checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Troubles

15 manières de rester en bonne santé durant les voyages en cas de diabète

26 décembre 2018

Par Eric Madrid, docteur en médecine

Quand on souffre de diabète, de nombreux ajustements dans le style de vie sont nécessaires. Pour conserver un indice glycémique sain, il est important que les personnes atteintes de cette affection fassent régulièrement de l’exercice et aient une alimentation riche en fruits et légumes, en plus d’autres choses. Les voyages, que ce soit pour le travail ou le tourisme, font partie du quotidien de beaucoup d’entre nous. Le diabète peut être un frein à nos déplacements, car il faut s’assurer de bien manger sur la route ou dans les aéroports et d’avoir suffisamment de réserves de médicaments. Les conséquences du non-respect de certaines précautions peuvent être sérieuses, voire mortelles. Cependant, en planifiant sérieusement ses déplacements et en accordant toute son attention aux moindres détails, il est tout à fait possible de rester en bonne santé et de voyager confortablement, même avec du diabète.

Voici plusieurs astuces de voyage pour les diabétiques. Il est très important de suivre ces consignes et de ne prendre aucun risque quand il s’agit de sa santé !

13 choses à considérer avant de partir en voyage

Consultez votre médecin

Prenez rendez-vous avec votre médecin pour vous assurer que vous êtes en bonne santé avant de partir. Vérifiez que vos analyses sanguines sont à jour et que vous avez bien passé votre visite annuelle chez l’ophtalmologiste. Dans le cas où votre état de santé aurait évolué depuis votre dernière visite, n’oubliez pas d’en informer votre médecin. Il vous prescrira peut-être des tests sanguins pour s’assurer que la posologie de vos médicaments n’a pas besoin d’être ajustée avant votre départ. Anticipez le décalage horaire et les vacances de votre médecin si vous avez besoin de le contacter à distance. Dressez la liste de vos inquiétudes et des questions à lui poser durant la consultation. N’attendez pas la dernière minute : rappelez-vous que les tests en laboratoire peuvent demander du temps. Il est donc préférable de prendre votre rendez-vous au moins quelques semaines avant votre départ.

Vérifiez si vos vaccinations sont à jour

Selon votre destination et la période de l’année de votre voyage, on vous recommandera certains vaccins. Demandez à votre médecin de vérifier l’historique de vos vaccinations. Les personnes atteintes de diabète 1 et 2 ont plus de risques de contracter certaines infections et d’en souffrir plus gravement. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) recommandent vivement certains vaccins aux diabétiques, comme celui de la grippe et de l’hépatite B.

Emportez un kit pour diabétique

Si vous en utilisez un chez vous, n’oubliez pas d’emporter votre glucomètre, vos bandelettes d’analyse et vos lancettes. Des études montrent que la plupart des personnes atteintes de diabète de type 2 ne parviennent pas à mieux contrôler leur glycémie lorsqu’elles la vérifient régulièrement. Cependant, en voyageant, votre alimentation sera très probablement différente de celle à laquelle votre corps est habitué. Votre glycémie peut varier davantage que d’ordinaire. Vous pouvez également envisager d’emporter un glucomètre de rechange, car il peut s’avérer difficile d’en trouver dans certains endroits. Pensez aussi à prendre des piles de rechange. Faites une liste pour vous assurer de n’oublier aucun équipement essentiel ou difficile à remplacer.

Demandez une lettre à votre médecin

Demandez à votre médecin de vous écrire une lettre ou de vous donner une note sur une feuille d’ordonnance décrivant votre état médical. Elle vous sera particulièrement utile pour franchir les contrôles de sécurité et éviter la fouille de vos bagages et le stress inutile si voyagez avec de l’insuline, des aiguilles et des seringues. Elle vous servira aussi si vous avez besoin de soins médicaux durant votre voyage.

Gardez vos médicaments dans votre bagage à main

Nous connaissons tous quelqu’un dont les valises ont été égarées par une compagnie aérienne. C’est justement parce que cette mésaventure est très courante que vous devez conserver vos médicaments sur vous durant tout le voyage. Cela est particulièrement important si vous prenez de l’insuline ou d’autres produits à injecter. De plus, la température dans la soute des avions peut descendre bien en dessous de 0 °C, ce qui peut affecter la qualité des médicaments. Jouez la sécurité et gardez tous vos médicaments et accessoires de santé dans votre bagage à main : il peut se passer plusieurs jours avant que votre compagnie aérienne vous restitue un bagage perdu. La plupart des compagnies aériennes autorisent les diabétiques à voyager avec leurs médicaments, même si les contenants dépassent les 100 ml habituellement autorisés.

