beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

9 bienfaits sur la santé de la coenzyme Q10

4 septembre 2019

Par Eric Madrid, docteur en médecine

Dans cet article :

La coenzyme Q10 (CoQ10), que l'on appelle parfois aussi ubiquinone, est un antioxydant naturel essentiel à la vie. Une étude de 2016 parue dans le Southern Medical Journal a montré qu'une carence en CoQ10 est associée à des toubles médicaux comme « l'encéphalomyopathie (dysfonctionnement du cerveau), une grave maladie infantile multisystémique, l'ataxie cérébelleuse (affectant la faculté à marcher normalement), le syndrome néphrotique (affection des reins) et la myopathie isolée (douleurs musculaires) ».

Il a aussi été démontré que les personnes atteintes de maladie cardiaque, d'Alzheimer et de Parkinson ont un faible taux de CoQ10.

Si vous souffrez des affections suivantes, vous pourriez aussi tirer des avantages de la supplémentation en coenzyme Q10

  • Les migraines et les maux de tête
  • Le syndrome de la fatigue chronique
  • La fibromyalgie
  • Les problèmes de mémoire
  • L'hypertension artérielle
  • L'insuffisance cardiaque congestive (ICC)
  • Les maladies métaboliques
  • Les rides sur le visage
  • Les acouphènes

La coenzyme Q10 est nécessaire aux cellules pour qu'elles puissent produire de l'énergie. Cela a principalement lieu dans une zone des cellules que les scientifiques appellent les mitochondries. Les mitochondries sont semblables à de petites centrales énergétiques. Si ces centrales ne produisent pas suffisamment d'énergie, on devient fatigué et on doit s'économiser. Souvent, les douleurs musculaires peuvent être un signe de l'épuisement des réserves en CoQ10.

Puisque le cœur est l'organe le plus actif de tous, c'est lui qui produit et nécessite le plus de CoQ10 pour répondre à ses besoins métaboliques. De plus, les personnes souffrant de maladie cardiaque ont besoin d'une quantité supérieure de CoQ10.

En cas de prise de complément, le corps convertit 90 % de la CoQ10 en ubiquinol, la forme active de cette molécule. La CoQ10, ou ubiquinol, est largement utilisée par les médecins intégratifs et holistiques pour la grande majorité des problèmes de santé énumérés ci-dessus. La médecine conventionnelle commence aussi à constater les avantages sur la santé de la supplémentation en CoQ10.

Histoire de la CoQ10

La CoQ10 a été découverte par Frederick Crane en 1957. En 1958, le biochimiste américain Karl Folkers, qui travaillait pour les laboratoires Merck, a découvert la structure de la coenzyme Q10. Il a réalisé que toutes les cellules du corps en ont besoin pour fonctionner correctement. Elle est plus spécifiquement utilisée par les mitochondries, des organites que l'on trouve dans toutes les cellules de notre organisme, exceptés les globules rouges. La CoQ10 est un des nutriments indispensables qui garantissent la santé optimale des mitochondries.

Les aliments contenant de la CoQ10

  • Le poisson
  • Le bœuf
  • Le porc
  • Le poulet
  • Le maquereau
  • Les sardines
  • Les brocolis
  • Le chou-fleur
  • Les légumineuses
  • Les cacahuètes
  • Le raisin
  • Les avocats

Cependant, la plupart des personnes souffrant d'une affection spécifique et nécessitant un apport supplémentaire en CoQ10 devraient prendre un complément. Il est généralement compliqué d'optimiser son taux de CoQ10 avec l'alimentation uniquement.

L'épuisement de la coenzyme Q10

En vieillissant, le taux de CoQ10 dans notre sang et nos cellules diminue. Cela est principalement dû à la réduction de sa production par notre organisme et de son absorption par notre système digestif.

Les médicaments sur ordonnance peuvent aussi réduire le taux de CoQ10. Le principal coupable est une classe de médicaments appelés « statines ». Les statines sont un groupe de médicaments abaissant le cholestérol. On peut notamment citer l'atorvastatine (Lipitor), la simvastatine (Zocor), la lovastatine (Mevacor).

