beauty2 heart-circle sports-fitness food-nutrition herbs-supplements

9 ingrédients à rechercher dans un complément de soutien immunitaire

Par Eric Madrid, docteur en médecine

Dans cet article :


À quoi sert le système immunitaire ?

Le système immunitaire nous aide à nous protéger contre les infections d'origine virale, bactérienne, parasitaire et fongique. Ce réseau complexe de cellules, de protéines, de tissus et d'organes agit comme système de contrôle biologique en temps réel, en différenciant en permanence les microorganismes potentiellement dangereux de ceux qui ne le sont pas. 

Notre système immunitaire peut être divisé en deux catégories : inné et adaptatif. Le système immunitaire inné remplit une multitude de fonctions, mais sa tâche principale consiste à envoyer des cellules immunitaires anti-microbes dans les zones à risque de l'organisme afin de prévenir toute infection. Il contribue également à stimuler le deuxième pilier des défenses immunitaires.

Le système immunitaire adaptatif, également appelé « système immunitaire acquis », est la base qui permet aux vaccins de protéger notre organisme des infections. En un sens, le système immunitaire adaptatif contribue à nous avertir à l'avance des dangers qui nous guettent. 

Les cellules du système immunitaire inné constituent la première ligne de défense. Il s'agit des basophiles, des cellules dendritiques, des éosinophiles, des macrophages, des mastocytes, des neutrophiles et des cellules tueuses naturelles (NK). 


Les cellules du système immunitaire adaptatif comprennent les lymphocytes B et T.

Immunité, alimentation et mode de vie

Notre choix de mode de vie est crucial pour renforcer notre système immunitaire et préserver la santé de notre organisme afin de le protéger des infections 

  • Une alimentation saine (une portion généreuse de fruits, de légumes et de céréales) 
  • Un sommeil suffisant (la plupart des gens ont besoin de 6 à 8 heures de sommeil par nuit)
  • Une activité physique régulière 
  • Un moyen de réduction du stress (yoga, méditation, prière)
  • Une bonne hygiène des mains

Les compléments immunitaires suivants sont corroborés par des études scientifiques et se révèlent bénéfiques pour le système immunitaire. 

Arabinogalactane de mélèze 

L'arabinogalactane de mélèze provient d'un arbre à feuillage persistant originaire du Nord-ouest américain et de certaines régions canadiennes. Le mélèze est un polysaccharide et une excellente source de fibres alimentaires approuvée par la FDA. Il accroît la production d'acides gras à chaîne courte dans l'intestin, en particulier le butyrate et le propionate. Le mélèze a des propriétés anti-inflammatoires et stimule également les cellules tueuses naturelles (NK) du système immunitaire.

Dans les études suivantes, le mélèze a aidé le système immunitaire à combattre certaines infections. Une étude publiée en 1999 dans Alternative Medicine Review a analysé des données selon lesquelles le mélèze stimulerait les cellules NK, renforcerait le système immunitaire et contribuerait à lutter contre les infections virales chroniques. Une étude de 2010 parue dans Nutrition Journal a évalué la réponse du système immunitaire à certains vaccins en association avec un complément d'extrait de mélèze. L'étude en double aveugle contrôlée par placebo a porté sur 45 adultes en bonne santé ; la moitié d'entre eux ont pris du mélèze tandis que l'autre moitié a reçu un placebo (une pilule de sucre) avant de recevoir le vaccin contre la pneumonie (pneumocoque 23). Les participants qui ont reçu le mélèze ont présenté un système immunitaire plus résistant que ceux n'ayant pas pris de complément. Une étude réalisée en 2013 a également constaté une réponse immunitaire similaire au vaccin contre le tétanos. 

Par ailleurs, une autre étude de 2013 a évalué 199 participants en bonne santé qui ont déclaré avoir contracté au moins trois rhumes au cours des six derniers mois. 100 d'entre eux ont reçu du mélèze et les 99 restants ont reçu un placebo. Les résultats ont montré que le groupe ayant ingéré l'arabinogalactane de mélèze souffrait moins de rhumes que le groupe sous placebo. Le groupe sous complément de mélèze a également enregistré une meilleure réponse des anticorps immunoglobulines de type G (IgG), ce qui indique une meilleure protection que le groupe placebo. 

Enfin, une étude datant de 2016 a démontré que l'arabinogalactane de mélèze pouvait renforcer le système immunitaire en influençant de façon positive le microbiome intestinal, en particulier le tissu lymphoïde du tube digestif (GALT). L'étude a également révélé que l'arabinogalactane de mélèze a réduit de 23 % l'incidence des épisodes de rhume.

