beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Forme Physique

Protéines de Lactosérum et Sucre dans le Sang

2 août 2017

Il a été démontré que l’ingestion de protéine de lactosérum pourrait diminuer la sensation de faim et amélioré celle de satiété, ce qui en fait une aide précieuse pendant les programmes de perte de poids. Au cours d’un régime, elle pourrait également aider à préserver la masse maigre.

L’une des meilleures façons d’utiliser la protéine de lactosérum est d’en prendre avant ou entre les repas. Des études ont démontré que la consommation de protéine de lactosérum en petites quantités avant un repas améliore le contrôle glycémique après le repas. Une étude des chercheurs de l’Université de Toronto a pu fournir une meilleure explication du mécanisme responsable de cet effet bénéfique.

Bénéfices de la protéine de lactosérum :

Il a été démontré que la protéine de lactosérum pourrait prévenir l’augmentation du taux de sucre dans le sang de façon plus efficace qu’une quantité similaire d’autres protéines. Cet effet est dû en partie au fait qu’elle augmente la sécrétion d’insuline dans le pancréas.  Qui plus est, la protéine de lactosérum contient également des peptides bioactifs qui augmentent la libération des hormones gastro-intestinales telles que le cholécystokinine (CKK) et le glucagon-like peptide-1 (GLP-1) qui joue un rôle dans la vidange gastrique, le contrôle de l’appétit et la régulation du taux de sucre dans le sang. 

Autres bénéfices de la protéine de lactosérum :

  • La protéine de lactosérum a la valeur biologique la plus élevée de toutes les protéines.
  • La protéine de lactosérum est riche en acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA) qui sont métabolisés directement dans le tissu musculaire et sont les premiers à être utilisés pendant l’exercice.
  • La protéine de lactosérum est une source excellente de leucine, un acide aminé essentiel. Les recherches ont démontré que parmi les individus qui font de l’exercice, ceux ayant une alimentation riche en leucine en retireraient des bénéfices et auraient une masse maigre plus importante et une masse graisseuse plus faible que les individus dont le régime alimentaire contient des niveaux moindres en leucines. L’isolat de protéine de lactosérum contient environ 50% de leucine en plus que l’isolat de protéine de soja.
  • La protéine de lactosérum est une protéine soluble, facile à digérer, qui est absorbée efficacement par le corps.

Réduction du taux sanguin post prandial

Pour identifier de façon plus complète le mécanisme d’action de la protéine de lactosérum sur la réduction des taux de glucose postprandiaux, des hommes jeunes et en bonne santé ont reçu à différentes occasions de la protéine de lactosérum (10 et 20 g), du glucose (10 et 20 g) ou de l’eau (contrôle). On a ajouté à chaque prise préprandiale du paracétamol (1,5 g) pour mesurer la vidange gastrique.

La concentration de paracétamol, de glucose, de cellules β et d’hormones gastro-intestinales a été mesurée avant les repas (base de référence) et à intervalles réguliers avant (0-30 min) et après (50-230 min) la consommation préétablie d’une pizza (12 kcal/kg). Les sujets ayant consommé de la protéine de lactosérum ont eu une vidange gastrique ralentie avant le repas en comparaison avec ceux ayant consommé 10 g de glucose ou de l’eau et une libération préprandiale moindre d’insuline et de peptide C que ceux ayant reçu du glucose. Le glucose, contrairement à la protéine de lactosérum, a causé l’augmentation des niveaux préprandiaux des taux de sucre dans le sang. En comparaison avec le glucose, la protéine de lactosérum a eu pour effet postprandial un taux plus élevé de GLP-1 et de PYY-36 et une concentration d’insuline plus basse, sans altérer la sécrétion et le taux d’extraction de l’insuline.

En conclusion, la protéine de lactosérum a pour effet un taux moindre de glucose, d’insuline et de peptide C dans le plasma mais des concentrations plus élevées de GLP-1 and PYY que le glucose avant un repas. Ces effets indiquent que la protéine de lactosérum diminue les taux de sucre dans le sang après un repas à la fois grâce à des mécanismes insulinodépendants et par des mécanismes ne dépendant pas de l’insuline.

Soutien supplémentaire :

Bien que la protéine de lactosérum soit efficace quand elle est prise seule, on pourrait obtenir de meilleur résultats en la combinant avec la fibre alimentaire révolutionnaire PGX. Tout comme avec la protéine de lactosérum, il a été démontré que le PGX pourrait produire une augmentation significative de la concentration de GLP-1. De études faites avec une forme synthétique injectable de GLP-1 ont permis d’observer une perte de poids significative chez les êtres humains car elle induirait une sensation de satiété, ce qui réduirait la consommation de nourriture. Le PGX pourrait avoir le même effet, naturellement.  Non seulement il induit une libération de GLP-1 dans le flux sanguine mais il aurait été démontré qu’au cours de son passage dans le tube digestif, il y augmenterait le nombre des cellules qui produisent le GLP-1, les cellules L. Ce mécanisme explique l’effet prolongé de PGX sur la sensation de satiété.

Référence:

Akhavan T, Luhovyy BL, Panahi S, et al. Mechanism of action of pre-meal consumption of whey protein on glycemic control in young adults. J Nutr Biochem. 2014 Jan;25(1):36-43.

Articles Associés

Tout afficher

Forme Physique

L'entraînement musculaire pour la santé des os et des articulations

Forme Physique

À quel moment dépasse-t-on la quantité d'exercice adéquate pour perdre du poids ?

Forme Physique

Maximisez votre prochain entraînement HIIT