Les statines inhibent une enzyme appelée « HMG-CoA réductase ». L'inhibition de cette enzyme est cruciale pour réduire la quantité de cholestérol produite par l'organisme. Cependant, elle réduit aussi la capacité de l'organisme à produire de la CoQ10. Les douleurs musculaires sont un effet secondaire courant des médicaments abaissant le cholestérol. Bien que de nombreuses personnes réussissent à traiter leurs douleurs musculaires en prenant de la CoQ10, aucune étude de grande ampleur n'a réussi à le confirmer.

Des études ont également montré que certains médicaments contre l'hypertension artérielle, en particulier la classe des bêta-bloquants, peuvent également réduire le taux de CoQ10. Parmi ces médicaments, on peut citer l'aténolol, le carvédilol, métoprolol et le propranolol. On pense que la réduction de la CoQ10 peut être une des raisons justifiant la fatigue provoquée par ces médicaments chez certains patients qui en prennent.

Les facteurs de stress environnementaux

Les facteurs de stress de la vie quotidienne affectent notre corps, mais ils réduisent aussi notre niveau d'énergie. La CoQ10 est un puissant antioxydant qui aide à protéger notre corps des effets quotidiens du stress oxydatif. Les personnes les plus stressées sont exposées à un risque plus élevé de carence.

La prévention de la migraine

18 % des femmes et jusqu'à 6 % des hommes souffrent de migraines. Dans le monde, jusqu'à 1 milliard de personnes sont affectées. Les migraines sont l'une des principales raisons pour lesquelles les patients se rendent aux urgences et on leur fait souvent passer une radio du cerveau pour écarter toute source sérieuse du mal de tête. Les migraines sont aussi l'une des 10 raisons principales des visites chez le médecin généraliste.

Parmi les symptômes de la migraine, on peut citer :

  • Les grosses douleurs
  • La nausée
  • Les vomissements
  • Une légère sensibilité
  • La sensibilité aux sons
  • Une invalidité significative

Les migraines sont la cause de nombreux congés maladie. On estime à près de 30 milliards de dollars le coût annuel des congés maladies aux États-Unis.

Il est donc essentiel de prévenir les migraines à leur source.

Des études montrent que la CoQ10 en est tout à fait capable.

Une étude de 2017 a conclu que « la CoQ10 peut réduire la fréquence des maux de tête et peut aussi en raccourcir la durée et l'intensité, sans risques pour la santé (contrairement aux médicaments sur ordonnance) ». Deux autres études de 2017 et de 2011 ont également montré les bienfaits de la supplémentation en CoQ10 pour la prévention des migraines.

Il est conseillé de prendre un minimum de 100 mg par jour ou jusqu'à 100 mg trois fois par jour pour aider à prévenir les migraines.

La fatigue et le syndrome de la fatigue chronique

Pour produire de l'énergie, les mitochondries ont besoin de CoQ10. L'apport en CoQ10 supplémentaire peut améliorer la production d'énergie dans tout le corps. Une étude a montré une augmentation de l'énergie chez les personnes souffrant de sclérose en plaques. D'autres études sont nécessaires.

La fibromyalgie

La fibromyalgie est une maladie qui affecte plus les femmes que les hommes. Parmi les symptômes, on peut citer la fatigue chronique et la généralisation des douleurs dans le corps. Le dysfonctionnement des mitochondries est une théorie populaire expliquant la cause de la fibromyalgie. Une étude menée en Espagne a démontré que des femmes atteintes de fibromyalgie ayant pris de la CoQ10 à une dose quotidienne de 300 mg on constaté une amélioration de leurs symptômes. La dose de CoQ10 en complément est souvent comprise entre 100 et 300 mg par jour.

La mémoire et la démence

On dénombre de plus en plus de cas de déclin cognitif et de démence avec le vieillissement de la population. La démence est source de gros problèmes, aussi bien pour la personne affectée que sa famille. Des études ont montré que la réduction du taux sanguin de CoQ10 augmente le risque de développement de démence et de la maladie d'Alzheimer.

Une étude réalisée en 2015 a montré qu'une dose de 100 mg de CoQ10 donnée trois fois par jour peut aider à ralentir le déclin cognitif chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. D'autres études montrent que la CoQ10 aide beaucoup les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Il est recommandé de prendre entre 100 et 300 mg par jour de CoQ10 en complément.