Emportez des médicaments en plus

Si vous devez voyager pendant une longue période, assurez-vous d’avoir suffisamment de médicaments pour couvrir au moins deux fois la durée du séjour en cas de retards imprévus. Si votre médecin vous prescrit habituellement des médicaments pour 30 jours, demandez-lui de vous en prescrire pour 90 jours. Il vaut mieux en faire trop que d’avoir un problème de santé !

Parmi les médicaments couramment utilisés en cas de diabète, on trouve la metformine, la glipizide, le glimépiride, la pioglitazone, la sitagliptine, le liraglutide et l’insuline. Si vous prenez l’un d’eux, vous devez absolument vous assurer d’en avoir suffisamment pour votre voyage. Emmenez-les aussi avec vous durant vos excursions.

Emportez une liste de médicaments

Conservez une liste écrite de tous vos médicaments dans votre portefeuille ou votre sac de voyage que vous aurez toujours avec vous. Inscrivez le nom, la dose (en mg) et la fréquence (« une fois par jour », « deux fois par jour », etc.). Cela peut être utile si vous perdez vos médicaments ou si vous sortez de votre hôtel et que vous avez besoin d’une assistance médicale d’urgence.

Emportez votre pompe à insuline et votre appareil de mesure de glycémie en continu (CGM/MGC)

Ceux qui utilisent une pompe à insuline doivent prendre des précautions supplémentaires. Si votre voyage vous amène à changer de fuseau horaire et si les horaires des repas sont perturbés, il vous faudra peut-être vérifier votre glycémie plus souvent que d’habitude et surveiller ce genre de variations. De plus, vous devrez mettre à jour les paramètres de fuseau horaire de l’appareil selon votre destination.

Certains fabricants de pompes à insuline tels que Medtronic permettent à leurs clients d’emprunter une deuxième pompe à insuline pour partir en voyage pour plus de sécurité. Contactez le fabricant de votre appareil pour savoir s’il peut vous en prêter un. Le fait de savoir que vous avez une pompe de rechange vous tranquillisera.

La plupart des pompes à insuline et appareils de mesure de la glycémie en continu (CGM) peuvent traverser les détecteurs de métaux des aéroports sans encombre. Cependant, il est conseillé d’entrer dans les scanners corporels avec ces appareils. Demandez conseil au fabricant et informez le personnel de la sécurité des aéroports que vous les avez sur vous.

Prenez connaissance des services d’urgence sur votre lieu de destination

Peu importe où vous allez, vous devez savoir à quoi vous attendre en ce qui concerne les services médicaux disponibles si jamais vous deviez en avoir besoin. Demandez à votre hôtel s’il y a un établissement médical d’urgence ou un hôpital à proximité. Si vous voyagez à bord d’un paquebot de croisière, renseignez-vous sur les services médicaux mis à disposition à bord du navire avant de réserver. Évitez les surprises lorsqu’il s’agit de votre santé : n’attendez pas d’être en situation d’urgence médicale pour envisager une solution. Informez-vous avant de partir !

Repérez les pharmacies autour de votre lieu de destination

Certains médicaments sont uniquement disponibles sur ordonnance dans votre pays et peuvent être en vente libre dans votre pays de destination. Repérez les pharmacies locales sur un plan et assurez-vous de toujours avoir votre liste de médicaments à portée de main au cas où vous perdiez ou égariez vos médicaments.

Envisagez de prendre une assurance de voyage

Avant de partir, contactez l’assurance maladie et votre mutuelle, et demandez-leur si elles couvrent ou remboursent les soins de santé dans votre pays de destination. Si ce n’est pas le cas, songez à souscrire une assurance voyage distincte avant votre départ. Vous trouverez sur internet les compagnies qui peuvent vous offrir cette protection.

Emportez des en-cas bons pour la santé

En voyage, les changements d’horaires des repas et le choix limité des aliments proposés peuvent compliquer le contrôle de la glycémie. La préparation d’en-cas bons pour la santé peut être cruciale. En voyage, il vous arrivera surement plus souvent que d’habitude de manger dans des restaurants. Il est donc très important de poser les bonnes questions au serveur, en particulier si certains ingrédients vous sont inconnus. On conseille habituellement les aliments et les plats pauvres en glucides aux diabétiques.

Emportez une glacière quand vous prenez la route

Quand on est sur la route, on est souvent tenté de s’arrêter dans un fast-food. Cependant, ces aliments contiennent souvent beaucoup de sodium, des glucides simples et des ingrédients transformés qui peuvent perturber la glycémie, surtout quand on reste assis pendant des heures dans une voiture. L’une des solutions est d’emporter sa propre nourriture. Emportez une glacière portative et remplissez-la de fruits et de légumes frais. Cela vous permettra aussi de garder votre insuline au frais durant le trajet.

