checkoutarrow
FR
24/7 Aide
beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

Le régime pauvre en FODMAP est-il fait pour vous ?

Par Alysa Bajenaru, RD

Vous avez certainement vu apparaître le régime pauvre en FODMAP sur les couvertures de magazines et sur les réseaux sociaux. Qu’est exactement un FODMAP, et devriez-vous vous en inquiéter ? Voici ce que vous avez besoin de savoir avant de vous lancer dans ce nouveau régime.

Un régime pauvre en FODMAP est utilisé pour traiter le syndrome de l’intestin irritable, ou SII. Il a été créé par des chercheurs de la Monash University afin d’aider au contrôle des symptômes gastro-intestinaux associés à cette maladie. Ces chercheurs ont découvert que les symptômes du SII semblent être déclenchés par un groupe spécifique de glucides, appelés FODMAPs.

Que sont les FODMAPs ?

FODMAP signifie Fermentescible, Oligo-Saccharides, Disaccharides, Mono-saccharides And (et) Polyols. Il constitue un groupe de glucides qui sont faiblement absorbés par le petit intestin. Ces composés finissent rapidement par fermenter dans l’intestin, causant des symptômes douloureux et parfois embarrassants. Les FODMAPs sont trouvés dans des aliments de tous les jours comme le blé, les pommes, les oignons, et les chewing-gums sans sucre.

Quels sont les symptômes du SII ?

  • Des modifications dans les habitudes alimentaires, de la constipation des diarrhées.
  • Des indigestions
  • Des nausées
  • Des ballonnements et des gaz excessifs
  • Des crampes et des douleurs abdominales

Entre 10 et 20 % de la population mondiale souffre de SII, et on le trouve plus chez les femmes que chez les hommes. Cela peut être fortement incapacitant, affectant le travail, le sommeil et même les relations.

Comment se traite le SII ?

Jusqu’à récemment, le SII n’a été traité qu’avec des médicaments qui souvent, ne fournissent pas un soulagement approprié des symptômes et qui peuvent causer des effets secondaires indésirables. Il n’y a actuellement aucun remède contre le SII. C’est ce qui rend aussi intéressant la possibilité d’un régime pauvre en FODMAPs.

Comment fonctionne le régime pauvre en FODMAP ?

Le régime pauvre en FODMAP consiste en trois phases : Élimination, réintroduction, et maintenance.

  1. Élimination : Tout d’abord, vous allez éliminer tous les aliments riches en FODMAP de votre régime pendant 2 à 6 semaines. Au cours de cette période, vous ne mangerez que des aliments approuvés sur la liste des aliments pauvres en FODMAP, y compris des choses comme les céréales sans gluten, les petites portions de noix et de graines, les fruits et légumes spécifiques, les protéines, les fromages durs et les produits laitiers sans lactose.
  2. Réintroduction : Avec l’aide d’un diététicien diplômé, vous allez graduellement réintroduire les FODMAPs de manière méthodique afin d’évaluer votre tolérance pour chacun d’eux.
  3. Maintenance : Tandis que vous en saurez davantage à propos de ce que vous tolérez ou non, vous allez  être en mesure de concevoir votre propre régime personnalisé et équilibré. De nombreuses personnes peuvent revenir à un régime à peu près normal, en réduisant seulement les aliments riches en FODMAPs. Un régime strict pauvre en FODMAPs n’est pas recommandé pour être suivi sur le long terme.

Un régime pauvre en FODMAPs est-il efficace pour traiter le SII ?

A cause du grand intérêt que revêt ce type de régime pour traiter le SII, il existe de nombreux essais cliniques et d’études d’observation en cours.

Dans une courte étude, 15 sujets sains et 15 sujets avec le SII ont suivi un régime riche et pauvre en FODMAP pendant deux jours pour chaque groupe, avec une période de régime normal de 7 jours au milieu. Tous les sujets atteints de SII se sont plaints de symptômes significativement accrus avec le régime riche en FODMAPs, tandis que les sujets sains ne se sont plaints que d’une recrudescence de gaz.  

Un essai clinique récent mené par l’University of Michigan Health System a montré que plus de 50 % des patients atteints de SII se sont sentis soulagés grâce à un régime pauvre en FODMAPs sur six semaines, résultant en une qualité de vie améliorée, un meilleur sommeil, ainsi qu’une réduction dans les activités annulées.

Selon la diététicienne licenciée et experte en FODMAPs Kate Scarlata, jusqu’à 75 % des personnes qui souffrent de SII verront des bénéfices provenant d’une restriction alimentaire en FODMAPs avec une mise en place correcte.

Devrais-je essayer un régime pauvre en FODMAPs ?

Peut-être ! Mais si vous souffrez de symptômes gastro-intestinaux il est important que vous voyiez votre docteur d’abord, afin d’écarter tout problème sérieux tel qu’une maladie cardiaque, un cancer du côlon, une maladie inflammatoire de l’intestin, ou un cancer ovarien. Si votre docteur conclut que vous avez bel et bien un SII et que vous voulez essayer une approche alimentaire pour le traiter, demandez une recommandation vers un diététicien licencié spécialisé dans les FODMAPs.

Ressources :

  1. Monash University (https://www.monash.edu/medicine/ccs/gastroenterology/fodmap)
  2. Low FODMAP Diet App for iPhone and Android (https://www.monash.edu/medicine/ccs/gastroenterology/fodmap/education/iphone-app)
  3. FODMAPS 101 - A free handout (http://www.katescarlata.com/fodmaps-101/)
  4. Low FODMAP Shopping List (http://www.katescarlata.com/low-fodmapgrocerylist/)
  5. FODMAP Dietitian Directory (http://www.katescarlata.com/fodmapdietitians/)
  6. University of Michigan Clinical Study Summary (https://www.sciencedaily.com/releases/2016/05/160524121551.htm)

Articles Associés

Tout afficher

Nutrition

3 recettes de grillades sans viande approuvées par une diététicienne

Nutrition

Comment maintenir un taux adéquat de glutathion grâce à la nutrition

Nutrition

Préparez ces amusantes tortillas arc-en-ciel sans gluten