La tension artérielle

On diagnostique une hypertension lorsque la tension artérielle est continuellement supérieure à 140/90. Une tension élevée est un facteur de risque du développement des maladies cardiaques, de l'insuffisance cardiaque congestive et des AVC. Une alimentation saine et un programme d'exercices réguliers aident à abaisser la tension. Il est parfois nécessaire de prendre des médicaments. Les compléments comme la coenzyme Q10 peuvent aussi être utiles. La Mayo Clinic confirme aussi les bienfaits apportés par la prise de CoQ10 en cas de tension élevée, tout comme une étude de 2015 parue dans les Annals of Medicine. Il est recommandé de prendre un complément de 100 à 300 mg de CoQ10 par jour.

L'insuffisance cardiaque congestive (ICC)

L'insuffisance cardiaque congestive a lieu lorsque le cœur est incapable de pomper le sang efficacement dans le corps. Il est bien connu que lorsque l'état cardiaque empire, le taux de CoQ10 diminue. Des études montrent que les personnes admises à l'hôpital pour insuffisance cardiaque et dont le taux sanguin de CoQ10 est faible risquent davantage de mourir que celles dont le taux sanguin est plus élevé.

Une étude de 2013 parue dans l'American Journal of Clinical Nutrition, qui a évalué les résultats de 13 études séparées, a conclu : « La CoQ10 peut améliorer la fraction d'éjection (EF) chez les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque congestive ». Le taux d'éjection est un test que les médecins utilisent pour mesurer l'efficacité du cœur à pomper le sang.

En 2014, l'étude de Q-Symbio (menée en Italie), dans laquelle des patients ont reçu 300 mg par jour de CoQ10 pendant 2 ans, a montré des bienfaits significatifs chez les personnes atteintes d'insuffisance cardiaque congestive. Il faut noter que les patients ont continué à prendre leurs médicaments habituels pour traiter leur insuffisance cardiaque congestive durant l'étude.

En réponse à l'étude de Q-Symbio, le Dr Steen Stender a déclaré que « L'étude donne de sérieuses raisons d'envisager sérieusement d'ajouter la CoQ10 aux recommandations pour le traitement des patients atteints d'insuffisance cardiaque. Je prévois que les suppléments en Q10 finiront par devenir un traitement courant dans le monde entier pour ces patients ».

L'étude a également démontré que la CoQ10 réduit de moitié le nombre de décès chez les personnes atteintes d'insuffisance cardiaque congestive. L'auteur principal de l'étude, le professeur Mortensen a conclu :

« La CoQ10 était le premier médicament permettant d'améliorer la survie en cas d'insuffisance cardiaque chronique il y a plus d'une décennie et devrait être ajoutée au traitement standard de l'insuffisance cardiaque.
D'autres médicaments pour l'insuffisance cardiaque bloquent les processus cellulaires au lieu de les améliorer et peuvent avoir des effets secondaires. La supplémentation en CoQ10, une substance naturelle et sûre, corrige une carence dans l'organisme et bloque le cercle vicieux de l'insuffisance cardiaque chronique pour laquelle ont parle de "cœur en manque d'énergie" ».

Une méta analyse de 2017 portant sur 14 études a démontré l'un des grands bienfaits de la CoQ10. Les résultats ont montré que les personnes prenant de la CoQ10 présentent un risque 31 % moindre de mourir des complications de l'insuffisance cardiaque congestive. La supplémentation en gommes de CoQ10 apportant au moins 100 mg une à trois fois par jour est courante.

D'autres affections peuvent bénéficier de la prise d'une supplémentation en coenzyme Q10 :

  • La réduction du (mauvais) cholestérol LDL, un facteur de risque d'AVC et d'attaque cardiaque
  • La réduction des triglycérides, un facteur de risque d'AVC et d'attaque cardiaque
  • La réduction du LpA, un facteur de risque indépendant d'AVC et d'attaque cardiaque
  • La potentielle prévention d'hypertrophie ventriculaire gauche
  • La potentielle réduction du durcissement des artères (athérosclérose)
  • La réduction du risque de se faire hospitaliser pour une insuffisance cardiaque congestive
  • L'amélioration de l'état fonctionnel général et de la force
  • La potentielle prévention de la dégénérescence maculaire des yeux
  • Les personnes souffrant d'acouphènes (bourdonnements dans les oreilles) peuvent aussi en bénéficier
  • Il est possible de réduire les rides du visage avec une application locale de CoQ10.

