orale et topique pourrait être utile contre l'acné en raison de ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. En outre, une étude menée en 2017 dans le domaine des thérapies dermatologiques a indiqué : « Le zinc est une alternative prometteuse aux autres traitements de l'acné en raison de son faible coût, de son efficacité et de son absence d'effet secondaire systémique ». Posologie suggérée : 30 mg une à trois fois par jour pendant un maximum de 3 mois.

Niacine

La vitamine B3 peut être trouvée sous deux formes différentes : la première est la niacine (également appelée acide nicotinique) et la seconde est la niacinamide (également appelée nicotinamide). Quelle que soit sa forme, la vitamine B3 est un précurseur du nicotinamide adénine dinucléotide (NAD), qui joue un rôle vital en aidant les mitochondries - centrale énergétique de la cellule - pour créer de l'énergie.

Selon une étude réalisée en 2014, la niacine topique serait utile pour les personnes souffrant d'affections cutanées, y compris l'acné. Une étude de 2017 sur la thérapie dermatologique a également confirmé l'utilité de la niacinamide topique chez les personnes souffrant d'acné.

Vitamine C

La vitamine C est un puissant antioxydant aux nombreux bienfaits pour la santé. La vitamine C topique peut être bénéfique à la fois dans la prévention et le traitement de l'acné, selon une étude réalisée en 2005 par l'International Journal of Cosmetic Science. Posologie conseillée : comme indiqué sur l'étiquette.

Vitamine D

Dans mon cabinet médical situé dans le sud de la Californie où le ciel est ensoleillé plus de 300 jours par an, quatre sur cinq de mes patients (80 %) présentent une carence en vitamine D, définie par un taux sanguin de 30 ng/ml (75 nmol/L) ou moins. La raison de cette carence commune est que peu de personnes passent 15 à 20 minutes par jour au soleil, permettant à leur visage, bras et jambes d'être exposés à la lumière ultraviolette. Jusqu'à 90 % des personnes dans le monde présentent une carence en vitamine D.

Une étude réalisée en 2015 a démontré que de faibles taux de vitamine D étaient associés à une augmentation de l'acné, tandis qu'une étude réalisée en 2016 a conclu que « la carence en vitamine D était plus fréquente chez les patients souffrant d'acné, et les taux sériques de 25(OH)D étaient en corrélation inverse avec la gravité de l'acné, particulièrement chez ceux souffrant de lésions inflammatoires ». Cependant, une étude de 2018 a indiqué des résultats contradictoires. D'autres études sont nécessaires. Posologie conseillée : 2 000 à 5 000 UI par jour.

NAC

La N-Acétyl Cystéine (NAC) est un complément nutritionnel. Lorsqu'elle est présente en quantité suffisante, elle protège le foie des toxines telles que l'acétaminophène (paracétamol), l'alcool et d'autres produits chimiques présents dans l'environnement. La NAC aide le corps à établir des niveaux intracellulaires de glutathion, un puissant antioxydant. Elle joue ainsi un rôle important dans l'élimination des toxines du foie, en utilisant la voie de phase 2. Une étude de 2012 a montré que la NAC topique pouvait aider à réduire l'acné. Posologie conseillée : 500 à 1 000 mg par jour.

Vitamine E

Des études indiquent que la vitamine E, associée au zinc et à la lactoferrine, réduisent l’acné. Des études montrent également que des faibles niveaux de vitamine E semblent être plus fréquents chez les personnes souffrant d’acné. La vitamine liposoluble est fréquemment utilisée par voie topique pour aider à améliorer l’aspect de la peau. Posologie conseillée : comme indiqué sur l'étiquette.

Probiotique

Des études ont montré qu'une fuite intestinale, ou une perturbation de la diversité des bactéries intestinales, augmente non seulement l'inflammation systémique mais peut aussi augmenter le risque d'acné. L'utilisation d'antibiotiques ou de réducteurs d'acide, en plus d'une mauvaise alimentation, peut avoir un effet négatif sur les bactéries intestinales, entraînant une augmentation de l'inflammation, mesurée par la CRP. Selon des études, l'optimisation du microbiome intestinal peut aider à éliminer l'acné. Les aliments de culture tels que le natto, la choucroute, le kéfir et le thé kombucha peuvent aider. Posologie conseillée : supplément probiotique de 5 à 60 milliards d'unités par jour

D'autres suppléments qui peuvent être utiles comprennent l'acide pantothénique, la vitamine A, le sélénium et éventuellement la vitamine B6.

