beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

6 signes que votre système immunitaire nécessite un coup de pouce

Par Venus Ramos, docteure en médecine

Dans cet article :


Certains symptômes physiques peuvent servir de signaux d'alarme pour vous inciter à prendre des mesures en vue de renforcer votre système immunitaire.

Ce dernier risque d'être déficient si vous constatez l'un des signes suivants :

1. Vous êtes souvent malade

Il arrive régulièrement d'attraper un rhume ou deux pendant la saison hivernale, mais si vous avez toujours tendance à attraper chaque virus qui circule, ou si vos symptômes durent plus longtemps que ceux de votre entourage, cela peut indiquer que votre système immunitaire a besoin d'aide.

Un muguet persistant ou récurrent, des aphtes, des infections urinaires ou des mycoses cutanées sont autant de signes éventuels.

L'American Academy of Allergy, Asthma & Immunology (AAAAI) donne également quelques signaux d'alarme pour les troubles d'immunodéficience :

  • Plus de quatre nouvelles otites par an après l'âge de 4 ans
  • Pneumonie récurrente
  • L'apparition de sinusites chroniques ou plus de trois épisodes de sinusites bactériennes au cours d'une année
  • Besoin d'antibiotiques à titre préventif pour réduire le nombre d'infections
  • Infections bactériennes courantes qui se développent en infections particulièrement graves
  • Un adulte qui nécessite plus de deux traitements aux antibiotiques par an

2. Vous souffrez d'allergies

Il est tout à fait possible que vous soyez atteint(e) d'une affection durable comme le rhume des foins saisonnier ou une allergie aux squames d'animaux. En revanche, si vous commencez à avoir fréquemment des larmoiements, des douleurs articulaires, des éruptions cutanées ou de mauvaises réactions à la nourriture, vous devriez surveiller de plus près le fonctionnement de votre système immunitaire.

3. Vous avez des problèmes intestinaux

Si vous souffrez de diarrhées à répétition, de ballonnements ou de constipations, vous pouvez avoir des problèmes d'appareil digestif. Votre intestin renferme un très grand nombre de cellules immunitaires. Ces cellules forment le tissu lymphoïde associé à votre intestin (GALT) et représentent environ 70 % de votre système immunitaire. Des symptômes digestifs persistants peuvent donc être le signe d'un déséquilibre du système immunitaire.

4. Vos blessures guérissent lentement

Si les blessures de votre peau mettent plus de temps à guérir que d'habitude, votre système immunitaire ne fonctionne peut-être pas correctement. Des cellules immunitaires saines sont nécessaires à la régénération de votre peau pour assurer la cicatrisation d'une plaie.

5. Vous êtes constamment fatigué(e)

Plusieurs raisons peuvent expliquer votre fatigue. Vous êtes peut-être trop stressé(e), surmené(e) ou vous manquez simplement de sommeil. Il y a peut-être une raison médicale à cela, comme une anémie ou une hypothyroïdie. Cependant, si vous avez essayé de dormir davantage et que vous vous sentez toujours épuisé(e), alors votre corps essaie peut-être de préserver son énergie pour soutenir un système immunitaire affaibli.

6. Vous ne passez pas beaucoup de temps au soleil

Ce n'est pas vraiment un signe, mais plutôt une cause. Néanmoins, cela reste une situation qui devrait vous alerter sur une éventuelle déficience de votre système immunitaire par rapport à la normale. Votre peau utilise les rayons UV du soleil pour fabriquer de la vitamine D, un régulateur important de votre système immunitaire.  De plus, des recherches ont montré que la lumière bleue présente dans les rayons du soleil active directement des cellules immunitaires clés afin qu'elles se déplacent plus rapidement.

Comment renforcer un système immunitaire affaibli

Si vous constatez des signes de faiblesse de votre système immunitaire, vous devez prendre les mesures nécessaires pour le rétablir. 

Consultez votre professionnel de santé pour vous aider à déterminer s'il existe une cause sous-jacente à votre problème immunitaire. Par ailleurs, il existe diverses stratégies à mettre en œuvre pour améliorer le fonctionnement de votre système immunitaire.