Références :

  1. Consulté le 5 juillet 2019 http://sma.org/southern-medical-journal/article/coenzyme-q-10-in-human-health-supporting-evidence/
  2. Acta Neurol Belg. 2017 Mar;117(1):103-109. doi: 10.1007/s13760-016-0697-z. Epub 2016 Sep 26.
  3. Neurol Sci. 2017 May;38(Suppl 1):117-120. doi: 10.1007/s10072-017-2901-1.
  4. Cephalalgia. 2011 Jun;31(8):897-905. doi: 10.1177/0333102411406755. Epub 2011 May 17.
  5. Meisam Sanoobar, Parvin Dehghan, Mohammad Khalili, Amirreza Azimi & Fatemeh Seifar Nutritional Neuroscience Vol. 19 , Iss. 3,2016
  6. Mitochondrion. 2011 Jul;11(4):623-5. doi: 10.1016/j.mito.2011.03.122. Epub 2011 Apr 7.
  7. Alcocer-Gómez, E., Culic, O., Navarro-Pando, J. M., Sánchez-Alcázar, J. A. and Bullón, P. (2017), Effect of Coenzyme Q10 on Psychopathological Symptoms in Fibromyalgia Patients. CNS Neurosci Ther, 23: 188–189. doi:10.1111/cns.12668
  8. Serum coenzyme Q10 and risk of disabling dementia: The Circulatory Risk in Communities Study (CIRCS) Yamagishi, Kazumasa et al. Atherosclerosis , Volume 237 , Issue 2 , 400 - 403
  9. Eur Neurol. 2015;73(3-4):205-11. doi: 10.1159/000377676. Epub 2015 Mar 10.
  10. Curr Aging Sci. 2015;8(3):235-40.
  11. Expert Rev Neurother. 2015 Jan;15(1):19-40. doi: 10.1586/14737175.2015.955853. Epub 2014 Sep 22.
  12. Borghi, C., and Cicero, A. F. G. (2017) Nutraceuticals with a clinically detectable blood pressure-lowering effect: a review of available randomized clinical trials and their meta-analyses. Br J Clin Pharmacol, 83: 163–171. doi: 10.1111/bcp.12902.
  13. http://www.mayoclinic.org/drugs-supplements/coenzyme-q10/evidence/hrb-20059019
  14. Nutraceuticals for blood pressure control Cesare R. Sirtori, Anna Arnoldi & Arrigo F. G. Cicero Annals of Medicine Vol. 47 , Iss. 6,2015
  15. Coenzyme Q10 and Heart Failure Abhinav Sharma, Gregg C. Fonarow, Javed Butler, Justin A. Ezekowitz and G. Michael Felker Circulation: Heart Failure. 2016;9:e002639, originally published March 24, 2016 https://doi.org/10.1161/CIRCHEARTFAILURE.115.002639
  16. Am J Clin Nutr. 2013 Feb; 97(2): 268–275. Published online 2012 Dec 5. doi: 10.3945/ajcn.112.040741
  17. Lei L, Liu Y. Efficacy of coenzyme Q10 in patients with cardiac failure: a meta-analysis of clinical trials. BMC Cardiovascular Disorders. 2017;17:196. doi:10.1186/s12872-017-0628-9.
  18. Suksomboon, N., Poolsup, N. and Juanak, N. (2015), Effects of coenzyme Q10supplementation on metabolic profile in diabetes: a systematic review and meta-analysis. J Clin Pharm Ther, 40: 413–418. doi:10.1111/jcpt.12280
  19. Amirhossein Sahebkar, Luis E. Simental-Mendía, Claudia Stefanutti, Matteo Pirro, Supplementation with coenzyme Q10 reduces plasma lipoprotein(a) concentrations but not other lipid indices: A systematic review and meta-analysis, Pharmacological Research, 2016, 105, 198
  20. Macular Degeneration http://www.eurekaselect.com/154613/article
  21. Otolaryngol Head Neck Surg. 2007 Jan;136(1):72-7.
  22. Biofactors. 2017 Jan 2;43(1):132-140. doi: 10.1002/biof.1316. Epub 2016 Aug 22.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Les meilleurs compléments pour tomber enceinte

Bien-être

Souffrez-vous d'une carence en ces vitamines liposolubles ?

Bien-être

Un guide rapide sur le CLA (acide linoléique conjugué)