beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Mise en valeur d'un nutriment : l'astaxanthine

26 avril 2017

Il y a plus de 400 membres différents de la famille des pigments de carotène dans la nature. Historiquement, la capacité d'un carotène à améliorer la santé humaine a été basée sur son aptitude à être transformé en vitamine A. Par exemple, le bêta-carotène, le pigment qui rend les carottes orange a la plus haute teneur en vitamine A et a été longtemps considéré comme étant le carotène le plus important. Cependant, il est désormais connu que certains des carotènes les plus importants pour la santé humaine ne sont pas du tout convertis en vitamine A. Le « roi » couronné de tous les carotènes non convertis en vitamine A est l'astaxanthine. Il a reçu ce titre en raison de ses bienfaits et ses effets pour promouvoir la santé et protéger contre les dommages cellulaires, en particulier dans le cerveau et le vascular system (système vasculaire).

Où trouve-t-on l'astaxanthine dans la nature ?

L'astaxanthine est un pigment de carotène rouge foncé qu'on trouve principalement dans la faune et la flore marines. Une forme de micro-algues connues sous le nom de >Haematococcus pluvialis en est la source la plus riche. La consommation de cette algue par le saumon, le homard, les crevettes, le krill et les autres espèces marines produit la pigmentation rouge intense chez ces animaux, ce qui se traduit par une chair ou des coquilles externes rouges ou roses.

L'astaxanthine est absolument essentiel à la survie de ces organismes. Par exemple, l'astaxanthine est essentiel aux microalgues pour se protéger des dommages produits lors de la photosynthesis (photosynthèse). Les recherches ont également prouvé que les jeunes saumons meurent ou ne se développent pas correctement sans un apport suffisant d'astaxanthine dans leur régime alimentaire. L'astaxanthine protège également certaines espèces marines en les rendant moins visibles dans les eaux profondes, où le segment rouge du spectre visible de la lumière ne pénètre pas. Le pigment rouge joue également un rôle dans le comportement pendant la période mating (d'accouplement) et de spawning (ponte).

Comment est produit l'astaxanthine ?

Bien que l'astaxanthine soit disponible dans le saumon, le hareng, ou les suppléments d'huile de krill, les teneurs de ces sources sont beaucoup plus faibles que celles des extraits de la H. pluvialis. Par exemple, la teneur naturelle d'astaxanthine dans une gélule d'huile de poisson ou de krill avoisine les 100 mcg (0,1 mg). Cette valeur reste faible en comparaison avec les 4 à 12 mg par gélule trouvés dans la plupart des suppléments d'astaxanthine provenant de la H. pluvialis.

Pour obtenir de l'astaxanthine naturel, les meilleurs produits utilisent de grands réservoirs intérieurs pour cultiver la H. pluvialis dans des conditions optimales qui améliorent la production d'astaxanthine et empêchent la contamination environnementale. L'astaxanthine est ensuite extraite de la paroi cellulaire épaisse des algues et concentré.

Il existe d'autres sources d'astaxanthine sur le marché, mais ces formes sont produites soit à partir de la synthèse chimique ou d'une levure génétiquement modifiée (Phaffia rhodozyma). Ces formes synthétiques sont souvent introduites dans le régime alimentaire des saumons dans les élevages de poissons pour leur donner une chair rouge, mais cette forme d'astaxanthine n'est pas tout à fait la même que l'astaxanthine naturel, car elle a un effet antioxidant (antioxydant) vingt fois plus faible que celui de la forme naturelle.

Comment fonctionne l'astaxanthine ?

Ça fait un peu cliché de désigner divers composés naturels comme des antioxydants. Cela dit, je suis formel, l'astaxanthine a un effet antioxydant et aide sans aucun doute à éviter le stress oxydatif qui contribue au développement de certains états de santé tels que le vieillissement, la résistance à l'insuline, les maladies cardiovasculaires et les maladies neurodégénératives telles que la maladie d'Alzheimer. Et oui, tel est l'effet de beaucoup d'autres antioxydants naturels. Sauf que l'astaxanthine est un peu différent comme antioxydant et offre quelques avantages supplémentaires quant à la question de la protection des cellules.

Premièrement, en ce qui concerne les effets antioxydants généraux dans la protection des membranes cellulaires, l'astaxanthine est plus de 65 fois plus forte que la vitamine C, 50 fois plus puissant que le bêta-carotène et 10 fois plus puissant que la vitamine E. Deuxièmement, l'une des caractéristiques propres à l'astaxanthine réside dans sa taille et la façon manière dont il s'ajuste aux membranes cellulaires. Il est beaucoup plus grand que les autres carotènes connus. Sa taille et sa forme physique lui permettent de s'intégrer aux membranes cellulaires et il est capable de couvrir toute l'épaisseur de la membrane cellulaire. Cela permet non seulement à l'astaxanthine de protéger les membranes cellulaires intérieure et extérieure du stress oxydatif, mais également de stabiliser les membranes en question.