Adopter un régime alimentaire sain

Votre corps tout entier dépend d'une bonne nutrition, y compris votre système immunitaire. Éviter les aliments transformés et frits, car ils ont tendance à provoquer des inflammations. Réduire votre consommation de sucres ajoutés. Non seulement le sucre déclenche une cascade de réactions inflammatoires dans votre corps, mais il peut aussi réprimer certaines réponses immunitaires. Des études ont montré que la consommation de sucre peut ralentir la capacité des globules blancs à phagocyter les bactéries et que ce phénomène peut durer quelques heures.

Privilégier un régime à base d'aliments complets. Mangez beaucoup de fruits et de légumes, car leur teneur en polyphénols peut contribuer à réduire les inflammations et à renforcer votre réponse immunitaire. En savoir plus sur les polyphénols

Faire suffisamment d'exercice

Les preuves ne manquent pas pour affirmer que le système immunitaire bénéficie d'une activité physique régulière. L'exercice physique augmente la production de macrophages ; les cellules immunitaires qui ciblent et détruisent les organismes pathogènes comme les virus et les bactéries. Il stimule également la circulation sanguine, en améliorant le flux du liquide lymphatique. Ce liquide circule dans vos tissus pour éliminer les substances indésirables comme les toxines, les bactéries et les déchets. De plus, l'exercice physique déclenche la libération d'endorphines dans votre corps pour aider à soulager le stress.

Il est important de ne pas se surmener, car cela peut entraîner une immunodépression. Si votre système immunitaire est déjà affaibli, vous devriez faire encore plus attention à ne pas vous entraîner trop souvent ou trop intensément. Veillez également à prévoir un temps de récupération suffisant entre les séances d'entraînement. Si vous avez toujours très soif, si vous êtes plus fatigué(e) que d'habitude ou si vos courbatures durent plus longtemps que les douleurs musculaires d'apparition retardée habituelles (1 à 2 jours), vous devriez vous accorder une journée de repos ou réduire l'intensité de vos exercices.

Obtenir un sommeil profond et réparateur

Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, les adultes devraient s'efforcer de dormir au moins sept heures par nuit. Un sommeil insuffisant accroît les risques d'inflammation et réduit la capacité de l'organisme à combattre les infections.

La Dre Anne Kennard, gynécologue-obstétricienne certifiée et formée à la médecine intégrative, est convaincue qu'un sommeil profond et réparateur peut s'obtenir par des habitudes très intentionnelles. Ses conseils ? « Éteindre ses appareils électroniques plusieurs heures avant de se coucher ; les maintenir hors de la chambre ; garder la chambre sombre et fraîche ; se réveiller et dormir à la même heure environ tous les jours ; et sortir à certaines heures de la matinée afin que la production naturelle de mélatonine suive un rythme circadien approprié. » La Dre Kennard précise qu'il s'agit là d'habitudes propices à une bonne hygiène du sommeil.

Soulager le stress

Le stress chronique entraîne une augmentation des inflammations dans l'organisme. Il peut également diminuer la quantité de cellules immunitaires qui permettent à notre corps de combattre les infections. Les chercheurs ont découvert que les personnes stressées sont plus susceptibles d'attraper un rhume.

Les techniques de soulagement du stress sont multiples :

  • Yoga
  • Méditation
  • Exercices de respiration profonde
  • Tenir un « journal de gratitude » où vous écrivez ce dont vous êtes reconnaissant(e) chaque jour
  • Parler avec un(e) ami(e) ou un membre de votre famille qui vous encourage

Prendre un peu de soleil

Si le fait de passer trop de temps à l'intérieur est l'un des signes qui vous ont alerté d'une éventuelle fragilité de votre système immunitaire, alors vous savez probablement déjà que vous devez sortir plus souvent. Comme je l'ai déjà expliqué, la lumière du soleil stimule la production de vitamine D, une vitamine indispensable à la santé du système immunitaire, et active les cellules impliquées dans la réponse immunitaire. 

Bien entendu, soyez toujours prudent(e) et évitez les dangers que représente une exposition prolongée au soleil pour la santé. Essayez de vous exposer au soleil 15 à 20 minutes chaque jour en appliquant un écran solaire

Contrôler votre taux de vitamine D et l'optimiser

La vitamine D est l'une des vitamines les plus importantes pour votre santé immunitaire.