Afin de stabiliser votre glycémie et pour vous assurer qu’elle n’augmente pas trop, il est important d’avoir des en-cas pauvres en glucides à portée de main. Voici plusieurs aliments intéressants :

Préparez vos repas pour les voyages en avion

Si vous prenez l’avion et si vous devez passer du temps à l’aéroport, vous aurez peut-être du mal à trouver un repas sain. Vous devez prendre vos précautions et préparer votre propre repas. Les aéroports vous autorisent à emporter votre nourriture, alors n’hésitez pas à emballer un bon déjeuner et à emporter des en-cas sains dans votre bagage à main. N’oubliez pas les restrictions sur les liquides : les boissons protéinées et les smoothies ne passeront probablement pas les contrôles de sécurité.

Ne vous goinfrez pas en cas de buffet en libre-service dans les croisières

La plupart des bateaux de croisière proposent un buffet en libre-service et les aliments proposés sont souvent très alléchants. Il est très important de planifier vos repas en conséquence, car l’accès illimité à tous ces aliments souvent très riches en glucides et en desserts sucrés peut dramatiquement augmenter votre glycémie. Concentrez-vous sur les salades et autres légumes. S’il fait chaud et que vous consommez de l’alcool, vous pouvez souffrir de déshydratation et votre glycémie peut atteindre un niveau dangereux. Il faut donc prendre toutes ses précautions pour profiter du voyage tout en restant en bonne santé.

Les compléments qui peuvent contrôler le diabète

Le chrome

Le chrome est un minéral essential qui joue un rôle dans le métabolisme du glucose. L’utilisation de chrome pour contrôler le glucose se base sur le fait que c’est un élément nécessaire à l’enzyme GTF (glycosyltransférase). Le GTF lie l’insuline et la rend plus efficace. Elle aide donc à abaisser l’indice glycémique. Au fil des années, des controverses sont apparues sur la véritable efficacité du chrome. Cependant, une méta-analyse conduite en 2018 et portant sur 28 études a conclu que le chrome peut aider à abaisser l’indice glycémique et le taux d’hémoglobine A1C, un marqueur pour le contrôle général du diabète. Posologie conseillée : de 200 à 500 mg deux fois par jour.

La berbérine

La berbérine est un élément chimique jaune doré. On la trouve dans les tiges du raisin de l’Orégon et de Berberis aristata. On l’utilise depuis presque 3 000 ans dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Elle peut aider à améliorer la glycémie, faire diminuer le taux de cholestérol et l’hypertension. Une méta-analyse de 2015 portant sur 22 études et un total de 2 569 patients a conclu que la berbérine peut améliorer l’indice glycémique à jeun, après un repas et sur une moyenne de trois mois, lorsqu’on la mesure grâce à un test de l’hémoglobine A1C. Une étude de 2017 suggère que la berbérine peut tirer sa capacité à abaisser la glycémie de son action positive sur la flore intestinale. Posologie conseillée : 500 mg oralement trois par jour.

D’autres compléments d’origine végétale sont souvent pris par les diabétiques : la cannelle, l’extrait de graine de cumin noir et l’extrait de feuille d’olivier.

Résumé :

La planification est la clé d’un voyage réussi, peu importe la destination. Vous pouvez voyager partout dans le monde, quel que soit votre état de santé, si vous prenez suffisamment de temps pour planifier votre itinéraire, votre hébergement et les possibilités de se restaurer. Bon voyage !

Références :

  1. Accessed October 26th, 2018 https://www.medtronicdiabetes.com/customer-support/traveling-with-an-insulin-pump-or-device
  2. Med Hypotheses. 1980 Nov;6(11):1177-89.
  3. Mol Nutr Food Res. 2018 Jan;62(1). doi: 10.1002/mnfr.201700438. Epub 2017 Aug 15.
  4. J Ethnopharmacol. 2015 Feb 23;161:69-81. doi: 10.1016/j.jep.2014.09.049. Epub 2014 Dec 10.
  5. Zhongguo Zhong Yao Za Zhi. 2017 Jun;42(12):2254-2260. doi: 10.19540/j.cnki.cjcmm.20170307.014.
  6. Complement Ther Clin Pract. 2018 May;31:1-6. doi: 10.1016/j.ctcp.2018.01.002. Epub 2018 Jan 4.

Articles Associés

Tout afficher

Troubles

6 méthodes pour gérer la maladie de Hashimoto naturellement

Troubles

Le palmier nain peut-il aider à améliorer la santé des hommes ?

Troubles

La vitamine D peut-elle protéger contre les infections des voies respiratoires supérieures ?