beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Nutrition

Faites le plein d’énergie grâce aux infusions de plantes

21 décembre 2018

Une bonne tisane bien chaude ou un grand verre de thé glacé rafraîchissant peut vous aider à vous détendre. Mais les infusions peuvent apporter bien plus que de la relaxation : certaines ajoutent de nombreux bienfaits à un style de vie déjà actif.

Il arrive à tout le monde de ressentir des douleurs, de temps à autre. La relaxation aide à éliminer certains maux, mais l’une des meilleures façons d’éliminer le stress est de pratiquer une activité physique. Le stress affecte terriblement le corps, tant émotionnellement que physiquement. Le taux d’hormones de stress augmente dans l’organisme. Plus précisément, les glandes surrénales se mettent à produire du cortisol pour lutter contre les inflammations, mais à long terme, le cortisol provoque de nombreux effets néfastes. Pour que le corps guérisse naturellement, les exercices physiques et les compléments anti-inflammatoires sont d’excellents moyens de soulager ces douleurs. Les infusions apportent aussi de nombreux bienfaits anti-inflammatoires qui peuvent aider à se sentir mieux.

L’infusion de basilic sacré et de gingembre

Le basilic sacré, aussi connu sous l’appellation de « basilic tulsi », est légèrement différent du basilic romain que l’on utilise en cuisine.

Histoire de l’infusion de basilic sacré

Le basilic sacré est une plante originaire d’Inde faisant partie de la famille de la menthe. Ses pédoncules sont violets avec de petites fleurs. Il peut atteindre la taille de 45 cm. En raison du climat chaud de l’Inde, il est possible de faire trois récoltes par an. La popularité du basilic sacré et ses bienfaits sur la santé sont largement reconnues dans certaines cultures.

Les bienfaits sur la santé de l’infusion de tulsi

Des études scientifiques ont montré que le tulsi est un adaptogène. Les adaptogènes sont des éléments chimiques qui aident l’organisme à améliorer sa réponse immunitaire et sa résistance aux facteurs de stress internes et externes. Pour faire simple, une plante adaptogène peut améliorer la capacité de notre corps à se protéger.

La saveur du tulsi est floral, truculente et on le mélange souvent à d’autres ingrédients tels que le gingembre.

Histoire de l’infusion de gingembre

Le gingembre est réputé dans les cultures américaines et occidentales. C’est un ingrédient classique dans de nombreuses recettes de sautés. C’est lui qui donne son punch au soda au gingembre (« ginger ale », en anglais) et cette sensation de chaleur du chai crémeux.

Les historiens ne sont pas certains de l’origine exacte de cette plante-racine, mais il est certain qu’elle existe depuis très longtemps. Elle prospère dans les climats chauds. Ses feuilles et ses fleurs peuvent pousser jusqu’à 1,2 m de haut. Il est difficile de citer tous les bienfaits du gingembre sur la santé tellement ils sont nombreux.

Les bienfaits sur la santé du gingembre

On est plus facilement heureux quand notre ventre est en bonne santé. On boit du thé au gingembre depuis des milliers d’années pour aider à surmonter l’indigestion, les nausées, la sensation d’inconfort après un repas trop copieux et certains problèmes gastriques. Le gingembre aide à réchauffer l’estomac et à l’apaiser. On pense aussi qu’il aide à accélérer le processus d’expulsion de l’estomac, ce qui peut aider à soulager les symptômes de dyspepsie.

Le gingembre agit également comme anti-inflammatoire et antioxydant. Ses propriétés anti-inflammatoires peuvent aider à réduire la douleur après une séance d’entraînement en raison de sa contenance en gingérol. Le gingérol est un élément chimique bioactif qui confère au gingembre sa puissance. Une étude publiée par l’American Pain Society en 2010 a indiqué que le gingembre augmente les effets anti-inflammatoires chez la souris. L’étude s’est penchée sur le gingembre cru et chaud comme moyens de contrôle de la douleur. On a constaté que ces deux formes soulagent modérément à fortement la douleur musculaire.

Apaiser le stress avec une infusion de scutellaire à casque

Un style de vie actif génère souvent une incroyable quantité de stress. Que ce soit à cause du travail, des enfants ou après un entraînement intense, il est important de trouver un moyen d’apaiser ce stress. L’infusion de scutellaire (grande toque) peut vous aider.

Histoire de l’infusion de scutellaire

La scutellaire à casque (ou grande toque) est une plante de la famille de la menthe. Elle possède deux lobes ce qui la fait ressembler à un casque militaire. Elle pousse dans l’est de l’Amérique du Nord et en Chine et peut atteindre jusqu’à 1,2 m de haut. Au XVIIIe siècle, on l’utilisait pour guérir la rage et on l’appelait aussi « Herbe du chien fou ». On s’est ensuite rendu compte que l’herbe n’était pas efficace comme remède et on l’étudia pour déterminer sa véritable valeur.