Champignon maitake (Grifola frondosa) 

Le Grifola frondosa, ou maitake, est un champignon comestible très apprécié. Il contient des B-glucanes ; les composants polysaccharides des champignons qui possèdent vraisemblablement des propriétés bénéfiques pour la santé de ceux qui les consomment. 

Une étude publiée en 2010 a montré que les champignons maitake pouvaient aider à améliorer la régénération des globules blancs après une chimiothérapie. 

En outre, une étude de 2015 a mis en évidence que ces champignons exerçaient des effets bénéfiques sur le système immunitaire, en particulier sur les neutrophiles et les monocytes. Enfin, une étude récente de 2020 a également révélé des effets bénéfiques sur le système immunitaire. 

Racine d'éleuthéro 

La racine d'éleuthéro (Eleuthero senticosus), également appelée ginseng sibérien, est couramment utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise. Elle est considérée comme un stimulant du système immunitaire et un stimulant général. L'éleuthéro est originaire du Japon, du nord de la Chine, du sud-est de la Russie, de la Corée du Sud et de la Corée du Nord.

Selon une étude parue en 2004, l'éleuthéro peut avoir un effet anti-fatigue et permettre de réguler l'activité des cellules NK. En outre, une étude de 2020 a montré que l'éleuthéro pourrait aider à stimuler les macrophages du système immunitaire 

Enfin, une étude de 2009 a indiqué que l'éleuthéro pouvait également aider à détoxifier le foie, notamment le cadmium. Ceci est bénéfique pour l'ensemble du système immunitaire.

Extrait de thé vert 

Le thé vert est l'une des boissons les plus consommées au monde. Aussi, des milliers d'études ont été réalisées sur les vertus du thé vert et de l'extrait de thé vert pour la santé.  Les composés actifs du thé vert sont connus sous les catéchines ; elles ont des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. 

Une étude parue en 2018 dans Molecules a montré que le thé vert aide à maintenir le bon fonctionnement du système immunitaire ; ce que les scientifiques appellent un inhibiteur des points de contrôle immunitaire. 

En outre, une autre étude de 2018 a révélé que le thé vert avait également des propriétés antivirales, en particulier contre le virus du papillome humain qui peut causer des verrues et augmenter le risque de cancer du col de l'utérus.

Enfin, une étude de 2019 a mis en évidence qu'une supplémentation en thé vert pouvait contribuer à améliorer le microbiome intestinal chez la souris en sept jours seulement. Le thé vert agirait comme substance prébiotique, alimentant les bactéries saines de l'intestin. 70 % de la réponse du système immunitaire intervient dans l'intestin. 

Extrait d'astragale 

L'astragale (Astragalus membranaceus) est couramment utilisé en médecine traditionnelle chinoise (MTC) comme remède contre les maladies. Selon une étude de 2017, il est démontré que la plante Astragalus aide à améliorer la réponse du système immunitaire à la vaccination. En outre, une autre étude de 2017 a également montré des avantages similaires pour le système immunitaire. 

Enfin, une étude de 2018 a montré que l'Astragalus est un puissant antioxydant et qu'il pourrait aider à réduire les inflammations dans l'intestin, ce qui est important pour une réponse immunitaire vigoureuse. 

Extrait de feuilles d'olivier 

Nous connaissons sans doute tous l'huile d'olive et ses bienfaits, mais nous ne sommes pas conscients des vertus de l'extrait de feuilles d'olive. Aussi appelé oleuropéine, du nom de son principal composant, cet extrait est tiré des feuilles de l'olivier, appelé Olea Europaea. 

L'extrait de feuilles d'olivier ne présente aucun danger et a été largement employé en médecine traditionnelle dans des pays tels que la Grèce, l'Espagne, la France, la Turquie, Israël, le Maroc et la Tunisie.

Dans une étude publiée dans Current Medical Mycology en 2015, les chercheurs ont constaté que l'extrait de feuilles d'olivier présentait des effets anti-levure contre l'espèce Candida albicans. C'est une levure pathogène que l'on trouve sur la peau et dans l'intestin humains. 

Dans une autre étude, 150 extraits de plantes, dont l'extrait de feuilles d'olivier, ont été analysés pour connaître leur activité antivirale. Les résultats ont montré que l'extrait de feuilles d'olivier avait également une forte capacité à éliminer les virus et pouvait être utile dans le traitement des infections virales. 

Enfin, une étude publiée en 2017 dans le Journal of Food Medicine a montré que l'extrait de feuilles d'olivier avait des propriétés antibactériennes. Je recommande d'intégrer cette plante à votre régime alimentaire.

