beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Forme Physique

Collagène, renforce vos articulations et vos muscles

10 janvier 2018

Par Jake Boly

Présent sous différentes formes, le collagène devient de plus en plus populaire en tant que supplément pour plusieurs raisons. Il est suggéré que le collagène a plusieurs effets bénéfiques pour notre peau, nos cheveux, nos tendons et autres tissus fibreux de notre corps. Dans le corps, le collagène peut être l'une des principales protéines structurelles dans le tissu conjonctif fibreux.

En fait, le collagène est la protéine la plus abondante dans le corps et sa teneur varie entre 25 % et 35 % de la teneur totale en protéines de notre corps. Il se trouve dans les os, le cartilage, les tendons, les dents, les yeux et les cheveux, ainsi que dans d’autres endroits dans le corps. Il existe plusieurs types de collagène à utiliser en tant que suppléments, mais les plus courants sont le type I et le type II. Le type le plus commun de collagène dans tout le corps est de type I, qui se trouve principalement dans notre peau, nos tendons et os. Le type II se trouve dans le cartilage et est souvent recherché sous forme de supplément pour la santé des articulations.

Puisque le collagène est si abondant dans le corps, il a été suggéré que le prendre en tant que supplément peut être bénéfique pour notre santé à plusieurs niveaux. Bien que d'autres recherches à propos de ce supplément doivent être effectuées avant de tirer des conclusions définitives, certaines études se sont révélées prometteuses.

Avantages du collagène sur la santé des articulations

L'une des principales raisons pour lesquelles on utilise un supplément de collagène lors des séances d'entraînement réside dans ses multiples avantages pour la santé des articulations. Au fur et à mesure que nous vieillissons, que nous nous entraînons et que nous sollicitons notre corps, nos articulations subissent du stress, ainsi que l'usure liée à l'âge. Parfois, cette usure est inévitable et débilitante, mais il y a des mesures que nous pouvons prendre pour gérer les charges que notre corps subit, et l'une d'entre elles pourrait être la prise du collagène.

La recherche de 2009 a étudié les différences entre la supplémentation avec le collagène de type II par rapport à la glucosamine et la chondroïtine (un autre complément pour articulations très populaire). Les auteurs de l'étude se sont intéressés à la façon dont ces deux agissent sur l'arthrose du genou, et si l'une était plus efficace que l'autre. Ils ont fait appel à 52 volontaires qui ont été répartis en deux groupes.

Les bénévoles ont pris leurs suppléments respectifs pendant 90 jours, après le premier test, ils se sont rendus tous les 30 jours au laboratoire pour effectuer de nouveaux tests. Les chercheurs ont effectué un index de sévérité symptomatique de l'arthrose des membres inférieurs des universités de l'Ouest et de McCaster (WOMAC), c’est un test qui a pour objectif de mesurer la douleur et la capacité à bouger d'un individu à travers plusieurs mouvements. De plus, ils ont effectué un test de l'indice de Lequesne (questionnaire pour l'arthrose de la hanche) et une échelle visuelle analogique (EVA), qui mesure l'intensité de la douleur.

Au bout de 90 jours, on a constaté une amélioration dans les résultats des deux groupes pour tous les tests, mais le groupe de collagène de type II non dénaturé avait de meilleurs résultats dans tous les cas. Ci-dessous les résultats des différents tests effectués sur un sujet après 90 jours :

Les deux suppléments se sont avérés avantageux pour les sujets de l'étude, mais le collagène de type II a obtenu un score légèrement plus élevé pour son pouvoir sur les articulations et de réduction de la douleur associée à l'arthrose.

À mesure que nous vieillissons et mettons nos corps dans des situations stressantes, il devient de plus en plus important de prendre des mesures pour aider à protéger et à soutenir les articulations. Compléter avec du collagène peut être un outil efficace pour ceux qui s'intéressent à la prévention contre la dégradation des articulations.

Référence :

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2764342/

Articles Associés

Tout afficher

Forme Physique

L'entraînement musculaire pour la santé des os et des articulations

Forme Physique

À quel moment dépasse-t-on la quantité d'exercice adéquate pour perdre du poids ?

Forme Physique

Maximisez votre prochain entraînement HIIT