Les tests de dosage de la vitamine D dans le sang détectent la forme 25-hydroxycholécalciférol (ou 25-hydroxyvitamine D). Veronica Anderson, docteure en médecine intégrative certifiée dans l'approche fonctionnelle, indique que pour la plupart des laboratoires, la limite inférieure de la normale est de 30 ng/mL. Elle précise toutefois que « le niveau optimal se situe généralement entre 60 et 100 ng/mL ».

Consommer suffisamment de vitamine C

Chez les personnes soumises à un stress physique intense, il est prouvé que la vitamine C réduit de 50 % le risque d'attraper un rhume. Cette réduction du risque n'a pas été constatée dans la population moyenne, mais des études ont montré qu'une supplémentation régulière d'au moins 200 mg de vitamine C peut aider à raccourcir la durée du rhume ou à atténuer la gravité des symptômes.

Penser à consommer des aliments à base de plantes et des compléments

S'il peut être tentant de faire appel à des « stimulants du système immunitaire » pour lui prêter main-forte, ce n'est pas toujours la meilleure solution. Il est parfois nécessaire de stimuler la réponse immunitaire et parfois simplement de la contrôler. Certains aliments et compléments alimentaires peuvent cependant aider à mettre votre système immunitaire dans les meilleures conditions possible.

Adaptogènes  

Les adaptogènes sont des plantes utilisées depuis des siècles en médecine chinoise et ayurvédique. Pour être reconnue comme adaptogène, une plante doit être non toxique. Elle doit aussi avoir une activité non spécifique de sorte qu'elle « normalise » les fonctions corporelles, indépendamment des variations par rapport à la normale provoquées par le facteur de stress. Elle ne peut donc être ni un stimulant ni un sédatif. Une plante adaptogène doit par ailleurs renforcer la résistance globale de l'organisme, en diminuant la sensibilité aux facteurs de stress.

Selon la Dre Veronica : « Les adaptogènes aident vraiment à réduire les niveaux de stress d'un point de vue émotionnel et permettent à votre corps de faire face à la situation d'un point de vue [physique], tout en régulant votre système immunitaire. » Parmi les adaptogènes qu'elle préconise pour la santé immunitaire, citons l'orpin rose, l'ashwagandha, le ginseng américain et le ginseng sibérien.

Mélatonine 

La mélatonine est une hormone sécrétée par votre corps à la tombée de la nuit qui lui signale qu'il doit se préparer au sommeil. « La mélatonine est non seulement un antioxydant et un inhibiteur d'inflammation, explique la Dre Kennard, mais on a également observé qu'elle réduit les lésions pulmonaires oxydatives et l'inflammation dans le cadre de maladies pulmonaires. » Pour toutes ces raisons la Dre Kennard juge prudent de recourir aux compléments de mélatonine.

Curcuma 

Le curcuma contient de la curcumine, un composé qui s'est montré efficace pour réduire les inflammations dans l'organisme. La Dre Kennard estime qu'il est particulièrement approprié de l'utiliser pendant la saison des rhumes et des grippes. « Il réduira l'attachement, la réplication et l'activation des virus, ajoute-t-elle, et il supprime également les principales cytokines. » Les cytokines sont des protéines libérées par l'organisme pour coordonner la réponse immunitaire à l'infection. Un choc cytokinique est une complication qui survient en cas de réponse immunitaire excessive. 

Avant de modifier votre régime alimentaire ou votre activité physique, il est toujours sage de demander conseil à votre professionnel de santé. À l'heure où le monde entier recherche une immunité contre ce coronavirus, il est essentiel de pouvoir compter sur une bonne équipe de professionnels de santé et de fournisseurs de produits pour vous aiguiller vers une santé immunitaire optimale.

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

7 compléments de gestion du stress pour aider à retrouver une nouvelle normalité

Bien-être

Comment concevoir une routine quotidienne de compléments

Bien-être

Un guide de 5 minutes sur le glutathion : son importance pour la fonction immunitaire