Extrait de poivre noir 

Tout le monde a du poivre noir dans l'armoire de sa cuisine. On le considère souvent comme le roi des épices. Des études montrent que le poivre peut être bénéfique pour le système immunitaire 

Une étude de 2015 a notamment révélé que l'extrait de poivre noir pouvait aider à réguler les lymphocytes T du système immunitaire. 

De plus, une étude publiée en 2017 a examiné ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. L'étude a également montré que l'extrait de poivre noir possède aussi des propriétés antiasthmatiques. 

Extrait de racine de gingembre 

Le nom scientifique du gingembre est Zingiber officinale, tandis que ses racines sont appelées Rhyzomus zingiberis. Le gingembre est une plante à fleurs originaire d'Asie du Sud-Est, mais ses racines épaisses ont également été utilisées dans les médecines traditionnelles chinoise, indienne, polynésienne et africaine

Dans le cadre de la médecine ayurvédique et de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), le gingembre est très apprécié pour ses propriétés.

Il peut être efficace dans le traitement des gastro-entérites virales, communément appelées « grippe intestinale ». Dr Canani, un gastro-entérologue italien, a publié un article en 2018 dans lequel il montre que l'administration de gingembre à une population pédiatrique atteinte de cette maladie réduit de 20 % les épisodes de vomissements et de 28 % le nombre total de jours d'absence scolaire.  Dans la médecine traditionnelle, le gingembre est très réputé pour le traitement des infections virales des voies respiratoires supérieures.

En outre, il est établi que le gingembre a une « activité anticholinergique » sur les voies respiratoires, ce qui contribue à réduire la congestion thoracique et les symptômes de la toux en cas d'infection. Par conséquent, le gingembre est une excellente solution pour aider à traiter les symptômes des infections respiratoires, y compris la respiration sifflante. Il est également disponible sous forme d'infusion au gingembre

Fruit du poivre long (Piper longum)

Le fruit du poivre long était traditionnellement utilisé dans la médecine ayurvédique. Toutefois, il a également été évoqué par Hippocrate, qui est considéré comme le fondateur de la médecine moderne. En plus de son usage médicinal, il était également utilisé comme épice alimentaire. 

Une étude parue en 2001 a montré que le Piper longum avait des propriétés antibactériennes. 

Par ailleurs, une étude de 1999 a également mis en évidence que le Piper longum renforçait le système immunitaire et aidait à lutter contre l'infection intestinale appelée giardiase.

Le produit Immune Support de Zoi Research fournit tous les compléments de soutien immunitaire à base de plantes mentionnés ci-dessus. Ces compléments se prennent généralement à raison de deux gélules par jour. 

Références :