Les bienfaits sur la santé de la scutellaire

On utilise la scutellaire comme herbe apaisante et elle peut être utile pour ceux qui souffrent d’un stress émotionnel afin d’améliorer leur sensation de bien-être. L’infusion de scutellaire peut aussi aider à apaiser l’anxiété, car elle détend les muscles et les articulations tendus. Elle soulage donc les personnes qui ont tendance à serrer les poings ou la mâchoire lorsqu’elles sont contrariées. On dort bien mieux la nuit quand nos muscles sont au repos.

Comme le gingembre, la scutellaire a aussi des effets anti-inflammatoires et elle peut être utile pour ceux qui souffrent d’arthrite ou d’inflammation intestinale, car elle apaise la douleur et les œdèmes associés à l’inflammation.

L’infusion de curcuma

Le curcuma est cette épice dorée qu’on utilise dans certains plats comme les currys pour les colorer. On l’utilise aussi depuis des milliers d’années pour aromatiser les infusions et dans le lait pour apporter au corps tous ses bienfaits.

Histoire de l’infusion de curcuma

On cultive le Curcuma Longa dans le sud-est de l’Asie. On récolte sa racine jaune qu’on fait sécher pour la consommer. D’après la Mayo Clinic, le curcuma est un aliment fonctionnel. On le catégorise ainsi car il apporte des bienfaits supplémentaires en plus de sa fonction de nourriture : ses propriétés bénéfiques permettent de combattre des maladies.

Les bienfaits sur la santé du curcuma

Ce sont les curcuminoïdes (ou curcumine), les composants actifs du Curcuma Longa, qui peuvent être utiles à l’organisme. La curcumine est un puissant anti-inflammatoire qui peut aider à empêcher la formation de caillots sanguins, ce qui est utile pour les personnes qui doivent rester assises pendant de longues périodes, comme lors d’un vol international ou de longues réunions professionnelles.

La curcumine peut aussi aider ceux qui veulent être plus actifs mais qui ont des difficulté à bouger à cause de l’arthrite. Selon une étude sur la polyarthrite rhumatoïde réalisée par le Centre médical de Nirmala à Kerala, en Inde, la curcumine serait plus puissante que le diclofénac-sodium, un analgésique de la catégorie des AINS. L’étude a également montré que la curcumine n’entraîne pas les effets secondaires problématiques des AINS tels que les maux d’estomac.

L’infusion d’ortie

Histoire de l’infusion d’ortie

À l’âge de bronze, on utilisait l’ortie pour tisser des linceuls. L’ortie était aussi utilisée en Europe pour fabriquer des filets de pêche et des vêtements. La couleur verte de la plante indique la présence de chlorophylle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement britannique a utilisé 100 tonnes d’orties pour préparer la teinture des uniformes de camouflage de ses soldats.

On ne ressent pas de piqûre à proprement parler quand on touche une « ortie piquante ». La plante possède des trichomes urticants qui libèrent une substance douloureuse et irritante au toucher. La cuisson de la plante permet de ramollir les fibres et les aiguillons.

Les bienfaits sur la santé de l’ortie

Dans l’Égypte ancienne, l’ortie était utilisée pour soulager l’arthrite et le mal de dos. On sait qu’Hippocrate a découvert 61 utilisations médicinales pour l’ortie. Par exemple, en cas de morsure de chien, d’œdème, de saignement de nez, de règles surabondantes, d’asthme et d’aphtes.

Les applications modernes de l’ortie sont également nombreuses. On l’utilise pour traiter les affections bénignes de la prostate, l’hypertension artérielle, l’arthrite, l’anémie et les allergies. Cela est dû à ses propriétés anti-inflammatoires, antimicrobiennes et analgésiques. Pour les personnes très actives, l’infusion d’ortie ou l’application d’une pommade sur une zone douloureuse peut apporter un soulagement.

L’histamine que contient l’ortie peut également aider les personnes qui pratiquent des activités d’extérieur. L’ortie peut apaiser les éternuements, le larmoiement et les allergies (telles que le rhume des foins). Bien que la prise d’histamine pour traiter une affection semblable à celle provoquée par l’histamine elle-même puisse sembler étrange, cela s’est avéré utile. Le National College of Naturopathic Medicine a réalisé une étude pour comparer les effets de l’ortie par rapport à ceux d’un placebo. Les résultats ont montré que l’ortie soulage bien mieux les allergies que le placebo.

Articles Associés

Tout afficher

Nutrition

Conseils pour faire en sorte que les enfants mangent leurs légumes

Nutrition

Un retour sain à l'école : Recettes de déjeuners faciles à préparer

Nutrition

Le guide ultime du jeûne intermittent pour les débutants