beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Bien-être

Les bienfaits sur la santé d'Arnica montana

11 septembre 2019

Par Venus Ramos, docteur en médecine

Dans cet article :

 

À un moment donné de votre vie, vous avez sans doute cherché une solution pour soulager la douleur. Mais il n'est pas toujours facile d'atténuer tous ces maux qui peuvent vous faire souffrir le martyr. Les effets secondaires des analgésiques en vente libre et sur ordonnance les plus couramment utilisés viennent aggraver le problème de la recherche d'un soulagement. Il existe des alternatives naturelles pour gérer la douleur et l'une d'entre elles se trouve être l'arnica cuites pour ajouter du goût. En fait, le soulagement de la douleur est justement l'une des principales utilisations de l'arnica. La diminution des ecchymoses, la réduction des œdèmes et l'atténuation des symptômes de l'arthrite ne sont que quelques-uns de ses autres avantages présumés.

Qu'est-ce que l'arnica ?

L'arnica provient d'une plante vivace que l'on nomme scientifiquement Arnica montana. Vous pouvez également le trouver sous d'autres appellations comme « arnica des montagnes » Présente dans les régions montagneuses d'Europe et d'Amérique du Nord, la plante produit des fleurs jaunes de la même forme que les marguerites.

Utilisation de l'arnica sous forme homéopathique ou d'herbe ?

Historiquement, l'arnica était utilisé comme préparation à base de plantes. La première utilisation médicinale documentée de fleurs fraîches ou séchées d'arnica remonte aux années 1500. On fabriquait des compresses à partir des fleurs pour traiter les entorses et les ecchymoses. Sur plusieurs générations, des guides d'escalade suisses ont mâché des feuilles d'arnica pour se protéger contre la fatigue due à l'escalade.

Aujourd'hui, cependant, l'utilisation en vente libre la plus courante et la seule forme approuvée et réglementée par la FDA est une préparation homéopathique d'Arnica montana cuites pour ajouter du goût. Les médicaments homéopathiques sont préparés à partir de substances naturelles (plantes, minéraux et animaux, par exemple), mais ils sont uniques, car ils sont tellement dilués que la plupart de ces solutions ne contiennent aucune molécule de la substance originale.

Selon la théorie sur laquelle repose l'homéopathie, une maladie peut être guérie par une substance qui produit des symptômes semblables à ceux de la maladie. Les partisans de l'homéopathie reconnaissent également la loi de la dose minimale, qui veut que plus la dose d'un médicament est faible, plus ce médicament est efficace. Alors que les sceptiques suggèrent que les remèdes homéopathiques n'ont qu'un effet placebo, étant données les quantités négligeables utilisées, les homéopathes affirment qu'ils fonctionnent réellement dans la pratique.

Les bienfaits de l'arnica sur la santé

  • Il aide à soulager la douleur. L'arnica est un traitement holistique populaire contre les douleurs corporelles causées par un traumatisme, une intervention chirurgicale ou une inflammation. Une étude sur des marathoniens a montré que ceux qui prennent de l'arnica ressentent moins de douleurs musculaires immédiatement après une course que ceux qui prennent des comprimés de placebo. D'autres recherches ont démontré que l'arnica est une alternative efficace aux AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) pour le traitement des douleurs post-traumatiques et post-opératoires.
  • Il fait dégonfler les œdèmes. L'Arnica est bien connu pour son utilisation dans la réduction des œdèmes, en particulier ceux causés par une entorse, une déchirure musculaire, une piqûre d'insectes ou une fracture.
  • Il soulage l'ostéoarthrite. L'arnica semble être utile dans la prise en charge des symptômes ostéoarthritiques courants comme les douleurs et les raideurs articulaires. Des recherches ont démontré que l'application quotidienne de gel d'arnica est aussi efficace que l'application de gel d'ibuprofène pour le soulagement de la douleur et le fonctionnement des mains.
  • Il favorise la guérison des ecchymoses. L'arnica aide à accélérer le processus de guérison des ecchymoses. On croit qu'il stimule la production de globules blancs qui aident à nettoyer le sang et les liquides qui ont afflué dans la zone affectée. Des chirurgiens plasticiens trouvent l'arnica utile pour réduire les ecchymoses après les interventions de chirurgie esthétique. Les ecchymoses qui n'ont pas été provoquées par un traumatisme physique ont peu de chance de réagir à l'arnica. Ces ecchymoses doivent être examinées par un professionnel de santé, car elles peuvent être causées par des affections très diverses.
  • Il apaise en cas d'affections de la peau. En tant qu'antioxydant, l'arnica peut soulager les personnes atteintes d'acné, d'eczéma et de psoriasis. C'est aussi un agent hydratant efficace. L'extrait d'Arnica montana ne doit pas être appliqué sur la peau, mais il peut être mélangé à une crème ou à une huile de support pour traiter les problèmes de sécheresse cutanée.

