checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Curcuma : cette puissante épice peut-elle favoriser les performances sportives ?

Par Eric Madrid, docteur en médecine 

En 490 av. J.-C., Phidippidès a couru 42,2 km (26 miles) jusqu'à Athènes pour rapporter la bonne nouvelle de la victoire dans la ville de Marathon. 2 500 ans plus tard, des milliers de marathons sont organisés chaque année dans le monde entier. Parmi les plus populaires, on peut citer le Marathon international de Marrakech, le Marathon de Tokyo, le Marathon du Kilimandjaro, le Marathon de Rome et le Marathon de Boston.

Si relativement peu de gens participent à des marathons au cours de leur vie, des millions d'autres personnes pratiquent la musculation, le jogging, une activité physique intense ou même des sports de compétition.

Il est essentiel de trouver une solution naturelle et sûre d'optimiser ses performances physiques tout en réduisant le risque de blessure. Le curcuma peut être une solution d'origine végétale.

Qu'est-ce que le curcuma ?

Le curcuma, également connu sous le nom de Curcuma longa et de safran indien, est une plante à racines de la famille du gingembre, souvent consommée pour ses vertus anti-inflammatoires, antioxydantes et digestives. On attribue à la curcumine, une substance chimique phénolique présente dans le curcuma, de nombreux bienfaits pour la santé. On utilise souvent indifféremment les termes curcuma et curcumine.

Aujourd'hui, l'utilisation du curcuma continue à faire l'objet de recherches comme traitement alternatif pour de nombreuses maladies, blessures et arthrites courantes, et désormais, pour l'amélioration des performances sportives.

Au fil des ans, j'ai recommandé le curcuma à mes patients comme traitement de premier recours pour les inflammations articulaires ou l'arthrite. Les résultats sont excellents. De nombreux patients m'ont rapporté qu'ils avaient pu diminuer leur consommation d'analgésiques sur ordonnance. 

L'histoire du curcuma

Dans la culture indienne, les praticiens de l'ancienne médecine ayurvédique recommandaient les herbes et les minéraux comme moyen de traitement médicinal. Le curcuma était appliqué sous forme de pâte sur la peau pour traiter une multitude d'affections. Les essais cliniques sur l'utilisation du curcuma à ces fins sont limités, mais les praticiens modernes de cette médecine reconnaissent toujours qu'au cours des trois derniers millénaires, cette plante a procuré un soulagement empirique des symptômes et que c'est toujours le cas aujourd'hui.

L'utilisation du curcuma (ou jiang huang) par la médecine traditionnelle chinoise supposait que le curcuma pouvait déplacer le « chi » ou l'énergie vitale d'une personne.

Récemment, l'utilisation du curcuma en tant qu'approche intégrative pour traiter les problèmes de santé a gagné en popularité. Le curcuma est d'ailleurs l'une des dix plantes médicinales les plus consommées dans le monde depuis plusieurs années.

En quoi le curcuma est-il bénéfique pour les sportifs ?

Une étude parue en mai 2020 dans The European Journal of Applied Physiology a évalué 28 hommes en bonne santé qui pratiquaient la course à pied. La moitié des coureurs ont reçu 1 500 mg de curcumine par jour, tandis que l'autre moitié a reçu une pilule placebo. 

Les sportifs ont pris ces compléments quotidiennement à partir de 4 semaines avant leur épreuve de semi-marathon. Les taux de base d'interleukine 10 et de myoglobine dans le sang des coureurs ont été relevés. Les exercices éprouvants provoquent des inflammations dans l'organisme. C'est pourquoi il est intéressant de trouver des moyens de réduire cette inflammation et d'améliorer la récupération musculaire. 

L'interleukine 10 (IL-10) est également connue sous le nom de facteur inhibiteur de la synthèse des cytokines humaines (CSIF). L'IL-10 est une substance chimique anti-inflammatoire. Autrement dit, lorsqu'elle est présente dans le sang, l'IL-10 peut aider à réduire l'inflammation dans le corps, ce qui peut soulager les muscles endoloris et aider à la récupération. 

La myoglobine, une protéine musculaire, a également été mesurée. Normalement, après un effort physique extrême (course, haltérophilie, etc.), on constate une dégradation importante des protéines musculaires, comme en témoigne le taux élevé de myoglobine dans le sang. Le curcuma peut contribuer à réduire ce taux !

On a constaté une réduction de la destruction musculaire, à savoir un taux de myoglobine inférieur, deux heures après la course, chez les personnes ayant pris de la curcumine par rapport à celles ayant reçu la pilule placebo.

Les scientifiques ont conclu que la supplémentation en curcuma conduit à une augmentation du taux d'IL-10, qui réduit l'inflammation, et à une diminution du taux de myoglobine dans le sang, signe que les dommages musculaires sont moins importants chez ces coureurs de semi-marathon amateurs. Ces résultats ne se limitent pas seulement aux coureurs, mais concernent tous ceux qui font régulièrement de l'exercice. Certains pensent que le curcuma pourrait aider à fournir un avantage compétitif. Posologie recommandée : 500 mg en gélules jusqu'à trois fois par jour ou 1 500 mg une fois par jour. Le curcuma est également disponible sous forme d'infusion chaude.

Références :

  1. Faria FR, Gomes AC, Antunes A, et al. Effects of turmeric extract supplementation on inflammation and muscle damage after a half-marathon race: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial [publié en ligne avant l'impression, 2 mai 2020. Eur J Appl Physiol. 2020;10.1007/s00421-020-04385-7. doi:10.1007/s00421-020-04385-7

Articles Associés

Tout afficher

Forme Physique

La supplémentation en protéines est-elle nécessaire ? Voici 3 des principaux avantages

Forme Physique

Les 3 meilleurs compléments pour le sport pour homme

Forme Physique

6 conseils pratiques de remise en forme pour les jeunes mamans