Une approche holistique de l'acné

Prévenir et traiter l'acné peut être complexe. Cependant, une approche holistique est nécessaire pour obtenir un succès optimal. Les changements alimentaires sont cruciaux et l'élimination des toxines est également utile. Les médicaments peuvent être efficaces, mais il est recommandé de les utiliser le moins longtemps possible, surtout les antibiotiques oraux. L'optimisation de la nutrition et un mode de vie sain sont essentiels.

Références :

  1. Capitanio B, Sinagra JL, Ottaviani M, Bordignon V, Amantea A, Picardo M. Acne and smoking. Dermatoendocrinol. 2009;1(3):129-35.
  2. Pol Merkur Lekarski. 2017 Oct 23;43(256):186-189.
  3. Cutis. 2011 Aug;88(2):84-91. (High sugar foods and acne)
  4. Clark AK, Haas KN, Sivamani RK. Edible Plants and Their Influence on the Gut Microbiome and Acne. Int J Mol Sci. 2017;18(5):1070. Published 2017 May 17. doi:10.3390/ijms18051070
  5. Int J Dermatol. 2016 May;55(5):587-91. doi: 10.1111/ijd.13188. Epub 2015 Dec 29.
  6. Clin Nutr. 2018 May 8. pii: S0261-5614(18)30166-3. doi: 10.1016/j.clnu.2018.04.015 (milk and acne)
  7. Cutan Ocul Toxicol. 2014 Jun;33(2):99-102. doi: 10.3109/15569527.2013.808656. Epub 2013 Jul 5.
  8. Papanikolaou Y, Brooks J, Reider C, Fulgoni VL. U.S. adults are not meeting recommended levels for fish and omega-3 fatty acid intake: results of an analysis using observational data from NHANES 2003–2008. Nutrition Journal. 2014;13:31. doi:10.1186/1475-2891-13-31.
  9. Acta Derm Venereol. 2014 Sep;94(5):521-5. doi: 10.2340/00015555-1802. (omega 3 and acne)
  10. Khayef G, Young J, Burns-Whitmore B, Spalding T. Effects of fish oil supplementation on inflammatory acne. Lipids Health Dis. 2012;11:165. Published 2012 Dec 3. doi:10.1186/1476-511X-11-165
  11. J Drugs Dermatol. 2013 May;12(5):542-5.
  12. Dermatol Ther. 2017 Nov 28. doi: 10.1111/dth.12576. [Epub ahead of print]
  13. J Cosmet Dermatol. 2014 Dec;13(4):324-8. doi: 10.1111/jocd.12119. (niacin and acne)
  14. Dermatologic Therapy. 2017 Sep;30(5). doi: 10.1111/dth.12481. Epub 2017 Feb 21.
  15. Int J Cosmet Sci. 2005 Jun;27(3):171-6. doi: 10.1111/j.1467-2494.2005.00263.x.
  16. Toossi P, Azizian Z, Yavari H, Fakhim TH, Amini SH, Enamzade R. Serum 25-hydroxy vitamin D levels in patients with acne vulgaris and its association with disease severity. Clin Cases Miner Bone Metab. 2015;12(3):238-42.
  17. Lim SK, Ha JM, Lee YH, et al. Comparison of Vitamin D Levels in Patients with and without Acne: A Case-Control Study Combined with a Randomized Controlled Trial. PLoS One. 2016;11(8):e0161162. Published 2016 Aug 25. doi:10.1371/journal.pone.0161162
  18. Al-Taiar A, AlKhabbaz M, Rahman A, Al-Sabah R, Shaban L, Akhtar S. Plasma 25-Hydroxy Vitamin D is not Associated with Acne Vulgaris. Nutrients. 2018;10(10):1525. Published 2018 Oct 17. doi:10.3390/nu10101525
  19. Fundam Clin Pharmacol. 2018 Nov 24. doi: 10.1111/fcp.12437. (NAC and Acetaminophen)
  20. Skinmed. 2012 Nov-Dec;10(6):348-51. (topical NAC and acne)
  21. Int J Dermatol. 2017 Jun;56(6):686-690. doi: 10.1111/ijd.13607. Epub 2017 Mar 30.
  22. Cutan Ocul Toxicol. 2014 Jun;33(2):99-102. doi: 10.3109/15569527.2013.808656. Epub 2013 Jul 5.
  23. O'Neill AM, Gallo RL. Host-microbiome interactions and recent progress into understanding the biology of acne vulgaris. Microbiome. 2018;6(1):177. Published 2018 Oct 2. doi:10.1186/s40168-018-0558-5

Articles Associés

Tout afficher

Beauté

Que sont les phytostérols ? Repulpez et hydratez votre peau grâce à cet ingrédient !

Beauté

Pourquoi le pycnogénol (extrait d'écorce de pin) est le nouveau super ingrédient des soins pour la p

Beauté

Les conseils d'un dermatologue pour gérer naturellement l'eczéma