Comment utiliser l'arnica ?

Contrairement aux médicaments conventionnels que l'on peut prendre indéfiniment pour la prévention des symptômes, l'utilisation des remèdes homéopathiques doit être limitée dans le temps. L'homéopathie fonctionne sur le principe de l'action/réaction. Elle stimule une réponse de guérison. Par principe, quelques doses suffisent donc pour initier le processus de guérison de l'organisme. Ces médicaments ne doivent pas être utilisés de façon prolongée sans le suivi d'un professionnel de santé.

L'arnica homéopathique est disponible en solution topique et orale à différents degrés de concentration s'étalant de 3X à 30C. Le symbole « X » indique une dilution à 10 % et « C » indique une dilution à 1 %. Par conséquent, « 3X » signifie que l'arnica a été dilué 3 fois à 10 %. « 30C » signifie que l'arnica a été dilué 30 fois à 1 %.

En général, vous constaterez qu'une ecchymose ou une blessure légère peut s'améliorer avec quelques applications d'une forme topique d'arnica de faible concentration. Avant de l'appliquer, il est préférable de tester la solution sur une petite surface de peau pour confirmer l'absence de réactions indésirables. Dans le cas d'une blessure modérée à sérieuse, on peut obtenir une meilleure réponse avec une formule d'arnica orale, mais il est surtout recommandé de se faire examiner par un professionnel de santé.

La prise d'une dose orale d'arnica plus faible quelques jours de suite, 2 à 3 fois par jour, peut être suffisante pour une blessure dont la gravité est modérée. Une blessure sérieuse peut bénéficier de la prise plus fréquente d'une forme orale plus puissante comme 30X ou 30C. N'oubliez pas que les blessures graves et les douleurs chroniques doivent faire l'objet d'une consultation médicale.

Bien que l'arnica puisse être efficace pour soulager la douleur et réduire l'inflammation, il est important de comprendre qu'il ne saura pas traiter la cause initiale de vos symptômes. C'est pourquoi il est toujours conseillé de consulter en plus un professionnel de santé. Votre prestataire de soins de santé peut vous aider à diagnostiquer la cause de votre douleur ou de votre œdème, puis vous fournir un traitement définitif.

Précautions à prendre lors de l'utilisation d'arnica

La FDA considère que l'arnica pur n'est pas sûr d'utilisation. Sous sa forme d'herbe, l'arnica est habituellement appliqué de manière topique, car il peut provoquer des effets secondaires important en cas de prise orale. Comme nous l'avons déjà expliqué, les formes homéopathiques de l'arnica sont extrêmement diluées, c'est pourquoi elles sont généralement sures d'utilisation. Cependant, il est toujours possible de souffrir d'effets indésirables comme des tremblements, de la faiblesse, des étourdissements, des vomissements, des lésions hépatiques, des lésions rénales, de l'arythmie cardiaque et des irritations gastro-intestinales. Si vous n'êtes pas certain d'avoir une préparation d'arnica à base de plantes ou homéopathique, consultez votre médecin.

L'arnica ne doit pas être appliqué sur les plaies ouvertes, la peau abîmée et les muqueuses, sauf avis contraire de votre médecin. Vous devez faire preuve de prudence lorsque vous utilisez de l'arnica sous forme topique, car une éruption cutanée peut apparaître. Une utilisation à long terme peut irriter la peau et provoquer de la desquamation, des ampoules et de l'eczéma.

Les femmes enceintes et celles qui allaitent devraient éviter de prendre de l'arnica sous forme orale et consulter un médecin avant d'utiliser une forme topique. Demandez aussi conseil à votre professionnel de santé si vous avez des problèmes de digestion ou d'hypertension artérielle. Une interaction médicamenteuse est possible avec d'autres médicaments comme les stéroïdes, les analgésiques et les anticoagulants.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Les meilleurs compléments pour tomber enceinte

Bien-être

Souffrez-vous d'une carence en ces vitamines liposolubles ?

Bien-être

Un guide rapide sur le CLA (acide linoléique conjugué)