  1.  Larch arabinogalactan.  Alternative Med Rev. 2000;5(5):463‐466.
  2.  Kelly GS.  Larch arabinogalactan: clinical relevance of a novel immune-enhancing polysaccharide. Altern Med Rev. 1999;4(2):96‐103.
  3.  Udani JK, Singh BB, Barrett ML, Singh VJ.  Proprietary arabinogalactan extract increases antibody response to the pneumonia vaccine: a randomized, double-blind, placebo-controlled, pilot study in healthy volunteers. Nutr J. 2010;9:32. Publié le 26 août 2010. doi:10.1186/1475-2891-9-32
  4.   Udani JK.  Immunomodulatory effects of ResistAid™: A randomized, double-blind, placebo-controlled, multidose study. J Am Coll Nutr. 2013;32(5):331‐338. doi:10.1080/07315724.2013.839907
  5.  Riede L, Grube B, Gruenwald J. Larch arabinogalactan effects on reducing incidence of upper respiratory infections.  Curr Med Res Opin. 2013;29(3):251‐258. doi:10.1185/03007995.2013.765837
  6. Dion C, Chappuis E, Ripoll C. Does larch arabinogalactan enhance immune function? A review of mechanistic and clinical trials. Nutr Metab (Lond). 2016;13:28. Publié le 12 avr. 2016. doi:10.1186/s12986-016-0086-x
  7. Lin H, de Stanchina E, Zhou XK, et al. Maitake beta-glucan promotes recovery of leukocytes and myeloid cell function in peripheral blood from paclitaxel hematotoxicity. Cancer Immunol Immunother. 2010;59(6):885‐897. doi:10.1007/s00262-009-0815-3
  8.  Wesa KM, Cunningham-Rundles S, Klimek VM, et al.  Maitake mushroom extract in myelodysplastic syndromes (MDS): a phase II study. Cancer Immunol Immunother. 2015;64(2):237‐247. doi:10.1007/s00262-014-1628-6
  9. Int J Biol Macromol. 15 mars 2020;147:79-88. doi: 10.1016/j.ijbiomac.2020.01.062. Epub 8 janv. 2020.
  10.  J Ethnopharmacol. Déc. 2004;95(2-3):447-53. 
  11. Phytomedicine. Mars 2020;68:153181. doi: 10.1016/j.phymed.2020.153181. Epub 6 févr. 2020.
  12. Ann N Y Acad Sci. Août 2009;1171:314-20. doi: 10.1111/j.1749-6632.2009.04678.x.
  13. Rawangkan A, Wongsirisin P, Namiki K, et al. Green Tea Catechin Is an Alternative Immune Checkpoint Inhibitor that Inhibits PD-L1 Expression and Lung Tumor Growth. Molecules. 2018;23(8):2071. Publié le 18 août 2018. doi:10.3390/molecules23082071
  14.  Case Report of a Human Papillomavirus Infection Treated with Green Tea Extract and Curcumin Vaginal Compounded Medications.  Int J Pharm Compd. 2018;22(3):196‐202.
  15. Seven-day Green Tea Supplementation Revamps Gut Microbiome and Caecum/Skin Metabolome in Mice from Stress. Sci Rep. 2019;9(1):18418. Publié le 5 déc. 2019. doi:10.1038/s41598-019-54808-5
  16. Zhang P, Wang J, Wang W, et al. Astragalus polysaccharides enhance the immune response to avian infectious bronchitis virus vaccination in chickens. Microb Pathog. 2017;111:81‐85. doi:10.1016/j.micpath.2017.08.023
  17. Scientific  Reports 17 mars 2017;7:44822. doi: 10.1038/srep44822. 
  18. International Journal of Mol Sci 10 mars 2018;19(3):800.  doi: 10.3390/ijms19030800. 
  19. Nasrollahi Z, Abolhasannezhad M. Evaluation of the antifungal activity of olive leaf aqueous extracts against Candida albicans PTCC-5027. Current Medical Mycology. 2015;1(4):37-39.
  20. Knipping, Karen, Johan Garssen, and Belinda van’t Land. “An Evaluation of the Inhibitory Effects against Rotavirus Infection of Edible Plant Extracts.” Virology Journal 9 (2012): 137. PMC. Web. 17 Déc. 2017.
  21. Qabaha Khaled, AL-Rimawi Fuad, Qasem Ahmad, and Naser Saleh A.. Journal of Medicinal Food. Novembre 2017, avant impression. https://doi.org/10.1089/jmf.2017.0070
  22. Doucette CD, Rodgers G, Liwski RS, Hoskin DW. Piperine from black pepper inhibits activation-induced proliferation and effector function of T lymphocytes. J Cell Biochem. 2015;116(11):2577‐2588. doi:10.1002/jcb.25202
  23. Bui TT, Piao CH, Song CH, Shin HS, Shon DH, Chai OH. Piper nigrum extract ameliorated allergic inflammation through inhibiting Th2/Th17 responses and mast cells activation. Cell Immunol. 2017;322:64‐73. doi:10.1016/j.cellimm.2017.10.005
  24. Mbaveng, A.t., and V. Kuete. “Zingiber Officinale.” Medicinal Spices and Vegetables from Africa, 2017, pp. 627–639., doi:10.1016/b978-0-12-809286-6.00030-3.
  25. Berni Canani, R. Therapeutic efficacy of ginger on vomiting in children affected by acute gastroenteritis. Presented at the Annual Meeting of the European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition. Genève, Suisse, 11 mai 2018
  26. Townsend, Elizabeth A et al. “Effects of ginger and its constituents on airway smooth muscle relaxation and calcium regulation” American journal of respiratory cell and molecular biology vol. 48,2 (2013): 157-63
  27. Reddy Srinivasa P, Kaiser Jamil, Madhusudhan P, Anjali G and Das B, Antibacterial activity of isolates from Piper longum and Taxus baccata, Pharm Biol, 2001, 39(3), 236-238
  28. Tripathi DM, Gupta N, Lakshmi V, Saxena KC and Agrawal AK, Antigiardial and immunostimulatory effect of Piper longum on giardiasis due to Giardia lamblia, Phytother Res, 1999, 13(7), 561-565  

Articles Associés

Tout afficher

Bien-être

Qu’est-ce que l’acide ascorbique (vitamine C) ? Avantages, compléments et autres

Bien-être

Vous n’aimez pas le goût du vinaigre de cidre de pomme (VCP) ? Voici six raisons d’essayer les compl

Bien-être

Les importants bienfaits immunitaires et antiviraux des baies de sureau