L'astaxanthine a également des effets anti-inflammatoires spécifiques qui le rendent très utiles dans la protection des cellules cérébrales et vasculaires contre les dommages. Étant donné que l'astaxanthine protège efficacement le système de le micro-organisme responsable de la production d'énergie dans les cellules, il peut aider à stimuler la production énergétique cellulaire.

Que peut faire l'astaxanthine ?

Plus de 50 études cliniques et expérimentales ont démontré que l'astaxanthine est potentiellement utiles dans les domaines suivants :

  • La cardiovascular health (santé cardiovasculaire). Protège la paroi vasculaire, optimise la circulation sanguine et empêche l'oxydation du cholestérol LDL (endommagement) ;
  • La eye health (santé oculaire). Protège contre la fatigue oculaire, aide à améliorer visual acuity (l'acuité visuelle) et la depth perception (perception de profondeur) et augmente le flux sanguin vers les eye tissues (tissus oculaires) ;
  • La brain health (santé du cerveau). Aide à protéger contre le vieillissement et contribue à l'amélioration de la mental function (fonction mentale) ;
  • Les activités sportives. Augmente l'endurance des muscles et protège contre les muscle dommages musculaires;
  • Le diabète, l'insulinorésistance et le syndrome métabolique. Aide à améliorer le statut antioxydant et protège contre les dommages vasculaires;
  • La santé de la peau. Réduit les rides et les ridules, améliore l'élasticité de la peau, protège contre les dommages dus au soleil et prévient les taches de vieillesse et l'hyperpigmentation ;
  • La santé immunitaire. Protège contre les dommages que subissent les cellules immunitaires.

L'une des caractéristiques vraiment propres à l'astaxanthine est sa capacité à traverser les barrières hémato-encéphalique et hémato-rétinienne pour protéger le cerveau et les yeux. C'est un effet tout à fait inhabituel chez les carotènes. Par exemple, les carotènes populaires comme le bêta-carotène et le lycopène ne traversent aucune des deux barrières. Cet effet de l'astaxanthine indique qu'il peut être particulièrement utile dans l'amélioration de la santé du cerveau et des yeux, ainsi que la protection du cerveau contre la maladie d'Alzheimer, ou la protection des yeux contre la dégénérescence maculaire, ainsi que d'autres degenerative troubles dégénératifs cérébraux et oculaires. Bien sûr, il présente d'autres avantages, mais il est évident que cette capacité à traverser les barrières du cerveau et de la rétine est ce qui le rend vraiment spécial.

Un autre effet intéressant de l'astaxanthine est celui qu'il a sur les globules rouges. Étant donné que les globules rouges sont plus susceptibles d'être endommagées par les attaques oxydatives au fur et à mesure que nous vieillissons, cela peut conduire à une altération de l'apport en oxygène dans nos tissus. Les effets de l'astaxanthine sur les membranes cellulaires peuvent avoir une importance particulière pour les globules rouges. Dans un essai clinique en double aveugle qui a eu lieu en 2011, 32 sujets sains, âgés de 50 à 69 ans (n = 30), ont été inscrits pour recevoir l'astaxanthine (à 6 mg / jour ou 12 mg / jour) ou un placebo pendant 12 semaines. Les deux doses d'astaxanthine ont réduit les dommages oxydatifs que subissent les globules rouges, sauf que la dose la plus élevée (12 mg / jour) n'avait aucun effet supérieur à celui de la dose la moins forte (6 mg / jour). L'importance de cette amélioration peut être grande, en particulier lorsqu'elle est combiné avec un autre essai clinique de 2011 qui a démontré que l'astaxanthine (6 mg par jour pendant 10 jours) était en mesure de promouvoir de façon significative le flux sanguin (rheology - rhéologie). Les raisons qui rendent ces effets si importants résident dans le fait que l'amélioration de l'apport d'oxygène dans tout le corps peut produire une myriade de bienfaits pour notre santé.

Quelle est la posologie recommandée pour l'astaxanthine ?

Pour l'astaxanthine, l'intervalle posologique varie entre 4 et 12 mg par jour.

Quels sont les effets secondaires et les interactions médicamenteuses de l'astaxanthine ?

Aux doses recommandées, il n'y a pas d'effets secondaires ou d'interactions médicamenteuses connus.

Références :

  1. Ambati RR, Phang SM, Ravi S., Aswathanarayana RG. L'astaxanthine : ses sources, son extraction, sa stabilité, ses activités biologiques et ses applications commerciales - review. Mar Drugs. 7 janvier 2014 ; 12(1):128-52.
  2. Fassett RG, Coombes JS. L'astaxanthine dans la santé et la maladie cardiovasculaire. Molecules. 20 février 2012 ; 17(2):2030-48
  3. Kidd P. ; L'astaxanthine : un nutriment de la membrane cellulaire avec divers bienfaits cliniques et un potentiel antivieillissement. Altern Med Rev. Décembre 2011 ; 16(4):355-64

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Rester en bonne santé avec la médecine ayurvédique

Bien-être

Film alimentaire réutilisable à base de cire d'abeille

Bien-être

L-sérine : une approche radicale à la SLA, à la maladie de Parkinson et à la maladie d'Alzheimer