beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements
Nutrition

Comment éliminer les fringales

26 avril 2017

Malgré ce que vous auriez pu entendre, surmonter les fringales n'a rien à voir avec la volonté

L'oxygène, la nourriture et l'eau sont les trois principales choses dont nous avons besoin pour rester en vie. Si nous sommes privés de l'un d'eux pendant une longue période (pas très longue pour ce qui est de l'oxygène), le corps et le cerveau ont des mécanismes puissants qui nous poussent à respirer, manger ou boire. Dans le cas de la nourriture, le cerveau est particulièrement sensible aux baisses soudaines du taux de sucre dans le sang; et quand cela se produit, il libère un certain nombre de substances chimiques qui nous donnent l'envie de sucre et d'aliments sucrés pour faire monter les niveaux de sucre dans le sang. Notre tractus intestinal (intestinal tract) et nos cellules adipeuses sécrètent également des hormones qui nous indiquent qu'il est temps de manger.

Une distorsion de l'appétit ?

Les personnes sans problèmes de poids ont la chance d'avoir un système de contrôle de l'appétit pleinement opérationnel : les composés qui circulent dans le sang tels que les hormones (hormones), les peptides (peptides), les neurotransmetteurs et le glucose sont détectés et traités par le cerveau. En règle générale, les gens ayant un poids normal n'ont pas d'envies fréquentes d'aliments malsains. Ils n'ont faim qu'aux moments opportuns. Ils sont également enclins à se sentir rassasiés après avoir mangé des portions raisonnables qui ne favorisent pas la prise de poids.

Malheureusement, lorsque les cellules adipeuses de la région abdominale deviennent sur-développées chez les personnes en surpoids et obèses, ce système complexe de contrôle de l'appétit se retrouve altéré. Le principal facteur qui conduit à cette perturbation est la résistance à l'insuline.

La réinitialisation du contrôle de l'appétit

La résistance à l'insuline prépare le terrain pour les fringales intenses. Pendant les ères primitives, la résistance à l'insuline avait pour but d'aider les humains à prendre du poids pendant les périodes où la nourriture était abondante, afin qu'ils puissent survivre pendant la famine. De nos jours, nous ne sommes pas habituellement confrontés à ce problème ; et par conséquent, notre physiologie se retrouve coincée dans le mode de stockage des graisses avec un appétit hyperactif.

Si vous voulez perdre du poids sans le reprendre par la suite, vous devez rééquilibrer votre système de contrôle de l'appétit et vous libérer des fringales excessives. Les deux approches naturelles efficaces qui permettent d'y parvenir sont la stabilisation de la glycémie (blood sugar) et l'augmentation des niveaux de sérotonine (serotonin) dans le cerveau.

La stabilisation de la glycémie

La première étape pour éliminer les fringales est de traiter ce qui en est la cause, dans la plupart des cas, la volatilité de la glycémie en raison de la résistance à l'insuline. Le docteur Michael Lyon a déclaré : « Grâce à une technologie révolutionnaire, j'ai découvert que le maintien des niveaux de glycémie dans une fourchette très restreinte est la véritable clé pour contrôler un appétit hyperactif ». Quand les gens ont ce que nous appelons le « tourbillon de la glycémie » (blood sugar roller coaster) ils ont très peu de contrôle sur leur appétit ou la taille des portions. Cela est dû au fait que chaque fois qu'ils ont une baisse rapide du taux de sucre dans le sang, le cerveau passe en mode panique et sécrète de puissants stimulateurs d'appétit, ainsi que des hormones telles que le cortisol (cortisol) et l'adrénaline (adrenaline) pour booster la glycémie.

Une grande partie de l'effet des fluctuations de la glycémie sur le contrôle de l'appétit peut être attribuée à des cellules cérébrales spécialisées appelées les cellules gliales qui entourent toutes les cellules du cerveau. Les cellules gliales sont importantes pour la détection du niveau de glucose dans le sang. Chaque fois que le taux de sucre dans le sang baisse rapidement, les cellules gliales envoient de puissants signaux aux régions du cerveau, comme l'hypothalamus, qui stimulent ensuite les fringales. En raison de la résistance à l'insuline et de la mauvaise régulation de glucose qui l'accompagne, les personnes en surpoids ont une envie presque constante de manger.

Donc, comment pourriez-vous améliorer le contrôle de la glycémie et la résistance à l'insuline ? En voici sept astuces :

  1. Adopter un régime alimentaire à faible charge glycémique (low-glycemic-load). Un régime à essayer : La solution pour la glycémie (The Blood Sugar Solution) par le Dr Mark Hyman.
  2. Essayer un supplément de fibres solubles (visqueuses) (la super fibre PGX a le plus de données qui l'appuient ; en prendre 2,5 à 5 grammes avant les repas).
  3. Prendre un supplément de chrome, qui est nécessaire au bon fonctionnement de l'insuline, à une dose de 200 à 400 mcg par jour.
  4. Controler le stress.
  5. Veuillez à ne jamais avoir vraiment faim en consommant des collations à faible teneur en calories (low-calorie), comme les fruits et légumes frais, entre les repas.
  6. Faire de l'exercice physique pendant au moins 30 minutes chaque jour.
  7. Planifier votre menu quotidien à l'avance.

Le 5-HTP et le safran

Les faibles niveaux de sérotonine sont un autre facteur impliqué dans les fringales. La production de la sérotonine commence avec l'acide aminé tryptophane. La résistance à l'insuline et / ou l'excès de cortisol constituent un obstacle à la conversion du tryptophane en 5-hydroxytryptophane (5-Hydroxytryptophan) (5-HTP) : l'étape intermédiaire entre le tryptophane et la sérotonine. Heureusement, plusieurs études ont montré que la prise de suppléments de 5-HTP peut réduire les fringales et l'apport en glucides, conduisant ainsi à une perte significative de poids.

Une nouvelle alternative au 5-HTP est le Satiereal, un extrait de safran qui montre des effets similaires pour la réduction des fringales et la stimulation des niveaux de sérotonine. Pour le 5-HTP, la dose habituelle est de 50 à 100 mg trois fois par jour. Pour le Satiereal, la dose est de 15 mg deux fois par jour.

Articles Associés

Tout afficher

Nutrition

Conseils pour faire en sorte que les enfants mangent leurs légumes

Nutrition

Un retour sain à l'école : Recettes de déjeuners faciles à préparer

Nutrition

Le guide ultime du jeûne intermittent pour les débutants